Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

Partagez
 Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyLun 27 Déc 2021 - 22:44
Les urgences se passeront d'elles pour ce soir. Le travail aussi. Depuis plusieurs semaines, l'interne cumule les gardes, mais surtout le déficit de sommeil. Depuis l'accident de Lidye, son comportement a changé. Encore plus bosseuse, elle c'est comme si elle essayait de se racheter une conduite. Comme si tout à coup, elle avait conscience que tout ne lui était pas du. Et que si elle ne se bougeait pas un peu plus, elle risquait de tout perdre. Ayem a même commencé à faire des efforts avec son aînée. Alors, oui, leurs relations restaient conflictuelles, toujours un peu tendues. Mais c'était différent. Tout le monde l'avait remarqué. Meg n'avait pas apprécié de lire les échanges de messages entre les deux soeurs. Devenue sujet de discorde avec sa meilleure amie, Lidye était comme un secret qu'elle gardait très proche d'elle-même. Mais même sa soeur ne comprenait pas vraiment ce qu'il s'était passé. Elle avait un peu vécu un revirement de situation, avec sa cadette, sans comprendre le traumatisme qu'Ayem avait subi en la voyant, là, couchée sur ce lit d'hôpital, avec tous les tuyaux. Le choc de l'accident, raconté par les urgentistes afin de donner toutes les informations qu'elle avait entendues. L'air grâce de Noah, qui n'avait rien osé lui dire. Elle lui en voulait de ce silence, alors qu'elle savait qu'il était de son devoir de ne pas se prononcer trop tôt. Mais ça lui avait au moins permis de réaliser combien Lidye était importante à ses yeux. Plus que tout au monde, désormais, elle désirait créer un lien avec elle. Peu importait l'incrédulité de la jolie brune qui lui semblait encore être en rémission.

Mais ça n'empêchait pas Ayem de vivre pour autant. Elle essayait juste de s'adapter pour passer le plus de temps avec sa grande soeur, sans être vraiment capable de lui dire les trois mots qui expliquaient sa conduite. "Je t'aime" restait encore trop brûlant pour être vraiment prononcé. Elle n'y était pas habituée, et il y avait une certaine forme de pudeur avec ces mots. Et surtout, la crainte du rejet était plutôt violente. En attendant, elle essayait de montrer ce qu'elle ressentait au travers de ses actions, à défaut de savoir les présenter sous la forme de mot. Mais Lidye ne semblait pas vraiment comprendre.

D'ailleurs, elle avait paru plus incrédule encore quand Ayem lui a proposé de passer dans son bar Karaoké, en lui indiquant qu'elle viendrait la chercher. Elle avait plutôt hâte de chanter avec sa soeur, même si c'était face à des inconnus. Peut-être qu'elles allaient réussir à passer un petit moment sympa, toutes les deux ?

«Allez, souriiis, ça va être super !.» dit-elle non sans un enthousiasme qu'elle était incapable de dissimuler.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMer 12 Jan 2022 - 9:26
Depuis son réveil de son coma, qui avait duré plusieurs mois, n'en témoignent les nombreuses larmes de ses proches, leurs affirmations et la date sur le journal du jour et sur son téléphone, Lidye a constaté de très nombreux changements dans sa vie. Le service de chirurgie cardiaque, déjà, s'est un peu désengorger. Elle a croisé de nouvelles têtes parmi les infirmières, ce qui semblait avoir apaisé bon nombre d'infirmiers et d'infirmières dans le service, plus souriants, moins stressés et beaucoup plus avenants que ce que Lidye avait pu remarquer avant son accident. Dès lors, elle-même n'avait pas été l'infirmière idéale, à vrai dire. Mais ce n'était pas la seule chose qui avait changer. D'ailleurs, Lidye restait perplexe devant beaucoup de choses : la sympathie de ses collègues qui lui proposaient de prendre certains cas pour lui alléger le travail, l'empathie de ses patrons lorsqu'elle était fatiguée - cas qui se présentait également auprès de ses collègues, sans doute après avoir évalué l'utilité d'une personne d'infirmerie auprès du service au vu de la charge de travail - les regards de sa famille et, plus que tout, le comportement presque aux antipodes du précédent qu'a Ayem à son égard. Quelque chose qui la perturbe au plus haut point : elle ne sait pas sur quel pied danser avec sa petite soeur, elle qui a passé tant d'années à lui faire des réflexions sur son comportement, sa place de petite reine dans la famille... Ce n'est plus le cas.

Mais Lidye ne s'en plaint pas pour autant. Elle a la sensation de retrouver la petite soeur qu'elle adorait quand elle était gamine, celle gamine au coeur fragile qui fallait opérer, choyer et prendre avec des pincettes pour lui éviter toute accélération cardiaque ou toute complication. Plus incrédule qu'autre chose, incapable de comprendre ce revirement de situation, Lidye laissait simplement couler, espérant que ça durerait... ou que ça ne durerait pas, elle ne se rappelait plus vraiment quelle situation elle préférait subir. Raison pour laquelle elle avait finalement cédé pour faire un karaoké. Et pourtant, elle était très loin d'être convaincue.

- Ouais, si tu le dis...



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptySam 5 Fév 2022 - 9:54
Ce qui était arrivé à Lidye, les jours qui étaient passés au cours desquels elle était toujours dans le coma, ça l'avait fait réfléchir. Elle avait pris conscience que si quoi que ce soit devait arriver, elle ne voulait pas que les derniers mots qu'elle avait eus envers sa soeur, et son dernier comportement soit celui qu'elle avait su démontrer au cours des dernières années. Elle avait eu la sensation qu'elle allait la perdre, et ça avait totalement altéré sa vision de ce qu'elle voulait bien qu'il se passe entre Lidye et elle. Le regret et le remords étaient de très mauvais amis, elle l'avait appris à ses dépends.

Alors peut-être que c'était idiot, peut-être qu'elle passait pour une folle à vouloir tout à coup passer du temps avec Lidye, essayer de renouer. Peut-être qu'elle devait passer pour une personne bipolaire de passer si violemment du froid au chaud, du chaud au froid, mais elle s'en fichait bien. Tout ce qui comptait, c'est qu'elle ne voulait pas perdre sa sœur. Plus jamais. Et qu'elle avait ce besoin de lui montrer, à défaut de savoir le lui dire. Elle n'avait jamais été douée pour exprimer des sentiments positifs, généralement, elle était plus douée pour tout ce qui était rancœur, tout ce qui était négatif et colère.

Avec un sourire entendu, elle pencha la tête vers sa soeur. «Cache ta joie. Il n'y a rien de mieux qu'un bon karaoké pour extérioriser, et pour passer un bon moment. C'est promis.» Donnant un petit coup de coude à Lidye, elle finit par lui prendre la main, pour lui faire accélérer le pas. «Allez, viens, c'est à deux blocs d'ici, on y est presque.» Au départ, elle avait choisi de la chercher en voiture, mais elle ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était dangereux, et que peut-être que d'aller dans une de ces boites en ferrailles sur roues, ça pouvait lui rappeler des mauvais souvenirs. C'était un peu nouveau qu'Ayem s'inquiète de sa soeur, mais elle essayait du mieux possible de se mettre à sa place. Alors, peut-être qu'elle en faisait trop. Mais elle trouvait ça normal, d'essayer de prendre en compte ses émotions. C'était juste nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyDim 27 Fév 2022 - 14:25
Les choses ont beaucoup changé en peu de temps et Lidye a parfois l'impression d'avoir du mal à suivre le fil de tout ça. Et il ne s'agit pas que d'Ayem, bien que ce soit la différence la plus palpable de sa vie, à vrai dire. Lidye n'est pas complètement contre ce revirement de situation, bien évidemment... Mais il faut dire que l'expérience va plutôt en la défaveur d'Ayem, que son aînée soupçonne très clairement d'un mauvais coup. Et toutes les faveurs de la benjamine n'arrivent pas à endormir ses suspicions.

Pourtant, il restait chez l'aînée des soeurs cet espoir de retrouver cette petite soeur qui avait existé il y a si longtemps qu'elle avait du mal à pleinement se convaincre. Car Ayem n'avait jamais eu un si mauvais fond, bien que son égocentrisme avait tant d'années désespéré Lidye qui ne voyait plus en elle une soeur mais un boulet. C'était Jules qui avait pris cette place dans son coeur et le récent comportement d'Ayem lui faisait regretter cette pensée. Elle culpabilisait très clairement. Etait-ce pour ça qu'elle acceptait si aisément toutes les idées folles de sa benjamine ? Nul ne le saurait jamais. Car dans le fond, Lidye était aussi ravie. Tant de sentiments contradictoires...

S'il y avait des activités dont elle ne raffolait pas, il fallait compter toutes celles qui impliquaient du public indésirables : le bowling et le karaoké en tête de liste. Pourtant, elle tenait réellement à faire plaisir à Ayem.

- Bon, d'accord, okay. Si tu le dis. Elle soupira, complètement dépitée par la situation. T'es si pressée que ça de t'afficher en public devant des gens qui se foutent de ta gueule mais ne chantent pas mieux que toi ? Car c'était le réel fond du problème. Lidye adorait faire son métier sous l'oeil attentif de ses collègues, des médecins ou des patients. Mais elle savait faire et elle savait aussi que personne ne dirait rien en faisant moins bien qu'elle. Ce qui ne touchait donc pas sa petite fierté. Essoufflée, les jambes complètement engourdies à cause de sa rééducation loin d'être terminée et de la faiblesse persistante de quelques uns de ses muscles, elles arrivèrent enfin à l'entrée.

Sans se privée, Lidye haussa un sourcil.

- C'est ça ?! demanda-t-elle, mi-amusée mi-dépitée.



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMar 8 Nov 2022 - 23:14
Arrivée à destination, Ayem fit un clin d’œil à son aînée pour lui faire comprendre qu'elles étaient au bon endroit. Le volume de la musique augmentait dès que l'interne ouvrit la porte pour s'infiltrer à l'intérieur sans jamais lâcher la main de sa sœur. Le karaoké n'était pas plein, juste ce qu'il fallait pour s'amuser et passer une bonne soirée, du moins, la brune voulait y croire. Voilà longtemps que les sœurs n'avaient pas passé de temps ensemble au vu de leur différend et ça lui faisait bizarre à Ayem, de se dire qu'elle sortait avec Lidye ce soir. Mais elle en restait ravie et voulait profiter de chaque instant en sa présence, toujours avec difficulté à lui dire ce qu'elle ressentait à son égard certes... Malgré tout, l'interne ne voulait plus avoir cet accident en tête. Même si elle n'en était pas une victime directe, les répercussions étaient bien présentes, plus qu'elle ne l'aurait pensé d'ailleurs. La pensée d'avoir pu perdre sa sœur avait sonné comme une alarme dans sa tête, si bien qu'elle ne pouvait plus ignorer les faits et maintenir cette tension avec son aînée.

« Personne ne va se foutre de nous Lidye, je t'assure, le but n'est pas de gagner une compétition de talent, juste de se détendre et de s'amuser ». La brune se faufilait jusqu'à trouver une table vide sur le côté et y guider Lidye. Une fois sur place, elle déposait ses affaires sur une des chaises vides, invitant son aînée à faire de même. « Ça va être sympa, tu verras et puis, ça change ! Qu'est-ce que tu veux boire pour commencer ? » L'ambiance était bien loin de la pression et de la concentration qu'il fallait avoir à l'hôpital, raison pour laquelle Ayem était persuadée que c'était le cadre parfait pour se relaxer et passer un bon moment entre sœurs, même si Lidye ne semblait pas encore convaincu. Elle espérait néanmoins changer la donne et se créer de nouveaux souvenirs avec elle. Il fallait un début à tout n'est-ce pas ?

Le temps que Lidye se décide pour commander, la benjamine se saisissait du catalogue contenant les chansons proposées et scrutait du regard les différents thèmes qu'il était possible de sélectionner, le choix étant bien large. Jetant des coups d'œil vers sa sœur, elle tentait de comprendre ses ressentis, ne voulant pas non plus la forcer à faire quelque chose qu'elle refuse. Elle ne pouvait nier que la distance avait pris beaucoup plus de place qu'elle ne l'aurait voulu aujourd'hui entre elles et c'était peut-être de manière maladroite qu'elle tentait de renouer avec son aînée, mais une chose était sûre : elle ne voulait pas retourner en arrière et entretenir ce froid qui s'était glissée entre elles. « Honneur aux dames, je te laisse choisir la première chanson, mais sois clémente quand même ». Loin d'avoir une voix impressionnante, Ayem était quand même prête à prendre le micro et tenter sa chance, quitte à se ridiculiser. Tant que Lidye passait du bon temps, elle ne demandait rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyLun 19 Déc 2022 - 8:15
Ayem est beaucoup plus légère que Lidye qui, elle, a davantage grandi dans la tradition de leur père. Le déménagement tôt dans la vie d'Ayem lui a sans doute permis d'être moins ancrée dans des principes comme la honte et autres. C'est peut-être ça, finalement, qui leur manque pour se comprendre. Car Lidye n'a jamais fait l'effort d'être la parfaite petite américaine. Enfin. Sauf peut-être avec les hommes. Car si elle est bien plus légère dans ce domaine, c'est pour se protéger, mais elle apporterait sans doute la honte sur les El-Azem si ça se savait auprès de ses parents.

- Si tu le dis. Elle hausse les épaules, peu convaincue. Mais les efforts d'Ayem suffisent à lui laisser croire que ce n'est pas le moyen de se ridiculiser. Même si elle ne sait pas chanter et n'aime pas ça, bien évidemment. Si tu le dis.. répète-t-elle presque absente de son propre corps, résignée à croire Ayem, ou du moins à cesser de se battre avec elle. Pour l'instant, un verre d'eau. On verra après combien de verre je dois boire avant d'aller chanter. Un petit sourire amusé naît sur son visage alors qu'elle est bien résignée à refuser de tenter de chanter devant quiconque.

Elle jette un rapide coup d'oeil au catalogue. En plus de ça, elle ne connaît pas la moitié des chansons. Super. Allez, puisque tu tiens tant à t'amuser, je te laisse Cyndi Lauper, Girls Just Want to Have Fun. Son sourire amusé prouvait qu'elle n'était pas peu ravie de ce choix. Restait à voir comment Ayem s'en sortait.



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyDim 5 Fév 2023 - 20:22
Le regard de Lidye lui arrachait un sourire alors qu'elles entraient. Ayem adorait ça, les karaokés, peu importait qu'elle chante mal ou non. Elle aurait pu faire une toute autre activité, c'était vrai. Tout ce qui lui importait, c'était de passer du temps avec sa soeur. Elle avait réalisé à trop juste valeur combien elle pouvait compter pour elle, et ô combien elle ne souhaitait pas la perdre. Comme quoi, il ne lui avait fallu qu'un électrochoc pour se rendre compte de l'importance de Lidye dans sa vie.
Alors, c'était vrai, partager un petit moment avec Lidye, et lui montrer une de ses sorties préférées, c'était déjà un super bon début.

Elle offrit un coup de coude à son aînée. «Bien sûr que je te le dis !» arbora-t-elle fièrement. Ayem jeta ensuite un regard en coin, avec un jugement un peu forcé, bien que présent à sa soeur.«de l'eau ? on sort et tu veux DE L'EAU ?» Elle se tourna vers le barman, et leva les yeux au ciel.«Un verre d'eau et deux mojito fraise s'il te plait.» De l'eau ! Mais qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre ! Au moins, elle ne lui coutait pas très cher en boisson, c'était une certitude. Le deuxième mojito fraise ? C'était le moyen soit de faire boire Lidye, soit de ne pas retourner trop vite se montrer alcoolique. Même si elle espérait plutôt que ça tenterait sa soeur.

Pour ce qui était de choisir une chanson, elle prit un air choqué devant ce que lui disait sa semblable. «MDR c'est comme ça que tu me laisse une chanson "simple" ?» demanda-t-elle, en mimant les guillemets. «Je me vengerai.» dit-elle, en selectionnant la chanson sur la machine automatique, et en tapant son prénom... Et celui de Lidye.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyLun 6 Fév 2023 - 8:26
Tu ne sais pas trop pourquoi tu fais des efforts, mais il faut croire que l'accident a changé beaucoup de choses pour elle comme pour toi. Toi, tu as vu le regard miné par l'inquiétude de tes proches et ça t'a suffit à réaliser que tu étais prête à être conciliante. Les rassurer, même rassurer Ayem, c'est devenu ton mot d'ordre. Enfin... pour du karaoké, tu aurais tout de même préféré éviter.

Tu en arrives vite à soupirer.

- Ayem... je dois vraiment te rappeler que je dois y aller mollo sur le cocktail avec les médicaments ? Je pensais que de nous deux, c'était toi le médecin, pourtant. En l'entendant prendre deux mojitos tu roules des yeux. Tu ne lui feras pas entendre raison. Pas cette fois-ci.

- Attends, tu m'as dit d'être clémente, pas de choisir une chanson simple. J'aurais pu t'attribuer pire et tu le sais. Le goût du drame d'Ayem te surprendra toujours au moins un peu. Et tandis que tu secoues la tête, certaine que "Take on me" aurait été bien pire, tu réalises que tu n'as pas été la plus vache dans tout ça.



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyDim 12 Mar 2023 - 12:03
Sortir avec Ayem, ça lui changeait les idées. Elle se sentait mieux de savoir sa sœur avec elle. Au moins, elle pouvait faire mine de ne pas la surveiller tout en gardant un oeil sur elle. Et surtout, elle apprenait à devenir amie avec elle et partager un bout d'elle avec. C'était nouveau, mais bon sang, ce que ça lui faisait du bien après avoir cru l'avoir perdue pour de bon. Elle avait manqué de ne pas s'en remettre, de tout ça. Et elle ne l'aurait pas supporté, de la perdre. Et il aura fallu cet accident pour qu'elle le réalise.

Il ne fallait cependant pas être devin pour remarquer que ce n'était pas forcément l'endroit dans lequel voulait se trouver Lidye. Elle devait très certainement avoir envisagé une petite soirée chocolat chaud et chill devant la télé, mais c'était sans compter l'intervention de sa cadette. Tant pis, ce serait pour une autre fois, que c'était dit Ayem avant de la tirer dehors.

Avec un sourire angélique, la benjamine de la famille prit les deux cocktails en main, et les ramena à elle. «Je suis interne, pas encore médecin. Ce n'est qu'un mojito, mais je peux aller t'en prendre un virgin, si tu veux. Ces deux là seront miens, je me dévoue.» Elle feignit un excès de charge mentale, comme si elle se sacrifiait pour les boire les deux. Non, pas du tout, au contraire, elle allait s'amuser encore plus sur l'ignoble chanson qu'avait choisi son aînée. «T'as conscience que tu vas venir chanter avec moi, sur ta chanson pourrie, n'est-ce pas ? Non parce qu'en fait, je te laisse pas le choix.» ca, c'était certain !
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMar 14 Mar 2023 - 9:02
T'aimes pas du tout ce genre d'endroit. Celui où il faut se montrer en public pour être applaudi. Toi, t'aimes pas ce genre d'applaudissement. Tu es qui tu es, que ça plaise ou non, et tu ne sais pas chanter. Tu roules les yeux à la phrase de ta soeur.

- Comme si ça changeait quelque chose. C'est le B-A.ba de l'apprentissage d'un interne, ou d'un médecin peu importe. Alors je vais pas te l'apprendre pour autant. Bon, ok, Ayem n'est pas là en qualité de médecin, mais tout de même. Tes yeux arrondis par la surprise, tu te prépares à lutter. Non. Non ! Ayem ! C'était pas le deal, t'abuse ! Pourtant, tu es morte de rire. Ta soeur. Celle avec qui le courant ne passe pas forcément depuis toutes ces années, pourtant rapprochée depuis l'accident... Tu sais pas pourquoi t'es surprise. Tu la connais malgré tout. C'est pas parce que ça va mieux qu'elle est moins têtue.



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMar 9 Mai 2023 - 20:55
Elle avait tellement eu envie de faire les choses bien et de changer les idées à Lidye mais également à elle-même qu'elle n'avait pas même réalisé que le mélange mojito avec alcool et médicament n'était pas forcément le meilleur mix à faire. Pour le coup, Ayem avait oublié le B-A-BA de la vie, et pas seulement de ses études en médecine.
Alors, effectivement, elle se cachait comme elle pouvait derrière des fausses excuses, et l'ancienne Ayem aurait sûrement soupiré devant son aînée, incapable de s'amuser un tout petit peu, et qui lui faisait un peu la morale. Sauf que pour le coup, il était difficile de ne pas admettre qu'elle avait raison.«Très bien, très bien, je vais te chercher la même chose, mais en virgin !» dit-elle en levant les mains au ciel, innocemment, puis en s'exécutant.

En revenant une fois le virgin mojito prêt, elle sourit très largement à sa soeur. «Quel deal ? J'ai signé pour rien nulle part. Tu as pas le choix, c'est tout, accepte le.» Oui, parce que de toute manière, elle faisait genre, mais quand elle empoignerait le bras de sa soeur pour qu'elle la suive, il n'y aura aucun choix envisageable pour Lidye, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyLun 5 Juin 2023 - 15:38
Un peu ravie d'avoir réussi à convaincre Ayem de ne pas te soûler alors que tu es encore très largement médicamentée, tu soupires, soulagée. Passer du temps avec ta soeur est déjà bien assez étrange comme ça pour ne pas en rajouter, même si tu ne te plains pas de cette évolution de votre relation. Pour le coup, cet accident t'a au moins apporté du positif, et c'est quelque chose dont tu es reconnaissante.

- Merci beaucoup. Tout sourire t'es bien heureuse de la voir revenir, malgré son petit air penaud sur le visage ; elle avait oublié et, si on ne te le rappelait pas sans cesse, la fêtarde Lidye aurait pris place à la place de la version consciencieuse de toi-même.

- Sérieusement ? Tu ne le lui reproches pas, cependant, le sourire aux lèvres, amusée de te rappeler que ce que tu détestais il y a encore quelques semaines - enfin, plus, car ton coma tu ne l'as pas vécu - chez ta soeur est justement ce qui te fait sourire. Bon, bon, ok, t'as gagné. Mais juste une, et juste cette fois, d'accord ?!



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMer 19 Juil 2023 - 22:30
Elle avait un peu honte, Ayem. Elle était en internat, et voilà qu'elle oubliait un principe pourtant très simple : alcool et médicamentations ne faisaient guère bon ménage. Elle avait tellement eu envie de partager quelque chose avec sa soeur qu'elle n'avait jamais trop eu l'occasion de partager : parce qu'elles s'étaient voué toute leur vie une jalousie sans la moindre explication ou logique. Elle était trop petite pour se rappeler que son besoin d'omniprésence de leurs parents avaient délaissé Lidye, et qu'elle lui en avais voulu. Et en grandissant, tout ce dont elle s'était toujours souvenue, c'était la rancoeur de sa soeur, qui avait alimenté la distance. Puis, étant très demandeuse d'attention, elle a fini par comprendre qu'elle pouvait se venger de Lidye en obtenant ce qu'elle voulait des parents.

Dire qu'Ayem n'avait pas été manipulatrice aurait été mentir. Mais elle était jeune, et désormais, elle avait grandi, elle avait muri. La force des choses avait accéléré sa maturation qui n'était pas arrivée à point, de manière à ce qu'elle atteigne enfin l'état adulte qui avait tant tardé. La preuve : elle n'avait pas persévéré à encourager sa soeur, elle s'était résignée avec un verre sans alcool. «Je t'en prie.»  Elle lui offrit un sourire, et reprit. «Alors, sache que je suis extrêmement sérieuse, Lidye El-Azem. Alors tu vas lever tes petites fesses de cette chaise, au besoin te servir de ton ignoble soeur comme béquille, et venir chanter avec moi, oui oui..» Elle cédait ! YES ! Comme quoi, quand elles faisaient toutes deux un effort, Lidye était la meilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyJeu 20 Juil 2023 - 8:28
Tu ne soulèves pas davantage, ravie d'avoir gagnée ta partie. Cependant, tu grimaces en réalisant que c'est Ayem qui a gagné l'autre. Eh merde. Bon, bah... tant pis, hein. Tu feras ce qu'elle dit, comme elle le dit et puis c'est tout. Mais ça te fait grimacer quand même.

- Tu jures d'être une béquille fiable, hein ? Toi ou ta manière de pousser le vice jusqu'au bout dans l'espoir qu'elle abandonne... à sa place c'est ce que t'aurais fait, mais tu sais qu'Ayem est loin d'être comme toi, elle a plus de conviction... et de motivation, sans nul doute. J'aurais peut-être dû forcer sur les médicaments ou finalement, l'accepter ce verre... affirmes-tu dans toute ta capacité au drame, non sans sourire ; c'est au moins ce dont t'aurais besoin pour faire plaisir à ta soeur toi qui détestes ça.



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyDim 8 Oct 2023 - 11:14
Elle a peut-être gagné un combat, Lidye, mais pas la guerre. Ayem est un adversaire de taille, et elle ne comprend pas que Lidye ne l'ait pas pris en compte lors de cette petite joute. Voir sa soeur se résigner lui arrache un immense sourire. Ayem est sur la voix de la victoire : Lidye va se lâcher, enfin, et elles pourront profiter d'un petit moment entre soeurs. Tant mieux, elles n'ont jamais fait ça de toute leur vie. Il faut bien commencer quelque part. Elle est prête, en tout cas, Ayem.

«Je te le jure. Je promets, je te lâche pas..»  souffle-t-elle en prenant la main de sa soeur pour qu'elle se lève avec elle, et qu'elle arrive par se lever pour aller jusqu'à la scene. Evidemment, qu'elle sera une béquille. Même si elle n'était pas certaine que Lidye en ait besoin. Peu importe : elle est là.

«T'aurais du profiter quand j'ai oublié que j'étais médecin. Maintenant, c'est trop tard. Allez, lève tes fesses soeurette, on va casser du verre avec nos belles et puissantes voix.» rale-t-elle. Elle aussi va devoir chanter, Ayem ne l'oublie pas...
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMar 10 Oct 2023 - 8:48
Ayem ne connaît pas la Lidye en toi qui a tendance à s'amuser tout le temps. En fait, l'accident a un peu tué ça en toi ; si t'y as réchappé tu ne peux pas nier que tu as moins de volonté de t'amuser et que, ne pouvant pas aller sur ton terrain préféré, à savoir les bars et les boîtes de nuit, tu es vite cantonnée à moins drôle. Comme s'afficher en chantant. Aaaaah. Si seulement tu étais plus convaincante que ta petite soeur.

Tu lui souris.

- Merci. C'est pas que t'aies besoin, la rééducation fait son effet, mais tu fatigues plus vite et ajouté au stress tu n'es pas certaine d'être en mesure de rester debout ad vitam æternam.

Tu roules des yeux. Ah, Ayem ! Pourtant, ça te fait ricaner doucement. Ayem et ses années d'études pour être médecin qui s'oublie, c'est à la fois inquiétant et comique.

- Dommage, j'aurais essayé, dis-tu avec un petit sourire amusé pendant que tu te lèves, sans lâcher la main d'Ayem. Je te dis même pas la facture qu'on va se choper...



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyMer 24 Jan 2024 - 11:49
La victoire existe dans ce remerciement, simple, mais puissant. Elle saisit la main de son aînée et la presse rapidement, coupant court à ce geste une fois Lidye levée, attendant son feu vert pour la soutenir. Elles ne sont pas encore habituées. Mais ça viendra. Un sourire rapidement fait, elle avance et se tourne finalement vers elle.

«C'est normal.» affirme-t-elle sans cesser de sourire. Cette proximité qu'elles ont depuis le réveil de Lidye lui fait du bien.

«Trop tard !» raille-t-elle. Elle fait semblant de ne pas avoir compris de quoi il s'agit quand sa soeur parle de la facture, alors même que c'est elle qui a parlé de casser du verre. «Une facture ? Quelle facture ? Au pire on la renvoie à l'hôpital en disant que ça fait partie de ta rééducation.»
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptySam 24 Fév 2024 - 16:25
Dire qu'avant ça tu te serais dégagée avec une grimace à une tentative d'aide de ta soeur... L'accident vous en a fait faire, du chemin. Tu souris à Ayem. C'est normal. Oui, mais c'est récent que ce soit normal.

Tu ricanes.

- Tu n'as donc aucune pitié pour ton aînée en morceaux ? C'est terrible, quand même. Tu pourrais faire un effort, dramatises-tu sur le ton de la rigolade. En vérité, tu n'en attends pas moins d'Ayem, tu l'aurais peut-être même mal pris si elle t'avait laissé t'en tirer comme ça.

Tu lui fais les gros yeux.

- Mais non. Tu n'oserais pas, si ? Tu ris de plus belle. J'imagine déjà la RH se demander ce qu'elle a pu faire au ciel pour que les soeurs El-Azem s'allient et lui compliquent la tâche ! Et je parle même pas de la compta !



daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
Ayem El-Azem
  Ayem El-Azem  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 90
▎ Pseudo : Melais
▎ Faceclaim : Camila Cabello
▎ Crédits : .Cranberry
▎ Multi-comptes : /
▎ Points récoltés : 10
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_oemt4sf99y1vsg57fo2_1280
▎ Your age : 28
▎ Job/Studies : Interne en médecine
▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 1026376

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptyVen 15 Mar 2024 - 12:56
Ayem éclate d'un rire cristallin, ce qui lui permet de se relaxer un petit peu. Elle est vite tendue lorsqu'elle ressent les craintes de l'accident ressortir chez sa soeur. En vérité, elle ne sait pas vraiment comment gérer ses craintes, notamment celle de la perdre, qu'elle n'avait encore jamais ressentie auparavant. Il est des émotions qu'elle ne sait pas encore gérer, notamment lorsque ça concerne Lidye. Après tout, elle n'a pas grandi en apprenant à compter sur elle ou à s'appuyer sur elle, un peu parce qu'elle ne l'a jamais souhaité. Alors, évidemment, c'était encore très nouveau, et elle a tout à apprendre à ce sujet là.

«Aucune pitié. Je suis le pire tyran que tu ne rencontreras jamais dans l'univers de la chanson.» rie-t-elle avant de reprendre. «Alors on va se lever, et on va kicker des ass !» ¨Puis Ayem sourit, machiavélique. «Ha, mais je fais un effort. Si ça ne tenait qu'à moi, je t'aurais portée jusqu'à la scène comme un sac à patate, ou trainée par les pieds, et tu serais déjà en train de chanter. Allez, zou ! Je te laisse la chance que ça se passe bien.» reprend-elle, si fière de ses actions.

Si elle n'oserait pas ? Ayem ose bien des choses, malheureusement pour elles deux. Et elle était reconnue à l'hôpital pour certaines galères, même si elle travaillait bien. «La compta a l'habitude, t'inquiète !» Et tant la RH que la compta savait parfaitement retirer ses écarts de son salaire, à Ayem, c'est une certitude. Elle s'est levée, en tendant la main à sa soeur. S'il fallait rester ainsi toute la soirée pour que Lidye se bouge, elle le ferait sans vergogne. Alors, Lidye n'avait pas le choix, sinon celui de savoir quand et combien de temps Ayem allait rester ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Lidye El-Azem
  Lidye El-Azem  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 844
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Émeraude Toubia
▎ Crédits : rainbowstars (av)
▎ Multi-comptes : Uriah, Soleine, Eamon, Charles, Rose & Alejandra
▎ Points récoltés : 92
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Tumblr_o5nabnec4y1vrpnqeo5_400
▎ Your age : 32 ans (août.1991)
▎ Your preference : In love with men, not able to be in love with a special one
▎ Job/Studies : Infirmière en service de chirurgie cardiaque.
▎ En savoir plus :
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 190518010843415978

♌️ LION - née le 15 août 1991 à Djerba

Lidye, c'est une femme bien éduquée. Ses parents lui ont appris à être polie en toute situation et même lorsqu'elle jure, elle se contente de simples métaphores et non pas de vrais jurons. Elle est libre. Elle a des principes, des valeurs, c'est vrai, mais elle ne les laisse pas prendre le dessus sur sa vie : elle agit toujours comme il lui semble être le plus juste, peu importe si il faut faire une entorse au règlement. Elle est excentrique. Ca plaît ou pas. Elle n'a pas peur de se montrer, de dire ce qu'elle a à dire, de faire des folies de temps en temps. Certes, ça peut vite devenir agaçant, mais on l'aime aussi pour ce qu'elle est. Elle peut être paradoxale, comme c'est le cas entre les croyances qu'on lui a apprises et, par exemple, sa relation aux hommes. Elle est jalouse. C'est pour cette raison que, finalement, ce ne soit pas plus mal qu'elle n'ait pas de relation officielle et exclusive. Ni de relation amoureuse sur le long terme. Elle a pourtant envie de se caser. À 27 ans, elle aimerait pouvoir compter un peu moins sur son boulot et un peu plus sur le côté personnel. Elle est loyale, on peut toujours compter sur elle, même s'il s'agit de se mettre dans une situation désastreuse. Elle agit plus que ce qu'elle ne réfléchit. Heureusement, elle agit majoritairement bien dans le cadre de son travail, mais elle ne craint pas la faute professionnelle : elle peut compter sur le reste de l'équipe pour l'aider de faire une bourde. Elle est impulsive et sang chaud. Même si elle se réveille toujours de bonne humeur, un rien peut la faire vriller.

› Lidye est un bout de femme énergique, toujours prête à se lancer dans toutes les aventures possibles et, souvent, la première à se secouer quand il le faut. › Elle a fait des études d'infirmière dans l'espoir de finir un jour en pédiatrie. › Après deux stages en pédiatrie, elle a dû se résoudre à l'évidence : ce n'était pas du tout fait pour elle. Elle n'a pas le tiers des réflexes que l'on demande dans ce type de service. › C'est en chirurgie cardiaque qu'elle a montré ce qu'elle valait et qu'elle était faite pour ce métier. › Elle est plein de vie, toujours de bonne humeur. › En dépit de son éducation très stricte et très religieuse, Lidye est décomplexée de tout. Elle n'a aucune vergogne à avoir plusieurs partenaires, à les changer chaque nuit... Elle a beau rêver de stabilité, elle n'arrive pas à s'impliquer à cause de son travail qui lui prend plus de temps que tout. Et elle préfère être seule que mal accompagnée, du moins sur le long terme, puisqu'elle n'est jamais vraiment "bien" accompagnée... › Elle a été élevée dans la tradition maghrébine et, même si elle n'est pas impliquée dans sa religion, elle est tout de même accrochée à la majorité des valeurs qu'on lui a inculquées. › Elle carbure au thé, coca-cola et autres sodas : le café ne lui fait aucun effet. › Sa sœur et elle sont de vraies ennemies jurées. Lidye ne supporte pas de voir quelqu'un lui ressembler autant faire des dramas toute la journée. C'est horrible à dire, mais elle aurait préféré être fille unique. › Elle n'est pas une grande sportive, mais elle a de la marge niveau endurance. › Elle tripote toujours ses cheveux quand elle ne les attache pas, ce qui énerve pas mal de monde au sein du service au vu du nombre de lavages de mains que ça implique. › Elle a une mémoire photographique. Elle peut presque ressortir mot pour mot un compte rendu ou un livre qu'elle a lu, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. › Elle a un métabolisme qui fonctionne très vite : elle a beau manger toute la journée (ce qu'elle fait la plupart du temps) elle ne prend pas un gramme. › Elle croit dur comme fer au fait que les hommes et les femmes sont égaux et défend la cause féministe dès qu'elle en ressent la nécessité.


▎ The one you love : Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone 0xspvn

▎ Annuaire rp : JulesAyemRedMélusine

https://likeariver.forumactif.com/t24-lidye-the-night-we-met https://likeariver.forumactif.com/t58-lidye-i-am-not-the-only-traveller
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone EmptySam 16 Mar 2024 - 15:38
Tu éclates de rire.

- Ça te va bien, le rôle de tyran, on te l’a déjà dit ? Kicker des ass carrément ? T’es une vraie sorcière en fait ! On parle d’un karaoké madame !

Tu ris de plus belle. Elle en manque pas une, Ayem. Et quelque part, découvrir ta soeur ainsi, ça te fait du bien. Parce que tu découvres une personne que tu n’as jamais pris la peine de connaître et ça te fait du bien de voir ce rôle-là chez ta cadette.

- Ruuuuuude ! Mais je prends, j’aurais sans doute fait la même chose si les rôles avaient été inversés. Faut croire qu’on se ressemble finalement pas mal, hein !

Mais ça t’avait pas besoin de cette soirée-là pour t’en rendre compte. Même si elle a fini médecin et pas infirmière, t’as toujours soupçonné que le choix de carrière de ta petite soeur avait un rapport avec le tien.

Tu ricanes de plus belle.

- Je me disais bien que le trou du budget de l’hôpital ne pouvait pas être apparu comme ça du jour au lendemain sans raison ! Et après on s’étonne des restrictions budgétaires !

Bien sûr, c’est une vanne. T’aurais pas misé sur ta soeur pour trouver la responsable des coupes budgétaires et autres qu’il y a pu avoir ces dernières années. Tu te résignes vite fait et cède.

- Bon allez, allons-y pour de bon avant que je ne change d’avis !




daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
  Contenu sponsorisé  

Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Message#
Sujet: Re: Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone   Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Lidye&Ayem • we're all victims of the way it hurts when the love is gone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ⊹ Ayem El-Azem
» Ayem •• I knew you were troubles
» Ayem El Azem ⊹ absence du 08/04 au 08/05
» Ayem •• Woke up with a fear this morning
» LIDYE ⊹ i am not the only traveller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
๑ like a river :: shorter is prettier :: Less line, more fun-
Sauter vers: