Partagez
 Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios
Astoria Talis
  Astoria Talis  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 412
▎ Pseudo : Pandore Malone
▎ Faceclaim : Lola Flanery
▎ Crédits : hypnotic & Tumblr
▎ Multi-comptes : Zeppychou & Frankieblue & Tyler
▎ Points récoltés : 33
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 4y5l
▎ Your age : 20 ans (26/05/2003)
▎ Your preference : Hétérosexuelle
▎ Job/Studies : 2ème année à l'université, avec double cursus art scéniques et langues + Armurière chez les Southside Serpents
▎ En savoir plus : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 01dea0cdd4b1ccec15c46d2a5a543f52

▎ The one you love : Jim ♥

▎ Annuaire rp : Mes RPs

Dialogue: darkorchid
Langue des signes : HotPink & italique

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios A443

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Tumblr_inline_oswpz2HJ0J1r63nz8_540

https://likeariver.forumactif.com/t2366-astoria-talis-here-s-to- https://likeariver.forumactif.com/t2370-astoria-come-join-me-to-the-dark-side-i-have-black-jellybeans#22006 https://likeariver.forumactif.com/t2371-508-559-5329-astoria-talis#22010 https://likeariver.forumactif.com/t2386-jellybeantalis#22099
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyLun 23 Oct 2023 - 16:41

Helios Talis aime ce message


If I'm there
Bad Omens
click
Astoria & Helios
xxx
« Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all »
15 Octobre 2023.

Je regardais mon portable d'un air distrait, comptant les minutes qui me séparaient de Fall River. Nous n'avions un peu qu'une heure de bus et je rêvassais en écoutant ma musique alors que le soleil commençait à se coucher. J'avais du mal à tenir en place et ne cessait d'envoyer des messages à mon jumeau à chaque étape. Ça peut paraître vraiment débile de dire qu'il m'avait manqué à ce point, mais nous n'avions jamais vraiment passé plus de 48h l'un sans l'autre à vrai dire...

Pourtant, j'avais adoré New York, voir tous ces buildings, explorer la ville avec mes amis, manger tout un tas de trucs extra comme les parts de pizza géantes, dévalisant également chaque stand de street food. Marc s'étonnait toujours de me voir engloutir autant de sucre depuis qu'il me connaissait et je n'avais pas d'explication, j'étais un peu trop accroc, d'aussi loin que je me souvienne. Une autre chose qui me rendait euphorique était cette amour de la scène sous toutes ses formes, théâtre, chant, danse... Tout autant de choses que nous avions pu voir de plus près durant ces dix jours de voyage scolaire, à la rencontre d'artistes nous ayant ouvert les portes des coulisses de certains shows actuellement à Broadway. Nous avions notamment eu la chance incroyable de voir en live Hamilton et de rencontrer le casting, avec en prime la rencontre qui m'a rendu le plus dingue je crois, le producteur Lin-Manuel Miranda, mon héros – après Achilles tout de même – un monstre multifonction qui m'inspire à me dépasser chaque jour pour mon art.

Il s'est passé plusieurs rencontres comme celle-ci et j'ai bien entendu tout raconté à mon jumeau dans de longs messages écrit, des vocaux et nos appels le soir.  En faire péter les plombs à Vanessa qui partageait ma chambre ! Heureusement pour elle qu'elle ne m'entende pas m'exciter comme une gamine je dois dire, mon énergie l'épuisait bien qu'elle m'adore et je crois que seul Marc arrivait à me suivre dans nos aventures, les deux autres plus posés que nous. Ces trois-là étaient les meilleurs, bien qu'ils m'avaient fait un coup dans le dos en utilisant mon portable pour contacter Jim en mon nom... Je ne pouvais pas leur en vouloir malgré tout, puisque j'avais pu passer un moment incroyable en visio avec le guitariste, ce qui m'avait fait faire de nombreux rêves bien trop beaux pour ne pas me torturer le lendemain...

Mais le voyage était terminé, nous étions sur le chemin du retour, le panneau Fall River apparaissant alors que ma chanson se terminait et que je reprenais vie comme si j'avais senti le cœur de ma moitié battre de loin. Demain nous allions tous retourner en cour, nos camarades du cursus linguistique allaient retrouver les quatre tornades que nous étions ! Je savais que certains avaient pris nos cours, mais il y allait avoir des examens en fin de semaine, il allait falloir carburer un peu dès le lundi pour rattraper le retard. Au moins, l'université était en vue et alors que le bus se garait, je repérais bien rapidement Helios, ses cheveux blonds détonnant autant que sa grande taille, une tête ou deux de plus que tout le monde.

J'attrape mon sac à dos et suis mes camarades hors du car, jouant des coudes pour récupérer ma valise en trépignant d'impatience. Je crois bien avoir roulé sur le pied de Declan en me dirigeant vers le parking avec trop d'entrain et je courrais comme une gamine jusqu'à mon jumeau, lâchant ma valise et ma veste pour lui sauter dans les bras. Ou devrais-je dire, qu cou puisque je m'accrochais à lui de tous mes membres tel un koala en criant « Amouuuuuuuuurrrrr ! » fermement accroché à lui sous les regards de tout le monde. Je sais que la plupart de mes camarades nous jugent, surtout ceux qui savent qu'Helios est mon frère et nous trouvent trop proches pour que ce soit politiquement correct. Je m'en fiche, ça nous sert bien en général contre les relous. « Tu m'as manqué Twinny. Tu vas bien ? » dis-je en embrassant sa joue plusieurs fois, avant de me détacher de lui pour le regarder de mes yeux brillants d'émotions.

Je retombais sur mes pieds pour le laisser respirer un peu, sans trop m'éloigner, mon cœur se réjouissant de retrouver mon double. « J'ai faim... ON a des trucs à la maison ? » Ouais, mon estomac venait de se réveiller avec mon excitation qui devait brûler autant de calories que de courir un marathon... J'avais hâte de rentrer dans notre loft et passer toute la soirée avec Helios, rien que nous deux, dans notre bulle.

©️ 2981 12289 0


You are my universe, I was your falling star.
You said you wanted love, the kind that made you real, I gave you everything that anyone could ever feel. ▬ Sleeping With Sirens.


Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios X3ged2G
Revenir en haut Aller en bas
Helios Talis
  Helios Talis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 80
▎ Pseudo : Drazeac
▎ Faceclaim : Lucky Blue Smith
▎ Crédits : ooolympia (ava) | runwaymod (gif profil) | crackforme (gif signa)
▎ Multi-comptes : laissez-moi un petit mois pour craquer x'D
▎ Points récoltés : 59
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 8495adb58055c954be6286830eb7adf73f7340ae
▎ Your age : 20 ans |26-05-2003|
▎ Your preference : bisexuel
▎ Job/Studies : Étudiant en infographie qui termine également une formation de deux ans en photographie / photographe à ses heures perdues, il dessine aussi, parfois, pour des petites commandes qu'on peut lui passer en ligne
▎ The one you love : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios D4454f6d17afe387f8d164d05372326176d3d6dc

▎ Annuaire rp : Rp (0/3)

ƒ with Jelly ♥️
ƒ with Jim
ƒ with Simon ♥️
ƒ with Ache ♥️

https://likeariver.forumactif.com/t2549-helios-life-s-a-peach?ni https://likeariver.forumactif.com/t2574-helios-sunny-attitude https://likhttps://likeariver.forumactif.com/t2565-508-558-4884-helios-talis https://likeariver.forumactif.com/t2572-heliost
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyDim 12 Nov 2023 - 1:18

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all


La patience est un atout dans la vie, des plus importants pour tout un tas de choses. Helios sait en faire preuve, de beaucoup de patience même parce qu’on ne peut faire du graphisme si la patience n’est pas un trait de personnalité qu’on possède. Et pour l’infographie, c’est encore pire. Patience, calme et endurance, traits nécessaires ou alors autant perdre la tête tout de suite. Pourtant, il est bien différent de prendre des heures et des heures à créer l’image parfaite que d’attendre un satané bus. Helios remercie sa bonne étoile qu’il est aussi grand parce que dans les dernières dix minutes, une petite dizaine de personnes l’ont rejoint au point de rendez-vous. Et s’il n’était pas aussi grand, il manquerait de voir le bus arriver au bout de la rue. Il a cependant vaguement conscience qu’une dame lui parle, cherchant à faire la conversation... pendant qu’il a le nez collé à son écran. Portable en main, en train d’envoyer des messages à Astoria qui devrait arriver dans les prochaines minutes seulement. Tellement concentré qu’il ne sait pas vraiment ce dont lui parle la gentille dame, il se contente d’hocher et d’acquiescer quand il le pense nécessaire.

Il regrette parfois de ne pas avoir des épaules plus larges et une tête qui n’invite pas à la conversation, parce que sérieusement, elle ne voit donc pas qu’il est occupé ? Ce n’est pas qu’il ne veut pas lui parler, ou lui tenir un peu compagnie pendant moins de dix minutes, ou bien même qu’il est mal éduqué… Mais sa mini-moitié lui a énormément manqué et bien qu’il soit certain que n’importe qui lui dirait sans la moindre hésitation qu’il fait dans l’exagération… lui parler par messages est la seule chose qui l’empêche de ne pas se rouler en boule en attendant son arrivée. Ils sont peut-être un peu trop codépendant, il faut bien se l’avouer, mais il a besoin d’elle autant qu’il a besoin d’oxygène, c’est plus fort que lui. Puis, Helios déteste être loin d’elle. Il est le frère, il protège. Et la savoir si loin, ça ne l’a pas rassuré avant son départ, pendant qu’elle était là-bas ni alors qu’elle revient. Non pas qu’elle risquait grand-chose à New York. En théorie.

Mais la théorie et la réalité, ce n’est pas pareil. Avant son départ il s’est imaginé les pires situations. Peut-être qu’il exagère vraiment mais il a mal dormi, ces derniers jours, rêvant qu’Astoria se faisait voler son portable et que dans toute sa stupiditébravoure elle partait à la poursuite du voleur pour finir dans une ruelle sombre. Ça lui a donné des sueurs froides de l’imaginer dans une telle situation et il a peut-être cherché à la garder le plus longtemps possible en appel en lui posant tout plein de questions que personne n’aurait jamais pensé poser sur New York et les shows qu’elle a vu là-bas. Ce n’est pas vraiment de sa faute, Astoria serait bel et bien capable de penser qu’elle peut affronter un voleur de portable. Elle fait partie d’un gang, fait qu’il déteste au plus haut point mais qu’il ne sait ignorer ou renier. Et donc il a potentiellement envoyé un message très clair à ses amis, non pas que les amis de sa jumelle aient un jour douté de leur sort s’il devait lui arriver quelque chose. C’est qu’il s’est assuré d’un jour pouvoir échanger quelques mots, seul à seul, avec chacun d’eux. Et qu’il a certainement perdu quelques points en tant que gars sympa et pas parano du tout, mais peu importe, ils ont été prévenus.

Alors qu’il s’apprête à soupirer, peut-être que ça fera comprendre à madame qu’il se fout bien de ce qu’elle est en train de lui raconter, elle lui parle d’ailleurs de salades lui semble-t-il et franchement, oui, il aime la cuisine mais ils attendent leurs proches qui reviennent d’un voyage à New York, un sujet bien plus intéressant… Les gens devant lui s’exclament, le bus est en vue. Il s’amuserait bien du fait qu’ils ont tous l’air d’attendre un bateau qui rentre à quai après un voyage de plusieurs mois, mais il est le premier à s’avancer et à sourire alors que le bus se rapproche tout doucement.  Il voit bien que tout le monde s’empresse de descendre du bus, d’ailleurs, son regard se pose immédiatement sur sa moitié alors même qu’elle récupère sa valise, -le type avec les cheveux noir vient de la bousculer et il va se souvenir de sa face pour un croche-pied un jour bien placé-, et il s’avance vers elle sur le parking alors que tout le monde fait pareil. L’avantage c’est qu’il est grand et que ses foulées sont plus longues, alors il ne faut que quelques pas pour avoir un koala géant dans ses bras. Il prononce son « Suuugaaaaaaarrrrrrr ! » en même temps qu’elle prononce son « Amouuuuuuuuurrrrr ! », ce qui fait que les mots se perdent un peu alors que les jumeaux se serrent fort dans les bras. Il ne fait pas attention aux gens qui l’entourent, parce qu’il se fout de ce qu’ils pensent mais surtout, il est entièrement concentré sur sa mini-moitié qu’il tient dans ses bras et plus jamais elle ne peut partir comme ça des jours et des jours elle lui a trop manqué ! Il enfuit donc quelques secondes seulement son visage dans les cheveux de sa jumelle, bien heureux qu’elle soit là, saine et sauve, -New York c’est loin, c’est une terre sauvage-, et qu’il pourra enfin dormir sur ses deux oreilles ce soir.

« Je vais bien maintenant. » Un point pour lui, mais il va devoir arrêter le mélodrame ou changer d’études, sérieusement, même le mec qui passe à côté d’eux lève les yeux au ciel en entendant ça. « Et toi ça va ? T'as pas encore perdu un centimètre en étant là-bas ?  » Petite inspection rapide alors qu’elle retourne les deux pieds au sol, on ne sait jamais qu’elle lui aurait caché une chute, ou autre. Helios a l’impression de cocher toutes les cases du frère trop protecteur en ce moment mais il a une boule au fond de la gorge qui ne s’en va pas alors qu’elle est juste là, saine et sauve et en toute sécurité devant lui. Ça va lui passer, très certainement. Il prend sa main dans la sienne, choppe la valise au passage parce qu’il n’est pas question qu’elle doive faire le moindre effort alors qu’il est là pour le faire à sa place et se tourne pour qu’ils se mettent en route vers le loft. « Ééééh tu me prends pour qui, bien sûr qu’on a des trucs à la maison ! »  fait-il, faussement vexé, avant qu’un sourire au coin ne trahisse la suite de sa phrase avant même qu’il ne la prononce « j’aurais pas risqué que tu meurs de faim ou que tu manges le chat, dans un élan de désespoir affamé ! ». Ledit chat qu’il prétend lui-même vouloir manger, en cas de crise, si un jour les magasins n’ont plus rien à proposer, il est assez gros pour passer pour un poulet mis au four..

FT   @Astoria Talis - Code by Midnight shadow





life's purpose is to be happy
« And if that's not your fate, then make it. »
Revenir en haut Aller en bas
Astoria Talis
  Astoria Talis  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 412
▎ Pseudo : Pandore Malone
▎ Faceclaim : Lola Flanery
▎ Crédits : hypnotic & Tumblr
▎ Multi-comptes : Zeppychou & Frankieblue & Tyler
▎ Points récoltés : 33
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 4y5l
▎ Your age : 20 ans (26/05/2003)
▎ Your preference : Hétérosexuelle
▎ Job/Studies : 2ème année à l'université, avec double cursus art scéniques et langues + Armurière chez les Southside Serpents
▎ En savoir plus : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 01dea0cdd4b1ccec15c46d2a5a543f52

▎ The one you love : Jim ♥

▎ Annuaire rp : Mes RPs

Dialogue: darkorchid
Langue des signes : HotPink & italique

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios A443

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Tumblr_inline_oswpz2HJ0J1r63nz8_540

https://likeariver.forumactif.com/t2366-astoria-talis-here-s-to- https://likeariver.forumactif.com/t2370-astoria-come-join-me-to-the-dark-side-i-have-black-jellybeans#22006 https://likeariver.forumactif.com/t2371-508-559-5329-astoria-talis#22010 https://likeariver.forumactif.com/t2386-jellybeantalis#22099
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyLun 13 Nov 2023 - 1:01

If I'm there
Bad Omens
click
Astoria & Helios
xxx
« Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all »
J'ai adoré mon séjour à New York, c'était une expérience incroyable et j'ai bien conscience de la chance que j'ai dans mes études. Mais je dois bien reconnaître que ma moitié m'a manqué... J'en ai passé des heures à envoyer des messages à Helios avant de dormir, l'appeler pour lui raconter ma journée et savoir s'il allait bien, s'il avait mangé mais pas trop, ce qui était un signe de stress intense chez lui.. mes amis avaient beau me dire que tout allait bien, les Scarlet Zeombies étaient là, tout le monde prenait soin de lui, mais ils n'étaient pas moi ! Aucun d'eux ne savait calmer Helios en cas de crise, personne ne savait pourquoi il en faisait déjà... Je m’inquiétais de ne pas pouvoir être là la nuit et finissais souvent par m'endormir au téléphone avec mon double, pour ne pas le laisser trop seul, pour me réveiller près de lui.

Ça n'avait pas dérangé ma colocataire de chambrée, Vanessa était sourde profonde et rien ne pouvait la gêner, une chance pour moi donc ! Mais mes camarades connaissaient le lien qui m'unissait à mon jumeau, ils l'appréciaient d'ailleurs bien que je sente une petite pointe d'inquiétude, sans savoir si elle provenait de l'un ou l'autre ou les deux moitiés de cœur que nous étions. J'étais certaine qu'il leur avait dit quelque chose, Declan avait ce regard parfois... Je n'avais même pas besoin de demander, je connaissais Helios. Mais ça ne me dérangeait pas, je l'aimais tellement qu'il pouvait bien menacer mes potes, je savais que c'était pour me protéger. Nous avions toujours fait ça, je chassais les cloportes de son entourage par n'importe quel moyen, et si quelqu'un s'accrochait, c'est qu'il était digne de notre amitié à tous les deux. Je pense que mon crew fait partie de cette catégorie, parce qu'ils sont toujours là depuis un an que je les connais.

Je les adore, mais je les délaisse bien rapidement, ne prenant même pas le temps de leur souhaiter une bonne soirée. Je les verrais le lendemain après tout, c'est pas la mort, hein ? Oui, je sais, je n'arrête pas de dire que cinq minutes sans Helios et mon cœur se meurt de chagrin, mais ça n'a rien à voir, il est tout pour moi. Je lui saute dessus d'ailleurs, comme si nous ne nous étions pas vus depuis six mois – ce que l'on fait tous les soirs de la même manière quasiment – et le serre aussi fort que je peux. J'aime entendre la joie dans sa voix et je me fiche bien que les autres personnes autour de nous soupire. Je n'entends même pas les gens qui conversent pensant que nous sommes un couple un peu trop fusionnel, grimaçant de dégoût quand les gens de ma classe disent à leurs proches que nous sommes frère et sœur. Non, je ne les entends pas, bien trop occuper à embrasser Helios, à caresser sa nuque, ses cheveux, lui qui vient enfouir son visage dans mes cheveux.

Marc passe près de nous pour aller à sa voiture et nous lance un sourire attendri, et un drôle de regard à mon frère, comme s'il lui disait « t'inquiète tout s'est bien passé » et là je sais qu'il leur a parlé. Ça me fait sourire alors que je lui demande s'il va bien. Sa réponse fait bondir mon cœur alors que nous nous détachons doucement. « Je vais toujours bien quand je te retrouve. » C'est un fait avéré, ouais nous sommes vraiment trop fusionnel pour le commun des mortels... « Quoi ? Mais naaan ! Je fais la même taille ! J'ai changé de chaussures, c'est des neuves regarde ! » dis-je en lui montrant mes pieds, fière de ma trouvaille.
Je le laisse faire son inspection en riant, sachant que lui dire que tout va bien ne suffirait jamais. Je ris de le voir si satisfait et lui offre une nouvelle étreinte avant que l'on ne se mette en route. Helios prend ma valise et je ramasse ma veste qui est par terre. Sa main prend la mienne et j'entrelace nos doigts pour le garder tout près de moi, lui disant que j'ai faim. J'ai grignoté dans le bus, mais la route était longue pour tenir avec juste quelques gaufrettes...

« Yaaay !!! t'es le meilleur ! Je t'aime tu sais ça !? » Le contraire aurait été étonnant tellement je passe ma vie à le lui dire, à lui montrer ! « Ah, tu l'as pas bouffé, tu m'attendais ? » Ce pauvre animal était une source d'amusement bien trop grand... Je l'adorais, il nous tenait compagnie dans nos moments de solitude, notre petit bébé à tous les deux. Le chemin n'est pas très long jusqu'à notre immeuble, ce n'est qu'à une dizaine de minutes à pied et la marche me fait du bien, j'ai trop besoin de bouger et le bus n'est clairement pas fait pour me dégourdir les pattes... Je raconte à Helios une nouvelle fois les temps forts de mon séjour, notamment la rencontre sur le Musical de Hamilton et ce fameux appel à Jim que mes amis ont initié malgré eux.

Nous arrivons en nous chamaillant un peu à ce sujet, la fête d'Halloween approchant, une période que j'adorais bien que je ne sois pas du tout fan des films effrayants de base... Jim m'en avait montré, et j'appréciais fortement sa série favorite, mais jamais je n'oserais la regarder seule à nouveau. J'avais voulu voir un épisode seule et j'avais fini en boule dans le lit de ma moitié à cause d'un clown tueur ! Helios maudissait Jim tandis que moi je me blâmais toute seule, comme toujours quand le guitariste était impliqué dans un moment de ma vie...
« Maisooooon !!! » m'exclamais-je en passant la porte du loft. Notre petit mistigri vient nous saluer, j'ai du lui manquer aussi. Je l'attrape dans mes bras pour le câliner dès que j'ai retiré mes chaussures. « Qui a été le plus sage alors... Toi ou papa ? » demandais-je à la bestiole qui se tortillait un peu quand je l'embrassais sur le crâne en allant jusqu'à la cuisine. « Les filles de mes cours de linguistique t'ont filé mes devoirs ? Je vais passer ma semaine enfermé ici à réviser... Tant pis, pas de cours de guitare demain... » dis-je en faisant la moue. Jim m'avait prévenu qu'il aurait du mal durant le mois, mais j'allais moi aussi devoir annuler la leçon de demain, zut ! Il m'avait manqué lui aussi, bien trop...

©️ 2981 12289 0


You are my universe, I was your falling star.
You said you wanted love, the kind that made you real, I gave you everything that anyone could ever feel. ▬ Sleeping With Sirens.


Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios X3ged2G
Revenir en haut Aller en bas
Helios Talis
  Helios Talis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 80
▎ Pseudo : Drazeac
▎ Faceclaim : Lucky Blue Smith
▎ Crédits : ooolympia (ava) | runwaymod (gif profil) | crackforme (gif signa)
▎ Multi-comptes : laissez-moi un petit mois pour craquer x'D
▎ Points récoltés : 59
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 8495adb58055c954be6286830eb7adf73f7340ae
▎ Your age : 20 ans |26-05-2003|
▎ Your preference : bisexuel
▎ Job/Studies : Étudiant en infographie qui termine également une formation de deux ans en photographie / photographe à ses heures perdues, il dessine aussi, parfois, pour des petites commandes qu'on peut lui passer en ligne
▎ The one you love : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios D4454f6d17afe387f8d164d05372326176d3d6dc

▎ Annuaire rp : Rp (0/3)

ƒ with Jelly ♥️
ƒ with Jim
ƒ with Simon ♥️
ƒ with Ache ♥️

https://likeariver.forumactif.com/t2549-helios-life-s-a-peach?ni https://likeariver.forumactif.com/t2574-helios-sunny-attitude https://likhttps://likeariver.forumactif.com/t2565-508-558-4884-helios-talis https://likeariver.forumactif.com/t2572-heliost
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyJeu 30 Nov 2023 - 20:07

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all


Co-dépendant. Ce n’est qu’un mot mais leurs parents ont dû l’entendre bien trop souvent et Helios sait parfaitement que toutes les personnes qu’il côtoient l’ont déjà prononcé, ou pensé. Leurs parents l’ont cependant bien plus entendu qu’eux, étant donné que c’est surtout les adultes dans leur enfance ou même adolescence qui s’en rendaient compte. Incapable de vivre l’un sans l’autre, c’est mignon quand ils ont six ans, pas seize. Fusionnel au point d’en vivre dans une bulle, ça on lui a déjà dit à lui en lui reprochant de vivre uniquement en étant un jumeau. Comme si être jumeau, ou même frère, était comme porter une veste qu’on peut un jour décider de jeter à la benne à ordure. Ils l’agacent, ces gens-là. Il sait qu’ils n’ont pas tout à fait tord et honnêtement, même si ça a été très dur cette année-là, les professeurs qui ont demandé à ce qu’ils soient dans des classes différentes ont eu raison de le faire. Mais si ça leur a un peu apprit l’indépendance, ou plutôt à ne pas rester coller h24, ça ne leur a pas tant appris que ça. C’est sa jumelle, les seuls qui pourraient potentiellement donner un avis sont d’autres jumeaux, parce qu’eux peuvent comprendre.

Alors Helios n’en a rien à faire du monde qui les entoure, dès que sa mini-moitié est à portée de bras, il ne la laisse plus s’éloigner. Ça ne dépendrait que de lui, ils s’enfermeraient toute la semaine dans le loft pour rattraper le temps perdu, à deux, devant la télé à manger tout ce qui leur passe sous la main. Pourtant, ils ont parlé des heures, et des heures entières, ces derniers jours. Mais ce n’est pas pareil, si quelqu’un devait se priver d’un bras et d’une jambe pendant trois jours, ils comprendraient. Parce que vivre sans Astoria, ce n’est pas vivre mais survivre. C’est pénible, ça demande beaucoup d’effort et rien n’est amusant, rien n’en vaut la peine. Elle est partie et sa joie de vivre est partie avec elle, maintenant qu’elle est de nouveau là, ça va mieux. Il a toujours l’estomac noué parce qu’elle n’était pas là pendant plusieurs jours et à Fall River, c’est un gang qui l’inquiète, alors ça ne partira certainement qu’une fois qu’ils seront au loft. Il y croit. « Je ne sais pas t’as l’air plus petite que dans mon souvenir. » Il fait la moue en le disant, riant de bon cœur avant de lui dire que ses chaussures sont cool, ça lui va très bien que sa sœur ne cherche pas à porter des talons de dix centimètres, il aime être grand, il l’aime toute petite. Elle est plus facile à protéger comme ça, et à porter, et à câliner parce qu’il peut la prendre dans ses bras et ne jamais la lâcher.

« Je sais, comme tu sais que je t’aime. » Ils ont vraiment l’art de se le dire tout le temps mais malgré tout, à chaque fois, ça fait chaud au cœur. « J’ai un bon appétit mais gros comme il est, il faut au moins être deux. » dit-il très sérieusement avant d’en rire, ils seraient capables de bouffer le voisin avant de manger le chat, si demain pour une raison absurde la famine frapperait. Leur chat, c’est un peu comme l’enfant qu’ils partagent entre jumeau. Sérieusement, vu comme ils sont avec lui, Helios sait que le jour où Astoria ou lui auront des gamins, ils seront quasi tous comme des jumeaux tellement les jumeaux originaux passeront tout leur temps avec. Puis, Helios s’est déjà imaginé tonton d’une armée de mini de sa moitié, en route pour Disneyland. Il va sans doute devoir se trainer Jim avec parce que bon, on n’exclut personne dans la famille, mais il n’a pas intérêt à être le genre père poule parce qu’Helios veut partir à l’aventure avec l’armée de mini-Jelly. Jim n’aura qu’à suivre.

Jelly a trois tonnes d’énergie à revendre et ce n’est pas le bus qui lui aura suffi à l’extérioriser. Tout le chemin, elle lui parle de la pièce et de New York. Elle aurait pu lui parler de n’importe quoi qu’il l’écoute sans broncher, seulement heureux qu’elle soit là, qu’il tient sa main dans la sienne. Bien évidemment, il fallait qu’il pense à Jim il y a quelques minutes et voilà qu’ils en parlent. Il ne peut s’empêcher de la taquiner un peu, jamais il n’arrêtera c’est mort, avant qu’ils ne se chamaillent un peu parce que Helios doit bien être celui des deux qui garde la tête sur les épaules quand ça concerne le guitariste. Heureusement, le sujet s’abandonne au pas de la porte quand Astoria s’en va dire bonjour au tigre de la maison. Helios emmène directement la valise dans sa chambre après avoir retiré ses chaussures, flemme de devoir encore une fois la porter tantôt, avant de retrouver sa jumelle dans la cuisine. « Oui, d’ailleurs je peux t’aider si tu veux j’ai fait style que je n’y comprenais rien et que ça m’intéressait. » Traduction, il a fait semblant de chercher un prétexte pour rester parler aux demoiselles et elles lui ont expliqué le devoir, comme ça il peut aider Astoria. Helios n’est pas un Don Juan, vraiment pas même s’il sait s’avouer avoir eu plus d’histoires sans lendemain que de relation dans sa vie, mais parfois quand il voit qu’il y a de l’intérêt en face, même si lui n’en a aucun, et qu’en plus ça peut aider sa jumelle ? Yup, pas le moindre scrupule. « T’auras assez de la semaine, non ? Après, tu sais, si vous vous voyez trop souvent tu ne crées pas le manque, parait que ça fonctionne ça. » Il a beaucoup trop trainé devant Netflix et Friends et Grey’s Anatomy pendant qu’elle n’était pas là, parce qu’il doute qu’elle manque tant que ça à Jim mais ce n’est vraiment pas quelque chose qu’il va lui dire. Parfois il est à 1000% team JJ, mais parfois… parfois il ne sait vraiment pas s’il a envie de prendre le risque de voir sa sœur le cœur brisé par un rêve qui ne deviendra réalité.

Il ouvre le frigo, ou plusieurs plats les attendent, il s’ennuyait, il cuisine quand il stress autant qu’il ne mange alors c’est un peu dévoiler que ces derniers jours n’ont pas été top mais au moins, ils ne vont pas passer une heure à cuisiner. « Fried Chicken, meatloaf, Chili Con Carne ou bagel hamburger ? » D’accord, le frigo est très bien rempli et à moins d’avoir une faim d’ogre dans les deux prochains jours ils vont soit devoir jeter, soit faire profiter le voisin de palier, mais dès qu’Astoria lui dit ce qu’elle veut, il sort tout du frigo pour réchauffer avant de s’asseoir sur l’une des chaises hautes de la cuisine. « Vas-y, je sais que tu m’as parlé de votre appel mais je n’ai pas su voir les expressions, vraiment, faut que tu me redises tout. » C’est qu’il ne peut pas lui faire confiance à 100% au sujet de Jim, elle serait bien capable de dire que Jim l’a regardé des étoiles dans les yeux pendant que des étincelles volent parce qu’il se fait électrocuter, sérieux. Lui c’est la raison du duo quand le guitariste est concerné alors il doit s’assurer qu’elle ne se fasse pas trop de films tout en l’aidant à ouvrir les yeux d’un guitariste complètement aveugle. Très compliqué, cette situation.


FT   @Astoria Talis  - Code by Midnight shadow





life's purpose is to be happy
« And if that's not your fate, then make it. »
Revenir en haut Aller en bas
Astoria Talis
  Astoria Talis  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 412
▎ Pseudo : Pandore Malone
▎ Faceclaim : Lola Flanery
▎ Crédits : hypnotic & Tumblr
▎ Multi-comptes : Zeppychou & Frankieblue & Tyler
▎ Points récoltés : 33
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 4y5l
▎ Your age : 20 ans (26/05/2003)
▎ Your preference : Hétérosexuelle
▎ Job/Studies : 2ème année à l'université, avec double cursus art scéniques et langues + Armurière chez les Southside Serpents
▎ En savoir plus : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 01dea0cdd4b1ccec15c46d2a5a543f52

▎ The one you love : Jim ♥

▎ Annuaire rp : Mes RPs

Dialogue: darkorchid
Langue des signes : HotPink & italique

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios A443

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Tumblr_inline_oswpz2HJ0J1r63nz8_540

https://likeariver.forumactif.com/t2366-astoria-talis-here-s-to- https://likeariver.forumactif.com/t2370-astoria-come-join-me-to-the-dark-side-i-have-black-jellybeans#22006 https://likeariver.forumactif.com/t2371-508-559-5329-astoria-talis#22010 https://likeariver.forumactif.com/t2386-jellybeantalis#22099
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyVen 15 Déc 2023 - 22:40

If I'm there
Bad Omens
click
Astoria & Helios
xxx
« Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all »
Je ris, Helios me fait rire à me croire plus petite qu'avant mon départ. Ça me touche qu'il s'intéresse autant à moi, qu'il prenne soin de moi comme ça, me protège et me donne tout son amour. Nous avons toujours été comme ça, bien que nous ayons également nos périodes de chamailleries, surtout plus jeunes. Il est mon meilleur ami, la moitié de mon âme et je me sens toujours moins bien loin de lui, comme s'il me manquait littéralement un organe vital ! Je sais que personne – ou presque – ne me comprends, ne NOUS comprend. Ce n'est pas très grave, nous n'avons jamais changé pour les autres et ça nous amuse même de voir leurs visages dégoûtés chaque fois qu'on se prend dans les bras avec bien trop de mots d'amour à leur goût. Je ne cesserais jamais d'aimer mon frère jumeau, tout comme lui ne pourra jamais me quitter non plus.

J'ignore qui est le plus fort de nous deux... Je suis certes la plus ouverte au monde, j'ai plei d'activités extérieures, notamment une bien illégale qui terrorise ma moitié, mais de mon point de vue, c'est Helios le plus courageux de nous deux. Parce qu'il angoisse énormément lorsque nous sommes séparés, au point de ne plus dormir ou manger correctement, mais il survit. Il y parvient à chaque fois et dès que nous nous reconnectons, c'est une charge ultra rapide de nos batteries. Il est fort même dans ses faiblesses, je suis fière qu'il ait tenu dix jours sans moi, même si j'étais accroché à mon téléphone sans arrêt pour lui raconter mes journées et ne pouvais pas dormir sans avoir entendu sa voix.

Nous quittons le parking rapidement et je ris une nouvelle fois en exprimant ma faim, surtout quant au fait de pouvoir manger ou non le chat tous les deux. Il est bien trop nourri sérieux... « Oh ouiii !! Cette patate ! On le garde pour Thanksgiving ! » S'il nous entendait, il fuirait la maison à coup sûr, le pauvre...
Nous n'irions jamais lui faire du mal, c'est notre bébé et nous l'aimons, même si un peu trop à en juger par son poids un peu élevé... Il faut dire que Helios et moi adorons manger, mais que nos systèmes ont la capacité de métaboliser plutôt bien les calories. Je suis une vraie pile électrique et adore me dépenser, mon cerveau aussi carbure pas mal, entre les cours et les à-côtés ! Mais d'ailleurs, dès que nous arrivons et que le chat vient dans mes bras, je me concentre rapidement sur mes leçons que mes camarades ont prises pour que je n'accumule pas de retard. Mon double-moi me confie avoir pris quelques infos et je viens me coller contre lui avec le chat, posant ma tête sur son torse une seconde. « T'es le meilleur ! Ce sera plus fun de bosser ensemble ! Mais oublie pas non plus tes cours, hein ! Je t'aiderai si je pige, mais faudra me réexpliquer le truc de la dernière fois... »

J'avais plus de mal avec son cursus, mais il savait me l'expliquer pour que ça prenne sens, bien que je ne retienne pas tout, je faisais attention de me souvenir de l'essentiel pour pouvoir l'aider. J'adore apprendre et si je n'étais pas déjà en double cursus, je pense que je pourrais apprendre au même titre que lui l'infographie et passer mon diplôme en candidate libre.
J'ai dis devoir annuler le cours de guitare du lendemain et Helios me dit que je dois créer le manque chez Jim pour qu'il devienne vraiment accro. Je fais la moue, parce que j'aimerais tellement que ça fonctionne... « Hum... Ouais t'as raison, mais bon ça va être long s'il peut pas se libérer le reste du mois... C'est moi qui suis en manque, là ! » fis-je en riant de moi-même. J'allais en effet finir par craquer avant Jim, je le savais, je ne pouvais pas ne pas le voir et notre conversation en visio durant mon séjour à New York m'avait fait tellement plaisir que j'étais dans un état pathétique depuis... Merci le crew, mais non merci ! Jim créait le manque... sans s'en rendre compte en plus !

Helios part ouvrir le frigo pendant que je pose le chat – enfin, qu'il se barre quoi – et me propose tout un tas de trucs à manger. Je ne suis même pas surprise de tout ce qu'il énonce, je sais très bien qu'il a passé son temps en cuisine et pouvais presque sentir l'odeur de poulet lors de nos appels durant mon absence. « Oh Bagel burger ! Oh non, Poulet ! Hum... Les deux, on peut ? » Impossible de me décider, je savais d'avance que tout était bon, et vu que je n'avais pas beaucoup mangé aujourd'hui, je pouvais bien prendre deux portions, surtout si l'on se mettait à parler d'un sujet particulier...

Je prends place sur la chaise près de mon jumeau alors qu'il me demande de tout lui raconter de ce fameux appel en visio surprise de la part de notre guitariste. Mes yeux se mirent à briller un peu plus intensément et une moue d'enfant le matin de Noël illumine mon visage tant j'adore raconter cette histoire et parler de Jim en général. Je me mets donc à lui raconter une nouvelle fois, depuis les messages débiles de Marc. « Jim était tellement amusé de voir Marc se décomposer derrière... Je l'aurais bien défoncé, mais puisque j'ai pu parler à Jim, c'était pas si grave. Du coup il était tout seul à la coloc à mater une série et il a promis de ne pas continuer AHS sans moi, il était trop chou en disant ça... » Je revoyais son visage, ses sourires, ses yeux das mon petit écran... Je lui passe rapidement la discussion sur les trucs de cours, parce que lui comme moi sommes intéressés par bien autre chose... « Il est revenu de la cuisine et il était torse nu ! Nan mais j'te jure il était tellement beau ! Ah j'ai même pas pensé à faire un screen tellement je m'attendais pas à ça ! Il était tout gêné que j'ai pu lui acheter un cadeau... Oh d'ailleurs tu l'as récupéré hein ? » demandais-je en n'oubliant pas les priorités.

J'enchaîne ensuite sur le moment où Jim s'est mis à signer pour ne pas être entendu de Declan, ou peut-être pas gêne de prononcer à voix haute sa question, qui me demandait si je voulais vraiment me déguiser moi en cadeau pour lui, lui mimant l'expression du visage de mon géant lorsqu'il disait qu'il avait des images plaisantes en tête... Bordel ! Rien que d'y penser je sentais le rouge me monter aux joues. Je m'étais caché de mes amis à cet instant-là, pour ne pas qu'ils suivent la conversation, oreilles en fonctionnement ou non. Tout est passé en revenu de ce fameux APPEL, tous les trucs tendancieux, les regards de Jim que je n'avais pas pu m'imaginer et je terminais pas lui remontrer le dernier message après l'appel, où il disait que j'étais sa « brune format doudou préférée »... « MA brune, tu vois ? « ma » ! je suis sa préférée, ça peut pas être juste platonique sérieux ! Pitiéééééé dis-moi que j'me fais pas des idées.. » couinais-je en croisant les bras sur le plan de travail pour venir enfouir mon visage, telle la bonne drama queen que je suis.

Tomber amoureuse, je connaissais, je l'avais fait plusieurs fois par le passé, j'avais expérimenté bien des choses, avec des hommes de plus ou moins mon âge puisque certains de mes ex étaient dans des classes supérieures aux miennes durant ma scolarité. Bon, rien à voir avec Jim qui était déjà un « adulte » depuis que je le connaissais, mais je n'arrivais pas à décrocher et plus il se comportait comme ça avec moi, plus je plongeais ! Si au moins il me mettait un stop... Mais non ! Il est réceptif, du moins de mon point de vue, alors il me fallait l'avis de ma moitié, lui qui était autant partant pour cette relation improbable que raisonnable quand il s'agissait de mes sentiments. Il était la voix de la raison et bien que je n'arrête pas de ruminer tout ce qui s'était passé depuis cet été, les baisers manqués, les messages de flirt, je n'osais pas sauter le pas, par peur de me prendre un vent alors que j'étais persuadée de voir des signes partout ! J'allais devenir folle. Un soupir d'outre-tombe sortit de ma bouche, toujours caché dans mes bras. « J'ai même écrit une nouvelle chanson après cet appel... Je l'ai presque fini d'ailleurs, j'te ferais lire t'taleur si tu veux... Mais, s'te plaît, dis moi que j'le chauffe pas depuis cet été pour rien, que ça marche ? Sinon j'vais avoir l'air conne. » fis-je en me redressant pour croiser les prunelles océans de l'amour de ma vie, cherchant du réconfort.

©️ 2981 12289 0


You are my universe, I was your falling star.
You said you wanted love, the kind that made you real, I gave you everything that anyone could ever feel. ▬ Sleeping With Sirens.


Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios X3ged2G
Revenir en haut Aller en bas
Helios Talis
  Helios Talis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 80
▎ Pseudo : Drazeac
▎ Faceclaim : Lucky Blue Smith
▎ Crédits : ooolympia (ava) | runwaymod (gif profil) | crackforme (gif signa)
▎ Multi-comptes : laissez-moi un petit mois pour craquer x'D
▎ Points récoltés : 59
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 8495adb58055c954be6286830eb7adf73f7340ae
▎ Your age : 20 ans |26-05-2003|
▎ Your preference : bisexuel
▎ Job/Studies : Étudiant en infographie qui termine également une formation de deux ans en photographie / photographe à ses heures perdues, il dessine aussi, parfois, pour des petites commandes qu'on peut lui passer en ligne
▎ The one you love : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios D4454f6d17afe387f8d164d05372326176d3d6dc

▎ Annuaire rp : Rp (0/3)

ƒ with Jelly ♥️
ƒ with Jim
ƒ with Simon ♥️
ƒ with Ache ♥️

https://likeariver.forumactif.com/t2549-helios-life-s-a-peach?ni https://likeariver.forumactif.com/t2574-helios-sunny-attitude https://likhttps://likeariver.forumactif.com/t2565-508-558-4884-helios-talis https://likeariver.forumactif.com/t2572-heliost
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyLun 1 Avr 2024 - 22:11

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all


S’imaginer un monde alternatif ou ils ne seraient pas jumeaux n’a jamais mené Helios à croire qu’ils seraient moins proches. Leurs versions alternatives le seraient tout autant, peut-être serait-ce même pire, car forcément, s’ils n’étaient pas jumeaux l’un d’eux devrait être plus âgé que l’autre. Techniquement, il l’est ici aussi, mais de quelques minutes seulement. Mais ce serait pire si l’écart se faisait de plus d’une année. Il sait, parce qu’ils ont une petite sœur qui doit grandir dans un monde qu’Helios sait dangereux. Bien plus qu’il ne le savait quand lui-même était encore un enfant. Pas besoin d’imaginer des univers alternatifs, sinon il pourrait aussi bien se perdre dans son imagination et un univers ou la prunelle de ses yeux ne fait pas partie d’un gang. Si seulement...

Il sourit quand Jelly lui dit que se sera plus fun de bosser ensemble. C’est certain qu’étudier à deux est plus motivant, même s’il n’est pas le meilleur élève, ni le plus mauvais, il faut dire ce qui est et c’est que ces derniers jours il a à peine perdu une minute de plus que nécessaire à ses études. Parfois, il regrette même de s’être lancé, ce qu’il fait peut se faire sans études, la seule différence c’est qu’en fin de compte il aura un bout de papier qui lui ouvrira des portes. Mais s’il n’était pas étudiant, il finirait certainement h24 devant ses jeux vidéo. Pro-gameur, en voilà une opportunité ratée, mais ça aurait été vachement plus difficile de s’assurer que sa jumelle aille bien. Cette pensée le fait rire en même temps que la réponse de Jelly, c’est garanti qu’elle est en manque. Helios ne lui en aurait même pas voulu de l’entrainer à la coloc du groupe sous prétexte de voir tout le monde. Il est même étonné qu’elle ne l’ait pas encore proposé, et même s’il aimerait passer la fin de journée sur le canapé, il sait qu’il dirait oui. « On trouvera bien une excuse pour que tu saches passer 5 minutes avec lui. » C’est contradictoire tout ça, mais si elle veut voir Jim, Jim elle verra. Même s’il doit lui prendre 5 minutes de son planning surchargé en inventant une excuse bidon.

Si seulement Astoria pouvait réellement se rendre compte à quel point il est difficile pour Helios de switcher entre frère protecteur qui préférait ne rien savoir et frère prêt à encourager le ship quitte à couler avec. Parce que l’idée n’a beau pas l’enchanter (à savoir que ce n’est pas son choix de mec le problème, en toute sincérité personne ne sera jamais assez bien pour Jelly et rien ni personne ne le fera changer d’avis), il n’en reste pas moins qu’elle est heureuse en présence de Jim alors même si ça lui coûte de l’admettre, ça ne lui coûtera jamais d’aider sa jumelle à rester heureuse. Au moins, Jim, c’est un élément connu. Il sait où il vit. Qui sont ses amis. Ce qu’il fait dans la vie. Généralement ce sont des choses qu’il doit chercher à apprendre sur les gars qui tourne autour de sa petite moitié. « On peut manger un peu de tout si tu veux. » répond-il en sortant les burgers et le poulet. Avant de s’asseoir, il prend deux verres et les poses sur l’ilot avant d’écouter attentivement ce qui lui raconte sa jumelle. Comme prévu, elle a les étoiles plein les yeux. Presque le même regard qu’elle fait quand elle pose le regard sur Jim, à ce stade Helios est presque persuadé que le guitariste est complètement aveugle pour ne pas voir que Jelly est amoureuse. C’est ça où il est vachement doué pour faire le mec qui ne voit rien. Il roule des yeux quand elle lui dit que Jim est chou, ouais ouais, il veut bien encourager la romance mais il ne pensera jamais Jim = chou. Et il se retient une remarque quand elle lui raconte le passage après la cuisine. Il lui a déjà demandé si elle ne s’était pas bavée dessus la première fois qu’elle lui avait raconté, s’il le dit deux fois c’est plus aussi drôle.

« Comme si j’aurais pu oublier. Et même pas un merci pour ma peine ! » son ton est plus amusé qu’exaspéré mais honnêtement il n’aurait pas pu l’oublier s’il en aurait eu envie, Jelly lui a rappelé dix fois, au moins. Et puis difficile d’encourager la romance s’il lui met des bâtons dans les roues. Mais tout ce qu’elle lui raconte, il le voit sous un autre jour quand il l’a en face de lui. Sa plus grande crainte et qu’elle se fasse des films, mais elle n’a pas la tête dans les nuages. Enfin, si, mais pas parce qu’elle s’imagine ce qui n’est pas, plutôt parce qu’elle a vécu ce qui est. Il va falloir qu’il arrête de regarder ses séries sur Netflix. Regardant le dernier message que Jim a envoyé à Astoria, il plisse un court instant des yeux... ‘ma...ma...ma’, il y a intérêt à ce que Jelly soit la seule brune du guitariste ou ça va mal se passer. Il a en sourire au coin en la voyant enfuir son visage dans ses bras. « Hm, j’ai jamais écrit ça à quelqu’un à moins que je voulais faire passer un message... » Si elle se fait des films, ils se font des films. Mais Hel est persuadé que Jim n’est pas aussi peu prudent sur le sens de ses paroles alors il sait que ce n’est pas le cas. C’est déroutant d’une certaine façon parce que même s’il encourage Jelly, il ne reste pas moins le frère qui ne comprend pas pourquoi soudainement le guitariste à ouvert les yeux et vu ce qui était tellement évident. Et ça, ça l’interpelle, l’inquiète même, mais ce n’est pas autant la raison que l’instinct protecteur qui vit en lui alors il ne partage pas ces pensées avec sa jumelle. Il attend que Jelly se redresse pour se pencher un peu plus en avant tout en la regardant, leurs regards se croisent et il sait qu’elle doute, il sait ce qu’il peut dire ou non. « Je ne sais pas ce qui a changé mais ça marche. T’es dans son champ de vision. » la blague se fait vieille mais elle sait à quel point Hel s’amuse à dire que le guitariste est aveugle comme une taupe « par contre évite de lui faire la sérénade quand tu le verras, le but c’est de l’attirer petit à petit pas de le faire fuir à grand pas. » Il peut pas s’empêcher de sourire en disant une telle bêtise, si Jim sait ce qui est bon pour lui il n’a pas intérêt à jouer avec les sentiments de Jelly, mais... « Bien que, tu pourrais lui chanter ce que t’as écrit, il est pas obligé de savoir que tu l’as écrit pour lui. » Il lui lance un regard plein de questions, se demandant si elle a écrit son nom dans les paroles. « Oublie la tactique du manque, faut que tu passes plus de temps avec lui. Les cours de guitare c’est bien mais si la moitié de la coloc est là... ou Ache. Par pitié fait pas tes yeux doux en regardant Jim quand Ache est là. » Il a déposé sa fourchette pour pointer du doigt ses yeux, faisant une brève et très mauvaise imitation du regard qu’elle lance au guitariste et que lui-même a apprit à supporter. « Tu vois c’est celui-là, sinon t’es cours privé ça va vite devenir des cours groupés. Et là je te garantis qu’il se passera jamais rien. » Il la taquine, pas que parce qu’ils savent tous deux qu’il a raison et qu’Ache est à tenir à dix années lumières de toute cette histoire, même si c’est drôle d’imaginer la tête d’Achilles s’il devait remarquer que Jim à l’air réceptif.

Finissant son assiette, il se resservira sans doute plus tard parce que le bagel ça suffit à remplir l’estomac pour une petite heure, tout au plus, il se tourne sur sa chaise pour mieux faire face à sa jumelle. « On a un plan machiavélique à mettre en place si on veut que tout se passe bien, par contre j’ai le droit de garder le plan six pieds sous terre s’il te brise le cœur, hm ? » À son tour de faire le regard de chien battu, en faisant un peu beaucoup la moue parce qu’il est persuadé que ça n’arrivera pas et que ça doit s’entendre au ton de sa voix, mais kudos à lui pour essayer de tenir son rôle de frère protecteur, non ?


FT @Astoria Talis  - Code by Midnight shadow





life's purpose is to be happy
« And if that's not your fate, then make it. »
Revenir en haut Aller en bas
Astoria Talis
  Astoria Talis  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 412
▎ Pseudo : Pandore Malone
▎ Faceclaim : Lola Flanery
▎ Crédits : hypnotic & Tumblr
▎ Multi-comptes : Zeppychou & Frankieblue & Tyler
▎ Points récoltés : 33
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 4y5l
▎ Your age : 20 ans (26/05/2003)
▎ Your preference : Hétérosexuelle
▎ Job/Studies : 2ème année à l'université, avec double cursus art scéniques et langues + Armurière chez les Southside Serpents
▎ En savoir plus : Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios 01dea0cdd4b1ccec15c46d2a5a543f52

▎ The one you love : Jim ♥

▎ Annuaire rp : Mes RPs

Dialogue: darkorchid
Langue des signes : HotPink & italique

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios A443

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Tumblr_inline_oswpz2HJ0J1r63nz8_540

https://likeariver.forumactif.com/t2366-astoria-talis-here-s-to- https://likeariver.forumactif.com/t2370-astoria-come-join-me-to-the-dark-side-i-have-black-jellybeans#22006 https://likeariver.forumactif.com/t2371-508-559-5329-astoria-talis#22010 https://likeariver.forumactif.com/t2386-jellybeantalis#22099
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios EmptyHier à 20:39

If I'm there
Bad Omens
click
Astoria & Helios
xxx
« Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all »
Mon jumeau était parfait ! Il avait toujours les meilleures idées et je ne doutais pas qu'il parvienne à me dégoter une excuse pour passer un peu de temps avec Jim. Bien qu'il s'inquiète énormément et déteste que les mecs tournent autour de moi, ou bien que je m'intéresse à quelqu'un qui semble s'en ficher, il me soutient et fera toujours tout pour m'aider si j'ai envie de tenter le coup ! Je sais que ça lui pèse malgré tout, parce qu'il a peur que mon cœur soit brisé, je le comprends, je ressens la même chose dès que quelqu'un s'approche de lui. Je sors les griffes et le protège coûte que coûte, rien ne peut lui faire du mal, je refuse ! Et quand ça se produit malgré tout, je débusque la personne. Sauf son dernier ex, j'ai pas encore pu lui tomber dessus...

J'ai faim et ma moitié a tout prévu ! Nous allions prendre un morceau de chaque plat car je ne savais plus me décider, j'étais trop en manque de bouffe ! Pendant que je le regarde sortir les plats et préparer les assiettes pour chauffer tout ça, je lui raconte pour la centième fois l'appel entre Jim et moi à New York. Il n'en peut plus de cette histoire, je le sais au fond de moi et pourtant, mon jumeau m'écoute comme si c'était la chose la plus intéressant du monde ! Qu'est-ce que je ferais sans lui, hein ? Il est l'homme parfait, on devrait tous avoir un Helios dans sa vie ! Mais allez tous au diable, il est à moi !!!!!!! Je crois bien que si on se retrouvait séparés pour plus d'une dizaine de jours, on en mourrait. Je n'ose pas imaginer si l'un de nous se casait et construisait sa vie... J'aurais toujours une chambre de luxe pour lui, voir si mon futur époux me le permet, je ferais carrément vivre mon frère avec nous ! Nous rêvions d'une grande maison, chacun son aile pour vivre et une immense salle à manger pour tous se retrouver avec nos familles !

« Trop bien ! J'ai hâte de voir sa tête quand il va l'ouvrir ! » m'exclamais-je en parlant du cadeau du guitariste. Son anniversaire approchait à grands pas et j'avais tout un tas de choses en tête, j'étais obnubilé par lui au point de m'en rendre presque malade ! Bon par contre, contrairement à tous les films niais qui disent que l'amour fait perdre l'appétit... Bah moi ça fait l'effet inverse, je mange plus et je me goinfre de sucre surtout ! Heureusement que mon métabolisme est suffisamment rapide pour me suivre, on est bien fait dans la famille !
Helios m'aide à analyser chaque détail des messages de Jim, qu'il a tous lu, contre son gré peut-être parfois, mais il cherchait aussi, à toujours checker mon portable ! J'admets, je fais pareil, on ne se cache absolument rien ! Enfin, peut-être un petit truc ou deux, j'avoue, mais rien de bien méchant... C'était pour ne pas l'inquiéter que je ne lui avais pas parlé du gang au début, mais force était de constater que garder ce secret pour lui m'était impossible !

Ma moitié me confortait dans l'idée que Jim était bel et bien en train de tomber sous mon charme et mon estomac se noua de bonheur. Mes yeux brillèrent lorsque mon double me dit que j'étais dans le champ de vision du musicien, bien vite calmé tout de même par mes envies de lui chanter et hurler mon amour. « Hum... Ouais, t'as raison, ce serait un peu trop kitch, on est pas dans High School Musical ! » reconnus-je, même si l'idée me plaisait bien. J'allais encore faire des rêves chelou cette nuit moi ! « Pas bête. Vu qu'il pige à moitié mon rentre dedans, ce sera subtil ! J'avais dans l'idée de lui faire une compile pour son anniversaire. Je sais pas si j'aurais le courage de lui donner, mais j'aimerais pouvoir tout mettre sur un CD quelque part, le garder dans un coin, tu vois. » Cela me plairait de lui offrir quelque chose de spécial, qui lui expose vraiment mes sentiments, même si je devais en souffrir s'il devait rire de mon CD... Voilà dix ans que je suis entiché de ce grand dadet maladroit, sans que rien n'y fasse, pas même sortir avec d'autres hommes... Et puis, je m'étais décidé à prendre des cours de guitare avec Jim cet été, la meilleure décision de mon existence parce que nous étions en train de développer un lien très fort, bien que mettre une étiquette dessus soit complexe.

Mais il fallait plus qu'un cours de guitare, Helios avait raison. Il était temps de passer à l'offensive et j'acquiesçais vivement. « Heyyy !! J'ai ja-mais cette tête-là ! Tu mens ! » protestais-je en faisant la moue, niant en bloc bien que je sache exactement la tête que je devais avoir... Mon reflet avait vu juste, j'étais bien incapable de me contenir et ce depuis toute gosse, depuis que j'avais compris l'étendue de mes sentiments pour le guitariste. Même lorsque j'étais en couple il suffisait que Jim soit là et mon attitude changeait. Je m'éloignais de mon copain du moment, lui lâchait la main dans la rue, prenait une voix plus enjouée, ayant apparemment une façon toute particulière de prononcer le nom du tatoué.

Le repas était délicieux et j'engloutissais tout avec bonheur, refusant de partir en voyage scolaire sans mon jumeau à l'avenir ! Lui aussi terminait son assiette et alors que je buvais une bonne gorgée d'eau, je l'écoutais me parler d'un plan machiavélique et ne put me retenir de sourire. « Oh ouiii !! Tu es le meilleur mon cœur ! » m'exclamais-je, prête à tout accepter en contrepartie. « Oui... tu peux garder ton plan B, même si bon, j'aimerais éviter d'en arriver là... » dis-je en grimaçant, triste rien qu'à l'idée de me faire rejeter. Ça ne pouvait pas arriver, il ne fallait pas laisser ça se passer ! C'était la guerre pour mon bonheur et nous allions la gagner !

©️ 2981 12289 0


You are my universe, I was your falling star.
You said you wanted love, the kind that made you real, I gave you everything that anyone could ever feel. ▬ Sleeping With Sirens.


Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios X3ged2G
Revenir en haut Aller en bas
  Contenu sponsorisé  

Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Message#
Sujet: Re: Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios   Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Well if I'm there to catch you when you fall, You'll have a friend down in hell after all ¤ ft. Helios
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annuaire de Helios
» Helios | life's a peach
» #508-558-4884 (Helios Talis)
» Helios ○ sunny attitude
» Helios Talis ⊹ absence du 01/01 au 22/01

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
๑ like a river :: fall river city :: Estern Avenue :: Highland avenue-
Sauter vers: