Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Partagez
 (LULYSSES) you were one of the classic ones
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
(LULYSSES) you were one of the classic ones Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
(LULYSSES) you were one of the classic ones 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : (LULYSSES) you were one of the classic ones 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones EmptyLun 4 Mar 2024 - 22:55
À moitié affalée contre lui, tes yeux sont un peu vitreux devant la télévision. Si la douleur reste là, ton dosage d'antidouleurs est drastiquement diminué. Le verdict est sans appel : tu vas mieux, tu guéris. Pourtant, c'est pas la sensation que tu en as. Les mauvais rêves sont de plus en plus récurrents, plus encore depuis Kyle. C'est stupide, quand même, le cerveau humain. Des années sans avoir entendu parlé de ton ex et le jour où il choisit l'hôpital où tu travailles pour passer l'arme à gauche, le revoilà qui hante tes pensées. À moins que ce ne soit Ulysses, dont la chaleur de son flanc, sur lequel t'es largement appuyée, te réconforte, qui soit à l'origine de tout ça. N'est-ce pas bizarre de passer autant de temps avec le meilleur ami de son ex ? Qu'il soit devenu un ami aussi important pour toi et qu'il soit ton meilleur allié du moment ? Peut-être que oui, dans le fond, mais sa présence a une tendance incroyable à te calmer. Alors tu n'as pas réfléchi à sa proposition de venir faire ce "marathon" avec lui, tant qu'il est télévisé.

T'as regardé ta montre et fait les gros yeux. À cette heure-ci, plus de bus. Le froid extérieur se fait ressentir à proximité des fenêtres et tu es sûre d'une seule chose : il t'es pleinement impossible de prendre le risque de monter dans une voiture. T'es peut-être pas traumatisée, mais il te faut désormais une bonne raison pour monter dans un véhicule, et tout particulièrement de nuit, alors que les images de l'accident sont de plus en plus vifs dans ta tête, tandis que la psychiatre qui te suit semble croire qu'au contraire, tu laisses ça dans un coin de ta tête que le temps va assombrir. Tu parles.

Alors t'as commencé à négocier. À pieds, tu serais vite rentrée. Mais...

- Mais enfin, Ulysses, je n'ai même pas de pyjama ! Tu lèves les yeux et ris. Tu sais que c'est quasiment un kidnapping... Enfin, t'es pas un kid non plus, t'es une Lidye, pas la même chose. Tu inspires profondément. Mais vraiment, je peux rentrer à pieds et seule, il ne va rien m'arriver, je t'assure ! Et derrière cette inébranlable confiance que tu démontres t'as conscience qu'à sa place, tu insisterais aussi pour ne pas prendre le moindre risque, surtout que t'es supposée traverser tout Lewinston Street et bien des coins à peine mieux famés pour arriver jusque chez toi.


@Ulysses Peters



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ulysses Peters
  Ulysses Peters  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 75
▎ Pseudo : ajar
▎ Faceclaim : Josh Dun
▎ Crédits : monroe
▎ Multi-comptes : Le beau Elli, la douce Mélusine
▎ Points récoltés : 0
(LULYSSES) you were one of the classic ones Josh-dun-smile
▎ Your age : 34 printemps à affronter la vie
▎ Your preference : il préfère le sourire des demoiselles.
▎ Job/Studies : militaire contraint de s'arrêter, blessé sur le terrain.
▎ The one you love : lui pour l'instant, et c'est déjà pas si mal: trop peu savent s'aimer eux-mêmes.

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: Re: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones EmptyMar 5 Mar 2024 - 0:31

La première fois que tu as rencontré Lidye pour de vrai, c’était au festival. Pour de vrai, oui. Pas comme d’autres auraient pu l’entendre : l’hopital est un lieu salement déprimant, pour faire la connaissance de quelqu’un. Et puis, connaître quelqu’un dans son travail, c’est tellement différent de son réel caractère ! De toutes façons, même entre ces quatre murs blancs, tu n’avais pas eu la chance de la connaître réellement. Vous vous êtes seulement croisés. Mais visiblement, vos routes doivent se rejoindre. Au départ, c’était du hasard ; chose qu’on ne peut plus vraiment admettre puisque tu viens de l’appeler, histoire de vous ennuyer à deux : c’était ça, le deal de départ, non ? Oui. Sauf que quand t’es avec Lidye, tu ne t’ennuies jamais, faisant ainsi une entorse à votre deal de départ. Oups. T’es même pas désolé, trop endormi pour vouloir bouger un orteil. Lidye calée sur tes côtes en guise de couverture, tu ne pouvais pas trouver mieux. Tu commences à baisser ta garde, mais voilà que la belle a l’idée saugrenue de vouloir rentrer. T’as pas vu le temps passer. C’est vrai, elle a raison : il se fait tard. Mais justement, trop tard pour qu’elle puisse prendre les transports ou rentrer à pieds. Toi, tu t’y risques, mais tu sais que tout le monde ne viendrait pas te chercher de noises. Et quand bien même, c’est ton côté inconscient et preneur de risques, qui te pousse à sortir à des heures incensées. Mais lorsqu’il s’agit de ton entourage… non. Hors de question. Lidye dormira ici. Tu lèves les yeux au ciel, amusé de sa réaction « parce que tu penses sincèrement que c’est une excuse pour ne pas dormir ici ? J’ai des tas de t-shirts, shorts, joggings, sweats… peut-être même des affaires de mes sœurs qui traînent ici et qu’elles n’ont pas récupéré. » tes sœurs ? Oui, enfin non, enfin… les Newell, quoi. Tes sœurs de coeur et d’éducation, bien que t’aurais adoré partager le même sang qu’elles. Tu reprends, moqueur « un kidnapping ? Hey, détends toi, ou on se fait une soirée faites entrer l’accusé en mangeant du popcorn. Tu vas voir ce que c’est, un vrai kidnap… attends une minute. T’es pas une enfant ! » tu réprimes un rire et reprends « ok. Cites moi une bonne raison de ne pas rester ici : le canapé est confortable, y’a plus de bus… et t’as un hôte foutrement sympathique ! » tu lui tires la langue. T’aurais bien argué que t’avais tout simplement envie qu’elle reste, aussi, et que ça pesait dans la balance, mais tu ne veux pas paraître trop insistant malgré tout. Tu secoues la tête « J’aurais déjà pas eu confiance dans un bus. Mais te savoir rentrer à pieds ne me tranquillise qu’encore moins… on s’amusait bien jusqu’ici, non ? Promis, j’te réveille aux aurores demain si tu veux pour que tu sois à l’heure ! »


 
Keep your pills, save your breath
and don't ever forget : Move out of our way, we're pushing sideways; keep sidewalk under your feet.

anaphore

(LULYSSES) you were one of the classic ones Giyk7t
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
(LULYSSES) you were one of the classic ones Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
(LULYSSES) you were one of the classic ones 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : (LULYSSES) you were one of the classic ones 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: Re: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones EmptyMar 5 Mar 2024 - 7:09
Tu te mords la lèvre inférieure, amusée de cette joute verbale où, dès le départ, il est plus proche de gagner que toi. Sans doute parce que t'es aussi fichtrement bien installée sur son flanc et que l'envie de bouger est aussi présente que celle de te faire renverser par une voit... Ohlààà on va s'arrêter tout de suite avec les voitures, pas la peine de te donner encore plus de cauchemars que ce que t'en as, en sachant que malgré tout, ils sont peu nombreux. Ta phobie automobile n'a pas besoin de devenir omniprésente non plus.

Étrangement, tu es amusée de l'entendre parler des affaires de ses soeurs et pas de ses ex. Même si, tu n'es pas sûre de pouvoir les appeler tes "exs", tu sais qu'à l'appart avec Jules, t'as une ribambelles d'affaires de mecs, non récupérées, alors même que pour la plupart, tu ne les as jamais retrouvés plus de deux fois dans ta vie. Soit.

- Hé ça pue la corruption, là. Ça frôle le ridicule, tellement. Pourtant, ta voix est claire là-dessus : c'est très loin de te déranger. Ton éclat de rire est rauque et fort, mais bien présent. Non, tu n'es pas une enfant, c'est certain, oui. Oooh, ça va, ne jouons pas trop sur les mots. Kidnapping, Lidye-napping, est-ce qu'on en est vraiment à ça près ? De nouveau, tu mords ta lèvres inférieure. Des raisons, tu en as autant que ce que tu n'en as aucune. Dans ta tête, elles s'allongent toutes sur une liste, mais tu sais qu'elles ne paraîtront pas valables à Ulysses. Ulysses... commences-tu avec un rire dans la voix, que tu laisses échapper. Je vois que la modestie t'étouffe, quand même ! constates-tu, hilare.

Tu te fais silencieuse le regardant. L'option taxi aurait pu être valable et tu le sais. Ça aurait directement mis fin à ce débat, qui pourtant t'amuse. Mais cette option n'est pas envisageable, rien qu'à l'envisager, tu en trembles de terreur.

- Boh... à l'heure, à l'heure... À l'heure pour quoi ? "Petits secrets entre voisins" ? Non seulement tu regardes pas mais en plus Ulysses aussi a une télévision. Tes impératifs sont principalement de se reposer. Tu soupires et souris. Tu sais comme moi que j'ai pas d'endroit où être à l'heure. Tu travailles rarement le matin, jours de la semaine déjà écoulés, et même ta kiné, tu la fais l'après midi. Alors tu baisses complètement les armes. C'est bon, t'as gagné. T'as intérêt à ne pas m'avoir vendu un bon canapé si je me réveille encore plus vieille demain parce que mal partout, hein !



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ulysses Peters
  Ulysses Peters  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 75
▎ Pseudo : ajar
▎ Faceclaim : Josh Dun
▎ Crédits : monroe
▎ Multi-comptes : Le beau Elli, la douce Mélusine
▎ Points récoltés : 0
(LULYSSES) you were one of the classic ones Josh-dun-smile
▎ Your age : 34 printemps à affronter la vie
▎ Your preference : il préfère le sourire des demoiselles.
▎ Job/Studies : militaire contraint de s'arrêter, blessé sur le terrain.
▎ The one you love : lui pour l'instant, et c'est déjà pas si mal: trop peu savent s'aimer eux-mêmes.

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: Re: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones EmptyLun 25 Mar 2024 - 22:59
«  ça pue la corruption… oui et non ! Oses me dire que t’es vraiment contre ! Tu m’aurais pas laissé déballer mon discours, si t’avais été catégoriquement décidée à rentrer chez toi ! Je ne fais que t’aider à prendre une décision, ma Lidye ! » tu lui adresses un clin d’oeil moqueur et ricanes « bah… techniquement, j’préfère commettre un faux rapt sur une amie que d’enlever des gamins, j’suis pas... » tu te stoppes net, tu sais que les vannes sur les tueurs en série et autres barbares dégénérés ne sont pas au goût de tout le monde en plus d’être de très mauvais goût. Mais tu penses très fort à quelques affaires dont t’as entendu parler, du côté de la Belgique : [i]true crime & insomnia are your bestfriends.[i] « un psychopathe ? » que tu balances, histoire de finir ta phrase sans qu’elle ne finisse trop bizarrement. Tu lui adresses un clin d’oeil et hoches la tête, ricanant à ton tour à sa remarque « ouep. D’ailleurs tu sauras que « Modeste » est mon second prénom : ma mère l’a senti, à ma naissance. Ça s’explique pas, ces choses là » tu ris franchement. Non mais merde : ta pauvre mère, tout ce qu’elle a senti à ta naissance c’est que déjà tu serais un emmerdeur, tant elle a galéré. « tu voiiiis ! » que tu lances, taquin « j’ai même plus besoin de trouver des raisons, tu le fais à ma place ! C’est vraiment gentil de ta part ! » tu te mets à rire et, satisfait à l’idée de passer ta soirée avec Lidye, tu lui tends la main histoire de serrer la sienne. « bon ! Soirée pyjama alors ? Ce qui implique… » tu files quelques secondes dans ta chambre, récupérer quelques affaires pour qu’elle puisse se mettre à l’aise si elle le souhaite. Toi, t’es déjà en « tenue de combat » aka jogging, t-shirt et veste à capuche. « un pyjama. » tu le poses sur le rebord du canapé et sors d’autres cochonneries à grignoter et boire « et du ravitaillement. » que tu lances amusé, avant de revenir t’installer à côté d’elle, ready comme jamais pour mater des débilités jusqu’au bout de la nuit.


 
Keep your pills, save your breath
and don't ever forget : Move out of our way, we're pushing sideways; keep sidewalk under your feet.

anaphore

(LULYSSES) you were one of the classic ones Giyk7t
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
(LULYSSES) you were one of the classic ones Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
(LULYSSES) you were one of the classic ones 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : (LULYSSES) you were one of the classic ones 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: Re: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones EmptyLun 25 Mar 2024 - 23:39
Tu souris. "Ma Lidye". Vous ne vous connaissez pas depuis très longtemps avec Ulysses, mais le courant passe bien ; tu as vraiment trouvé un complice avec qui occuper tes journées quand celle de Jules sont beaucoup trop longues pour que tu prennes la peine de ne pas dormir toute la journée pour que l'attente soit moins longue. Avec Ulysses, non seulement tu ne dors pas, mais en plus de ça tu t'amuses toujours. Cette complicité sans prise de tête est une véritable bouffée d'air frais, à n'en pas nier !

- Catégoriquement contre, non, mais... Tu ne finis pas ta phrase : pas la peine. Vous savez autant lui que toi que tu n'as aucune objection valable de ne pas rester là. Tu éclates de rire. "Faux rapt" ?! Comme tu dédramatises la situation, c'est terrible. Tu serres son bras légèrement. Je ne te prendrais jamais pour un psychopathe, je te rassure. Ou alors vous l'êtes à deux, mais une seule certitude, il ne l'est pas plus que toi. "Ulysses Modeste" ? La vie ne t'a pas gâté, donc. Tu lui tires la langue gentiment, sans te priver de la grimace les yeux à demi clos juste pour prouver ton point. Sans aucun argument valable.

Tu soupires dans un rire à peine dissimulé. En même temps il a raison : pas la peine de lutter quand tu réalises que même toi t'as pas envie de bouger de là.

- T'es insupportable, glisses-tu en secouant la tête, yeux au ciel. Tu saisis sa main et acquiesces. Soirée pyjama it is. Tu le vois partir rapidement et revenir les mains pleines. Amusée, tu ricanes sans retenue. Je vois ! bon, bah... je reviens, je vais me changer, dans ces cas-là. Tu en profites vite pour te doucher en l'espace de quelques secondes histoire de ne pas te coucher dans ta crasse de la journée et enfiles tes vêtements dans la précipitation pour le rejoindre quelques instants plus tard.

- Et je suis ready ! Tu t'assois à côté de lui pour retrouver ta quasi position initiale. Par contre, je ne vais pas te mentir ; je ne suis pas à grand chose de m'endormir, ce serait peut-être bien d'enfin trouver un truc intéressant à mater, non ?



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
  Contenu sponsorisé  

(LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Message#
Sujet: Re: (LULYSSES) you were one of the classic ones   (LULYSSES) you were one of the classic ones Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
(LULYSSES) you were one of the classic ones
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
๑ like a river :: fall river city :: Lewinston Street :: Brightman Avenue-
Sauter vers: