-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
 (nora) we're glowing in the dark
Nora Hamilton
  Nora Hamilton  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 139
▎ Pseudo : Purple Nights.
▎ Faceclaim : Poppy Drayton
▎ Crédits : a-devious-route
▎ Multi-comptes : Beatriz, Betti & Noan
▎ Points récoltés : 2
(nora) we're glowing in the dark 7e4789e04f693169ddb7d66d96110d87c103c818
▎ Your age : 31 ans
▎ Your preference : le caractère avant le sexe.
▎ Job/Studies : danseuse
▎ En savoir plus : (nora) we're glowing in the dark 4375d0f279992b799106616d9bff72d68cffd033

https://likeariver.forumactif.com/t513-nora-we-re-glowing-in-the https://likeariver.forumactif.com/t548-nora-hamilton
(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 11:22
Nora Hamilton
feat olivia cooke @midnight shadow

The river flows in you

nom : Hamilton. Un nom qu'elle affectionne puisqu'elle le partage avec ses deux meilleurs amis
prénom :  Nora Clarke Mary
âge : 27 ans.
date, lieu de naissance : 14 janvier 1993 à Fall River.
nationalité, origine(s) : Américaine
orientation sexuelle : ansexuelle, c'est réellement la personne qui passe avant le sexe, elle regarde tout le monde si tant est qu'elle y trouve de l'intérêt.
statut civil : célibataire.
études, métier : danseuse classique au conservatoire de Fall River
situation financière : assez aisée.
composition familiale : deux triplés : une fille et un garçon
à fall river depuis : toujours.
groupe choisi : shade of winter.
Nora, c'est le genre de personne qui protège bec et ongles sa famille et ceux qu'elle aime. Elle a un caractère fort et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Avec elle, c'est souvent comme elle le veut, jamais autrement. Têtue, la faire changer d'avis c'est difficile. Il est d'autant plus difficile de la prendre pour une idiote, du moins quand elle s'en rend compte.Elle a souvent du mal à accepter la contradiction et elle fait un véritable travail sur elle-même pour y arriver. Elle est très déterminée et fonceuse : quand elle veut quelque chose, elle l'obtient, même s'il s'agit simplement d'une conquête amoureuse. Mais elle n'est pas ni volage ni libertine, toutefois, elle est très fidèle et à la recherche du grand amour. Malgré son besoin d'avoir ce qu'elle veut, Nora est une personne qui peut s'avérer très indécise, surtout dans sa vie personnelle. Elle a ses valeurs et sait être franche : elle n'agirait jamais pour blesser volontairement quelqu'un, elle n'est pas quelqu'un de perfide. Elle a même plutôt la main sur le coeur, si y on réfléchit bien, toujours prête à défendre la veuve et l'orphelin.
Pourtant, vue de l'extérieur, elle a un véritable tempérament de feu auquel il ne vaut mieux pas se frotter si on ne veut pas vite se fatiguer et se prendre la tête. Pourtant, la jeune femme a un bon fond, elle sait très bien être douce et protectrice. Mais c'est justement ce trait-ci de caractère qui la rend piquante. Elle est toujours prête à tous les plans et toutes les embrouilles tant que ça ne la met pas dans une position délicate de laquelle elle aura du mal à se sortir. Même si elle est parfois trop responsabilisée, s'amuser reste un élément important de sa vie. Elle est assez fêtarde, mais à petite dose, car elle est aussi consciencieuse et travailleuse, même si elle ne montre pas ce petit côté studieux à tout le monde.
 
O1. Nora est une passionnée de danse. Depuis toute petite elle tanne ses parents pour devenir une danseuse étoile. O2. Sa plus grande phobie, c'est le vide. Elle raffole pourtant de voltiges et de figures impressionnantes. Quand l'adrénaline est là, sa peur s'envole aussitôt. O3. Nora s'est déjà faite arrêtée pour ivresse sur la voie publique alors qu'elle sortait d'une soirée. O4. Elle n'a jamais connu que des relations hétérosexuelles même si elle a déjà été amoureuse d'une femme. O5. Avec Nora, les rêves ne manquent pas. Le premier d'entre eux, c'est sa famille. Pour elle, l'idéal serait que son frère et sa sœur aillent bien et ce jusqu'à la fin des temps, ce qu'elle espère à cause de la mucoviscidose de Camden qui les a beaucoup inquiétés lorsqu'ils étaient plus jeunes. Elle rêve aussi de pouvoir fonder sa propre famille, mais ça, c'est autre chose. O6. Elle est fleur bleue et a ce besoin d'aimer et d'être aimé. Un sentiment qui s'est renforcé après qu'elle se soit séparée de Luke, son ex. Les choses ne se sont pas véritablement passées comme elle l'aurait espéré. O7. Son but ultime dans la vie, c'est d'être une grande danseuse professionnelle. Pour l'instant, elle s'entraîne et est figurante dans des ballets. O8. Nora ne sait pas nager. O9. Elle a eu du mal à faire accepter sa pansexualité à ses parents qui n'ont jamais compris "le concept" et qui essaient comme ils peuvent de se mettre à la bonne page pour leurs enfants.

Dans cette partie, tu as la possibilité de nous parler de ton personnage en nous donnant plus de détails sur sa vie et ses habitudes. On te laisse le choix de nous donner 10 anecdotes/points ou de rédiger l'histoire en un minimum de 25 lignes. N'hésite pas à utiliser les codes du forum mis à disposition de tous si tu veux lui donner un aspect original (paragraphe à supprimer lors de la rédaction de la fiche).
 
«  C'est nous trois contre les autres, d'accord Cam' ? On te soutient, jusqu'au bout ! » Les yeux de Nora oscillent de sa soeur à son frère. Olivia et elle ont le même sourire sur leurs visages sosies et Olivia semble avoir le même mouvement que sa triplée. Le troisième sommet de ce trio est branché aux machines autour de lui. Malgré la maladie, même si les deux filles sont tout autant impressionnées par ces engins que celui qui en fait les frais, tous les trois sont prêts à se soutenir les uns les autres envers et contre tout. Et surtout contre la mort qui menaçait Camden à chaque instant de l'emporter au loin. « 'via a raison, on sera toujours là, d'accord ? » Avec toutes les difficultés du monde, Camden tentait de se mouvoir, acquiesçant avec difficulté et, visiblement, douleur. Pourtant, sur leurs trois visages, trônaient de grands sourires.
La majeure partie de l'enfance des Hamilton a été assez compliquée mais ils sont toujours restés soudés. Il a toujours été terriblement difficile de les dissocier et, parfois, il était agaçant pour eux de s'entendre mentionner comme un tout sans existence simple, sans existence seule. « Les Triplés ». Comme s'ils appartenaient à une bande, à un groupe, entre autres. Mais, malgré leur volonté d'appartenir à une entité séparée en terme de comparaison, les séparer n'était pas réellement une chose possible et réalisable. La maladie de Camden les a beaucoup aidés à toujours resté main dans la main sans jamais lâcher. Ils n'avaient qu'un an seulement lorsque les médecin lui diagnostiquèrent la mucoviscidose. Pendant une grosse partie de leur enfance, la maladie a séparé Camden de ses soeurs et Nora l'a très mal vécu. Elle n'a jamais blâmé son frère, qui n'a jamais été responsable, mais elle a toujours refusé toute forme de croyance supérieure, cette même croyance qui laissait ses parents espérer que les choses allaient mieux. Cette Puissance Supérieure supposée protéger les innocents. Nora n'a jamais pu pardonner à la religion pour ce que l'univers, le hasard, le destin ou encore Dieu avait refilé à son frère. Elle n'a jamais oublié ce qui lui a toujours semblé être le plus important, néanmoins : être là, avec son frère et sa sœur, tous les trois, ensemble et vivants. Même si l'univers venait à décider que ça ne devait pas durer longtemps.


« Camden ira mieux les filles, d'accord ? Ne vous faites pas de souci ! » Leur mère avait toujours eu ce don de dédramatiser toute situation qu'elle ne pouvait désamorcer elle-même. Les yeux baissés, Nora regardait ses pieds et ne pouvait s'arrêter de s'agiter. Ce genre de discours l'avait toujours révoltée et elle avait toujours besoin de faire valoir sa grande gueule plutôt que de se taire. Mais elle prit sur elle tant bien que mal. Chaque fois qu'elle avait opté pour dire le fond de sa pensée, elle avait ramassé de très grosses punitions. Aussi injuste soit-il, elle n'avait aucune envie de réitérer l'expérience. Mais, une fois encore, elle n'était pas d'accord. Les choses ne se réglaient pas aussi facilement, d'un claquement de doigts. Surtout dans le cas d'une maladie orpheline aussi grave... «  Tu en es sûre ? » Olivia avait toujours été du genre inquiet. Et quelque part, Nora ne pouvait pas lui en vouloir, elle la comprenait. Au fond, elle la remerciait même d'avoir eu le cran de mettre en doute la parole de leur mère, aussi innocentes fussent ses paroles. Nora avait envie de critiquer sa mère, de lui faire comprendre à quel point son inconscience était effrayante, lui reprocher de n'en avoir rien à faire de son petit frère chéri et encore moins s'il mourrait sur la table d'opération. En voyant l'expression sur le visages de leurs filles, leurs père choisit de prendre le relai. « Ne vous en faites pas les filles, tout ira bien, votre mère vous l'a dit, vous n'avez pas d'inquiétude à vous faire. Je vous le promets, d'accord ? » Nora ne supportait pas quand leur père choisissait de remplacer leur mère, d'autant plus qu'elle craignait le mensonge venir. Elle n'aimait pas ça parce qu'elle n'aimait pas lui en vouloir. Et si ses paroles ne s'avéraient pas, elle aurait du mal à le supporter. Il eut toutefois le mérite d'avoir calmé l'énervement de sa première née et l'inquiétude d'Olivia. Après tout, il n'intervenait jamais dans e que disait son épouse, s'il ne disait rien et parlait enfin, peut-être que c'était pour dire la vérité, non ?
La greffe de poumons de Camden fut une véritable bouffée d'oxygène pour chacun des cinq membres de la famille Hamilton. Ainsi, plus personne ne sembla s'inquiéter du son d'une simple tout, qui aurait pu appartenir à n'importe lequel des trois enfants. Les choses ne furent pas simples tout de suite néanmoins, puisque la vie des Hamilton se compliqua avec l'emploi du temps serré qui accompagnait la greffe des poumons. Kinésithérapeute, rééducation, mise sous oxygène... tout ça ne dura pas longtemps mais fut éprouvant pour chacun d'entre eux et surtout pour Camden. D'autant plus lorsque les angoisses de ses soeurs reprenaient le dessus sur la lueur d'espoir au fond du tunnel.


« Allez Cam', laisse toi faire un peu ! » Nora avait toujours eu ce petit autoritaire, légèrement trop protecteur et complètement sans appel. Quand elle se décidait à faire faire quelque chose à son frère et sa soeur, il était difficile pour eux d'y résister. Et quand Olivia se liguait à elle contre Camden, personne n'était capable de leur enlever une idée de la tête. Seul contre deux filles plus fortes que lui, en meilleure santé et terrorisantes, Camden était bien loin d'avoir une chance, si infime puisse-t-elle être. « Mais non, je veux pas, laissez moi tranquille ! » Il s'était enfui aussi vite que possible, sans compter sur un point non négligeable de cette confrontation : ses soeurs ne lâchaient jamais rien et, après s'être échangé un sourire doublé d'un regard diaboliques, il ne risquait pas de refuser plus longtemps de jouer avec elle selon leurs propres règles.
Parfois, il arrivait à Olivia et Nora de regretter que Camden ne soit pas une troisième fille. Une soeur avec qui elles pourraient jouer à tout ce qu'elles voulaient sans que personne ne leur oppose leur véto. Et pour y remédier, il fallait qu'il se laisse faire pour devenir une fille. Maquillage, barrettes, élastiques, chouchous, bouteille de laques et même jupes et perruques... mais rien n'y faisait. Néanmoins, Nora trouvait du réconfort dans cet échec en y trouvant un moyen de rire qui lui procurait malgré tout de la joie. Et potentiellement des photos dossier pour le jour où quelqu'un aurait cruellement envie de les voir ou simplement qu'Olivia ou elle ait envie de se moquer de lui, ou pire, lui faire du chantage. Camden, lui, n'était pas particulièrement ravi de se trouver dans ses situations. Il essayait toujours tant bien que mal de fuir, mais ses jumelles maléfiques (ou triplées maléfiques ?) n'étaient pas prête à cesser de le torturer jusqu'à ce qu'il finisse par céder, quitte à user de chatouillis des heures durant afin qu'il rende enfin les armes.


« Tu devrais lui dire. » Nora soupira. Elle n'avait pas pour habitude d'ouvrir son cœur à quiconque et elle savait très bien que ses parents ne prendraient pas cet aveu pour la plus belle chose qui soit arrivée dans sa vie. Les parents Hamilton avaient beau être tolérants après les épreuves que la vie leur avait faites subir, ils n'étaient pas pour autant des gens propices à la différence. Enfin, tant que cela ne touchait pas le médical, auquel cas, ils savaient comment montrer leur apitoiement, ce que leur fille détestait plus que tout. Myriam, son amie au lycée, lui sourit avec encouragement. Mais Nora savait que c'était une mauvaise idée. « Non, il ne vaut mieux pas. Tu imagines si je me prends un râteau ? » Ce fut au tour de Myriam de soupirer. Elle avait beau faire son maximum pour aider Nora, elle semblait réfractaire à l'idée de faire un pas en avant. Bien sûr, ça se comprenait. C'était quelque chose d'assez compliqué que de faire un pas vers quelqu'un et lui avouer ses sentiments. Surtout quand elle n'avait jamais eu à le faire. Mais vraiment, Nora n'aidait pas Myriam à lui faire donner les meilleurs conseils. « C'est toi qui vois. Mais ne m'assomme plus avec Lilas, si tu choisis de ne rien faire. »
C'est à la période du lycée que Nora avait ressenti de l'amour pour une fille, pour la première fois de sa vie. Jusque là, elle s'était contentée de suivre le schéma sociétal sans jamais se poser de questions. Après quelques séjour chez la psychologue de l'établissement et après de nombreuses conversations avec sa copine Myriam, elle avait finalement choisi de se taire sur ses sentiments. La fameuse Lilas la trouvait suffisamment étrange comme ça pour ne pas en rajoutait et se moquait d'un garçon qui avait affirmé son homosexualité. Nora, elle, n'était pas homosexuelle. Ni bisexuelle, en fait. Elle avait découvert qu'elle se fichait du genre de la personne pour qui elle avait des sentiments. Elle était "pansexuelle". Mais comme tout concept à peu près nouveau, elle avait préféré se taire que d'être critiquée et insultée, discriminée pour ce qu'elle était. Et Lilas ne su jamais rien de ses sentiments qui s'estompèrent avec le temps quand Nora apprit à la connaître réellement.


« Adrienne, enchantée. Toi aussi, tu postules pour faire partie des gens populaires ? » Cette question semblait stupide, un peu sortie de nulle part. Et pourtant, elle était fondée. Nora était partie faire sa première année d'études universitaires à Boston. Et elle avait choisi d'entrer dans l'une des si prestigieuses confréries de l'université. Et en l'occurrence, il s'agissait non seulement de la plus populaire d'entre elles, mais surtout de celle qui renfermait le plus de personnes populaires. Nora, elle n'était pas tellement là pour la gloire, mais en vivant avec un frère et une sœur triplés, elle avait parfois du mal à se démarquer et le vivait très mal. Sa candidature, c'était plus pour exister en dehors de ce trio. Elle voulait prouver qu'elle était non seulement intelligente mais qu'elle n'avait besoin de personne pour avoir des bonnes notes. Alors, devant Adrienne, elle s'était contentée d'un geste dédaigneux. « Peut-être, je n'y ai pas trop réfléchi... » Depuis la fin du lycée et sa remise des diplômes ainsi que tout le tralala du secondaire, Nora n'avait eu plus qu'une seule chose en tête : la danse. Seulement, pour y arriver, il fallait qu'elle réussisse ce qu'elle entreprenait. Et notamment en terme de contacts. Adrienne lui sourit d'un air si compatissant qu'il aurait mis mal à l'aise n'importe quel cœur de pierre.  « Alors on est deux... » Elles ne s'étaient pas dit grand choses de plus, mais c'était assez pour qu'elles ne deviennent toutes deux de grandes amies.
Adrienne a été la première amie de Nora à l'Université. Lorsqu'elle est arrivée, les choses n'étaient pourtant pas bien parties puisque la jeune femme avait tellement l'habitude de s'enfermer au sein de sa famille qu'elle était jugée un peu trop "brut de décoffrage". À l'aide d'Adrienne, Nora avait réussi à accepter de nombreuses choses comme notamment le fait qu'elle ne pouvait pas être la meilleure dans chaque domaine qu'elle visait. Déjà qu'elle arrivait à la fac avec un an de retard suite à son redoublement en dernière année de lycée, accepter cette situation était tout sauf aisé pour elle. Voir le reste de la fratrie une année au dessus, ça déséquilibrait clairement l'équation. Son réconfort était cette nouvelle amie, à peine moins âgée qu'elle. Pour la première fois de sa vie, Nora avait trouvé sa semblable, quelqu'un qui n'était pas né avec elle, et ça lui faisait un bien fou. D'autant que Nora n'était pas le genre à se lier d'amitié facilement. Même sa copine Myriam, du lycée, n'avait pas eu cette chance... et leur amitié avait pris fin aussitôt la remise des diplômes achevée


« Mais arrête, je ne sais pas nager, abruti ! » Elle avait hurlé de toute ses forces au blondinet qui, lui, riait de bon cœur en la voyant s'agiter comme une folle pour ne pas bêtement couler dans la piscine de l'université, vidée de monde après l'entraînement. Il pensait peut-être à une bonne blague, mais Nora n'avait réellement jamais appris à nager. Elle avait beau se débattre, la seule chose qu'elle réussissait à faire avec certitude, c'était boire la tasse. Et Luke semblait s'en être finalement rendu compte. « Attends pour de vrai ? » Il n'attendit pas plus longtemps pour sauté, sans réellement réfléchir, pour la sortir de l'eau. Le regard noir que lui jetait Nora voulait tout dire. Elle n'était pas amusée par le fait qu'il l'ait jetée à l'eau, ni le fait qu'il ait manqué la regarder se noyer. Lui, il avait pieds, c'est peut-être pour ça qu'il avait mis du temps à réagir. Mais Nora faisait bien une tête de moins que lui, et c'était évident quand ils avaient les pieds sur terre. « Tu as essayé de me tuer, Matthews ! » Son regard restait assassin. Elle n'était pas prête à faire l'impasse sur cet événement. D'autant qu'elle lui avait répété à plusieurs reprises avant ça qu'elle ne savait pas nager et qu'il s'était simplement refusé à la croire. « Bah alors, tu m’appelles par mon nom de famille maintenant, Hamilton ? » Son sourire semblait vouloir amener une certaine complicité. Nora n'était pas à l'aise qu'il connaisse l'une de ses faiblesse, d'autant qu'il avait prouvé qu'il était capable de s'en servir contre elle. Mais c'était Luke et elle avait quand même confiance en lui.
Ils s'étaient rencontrés un peu par hasard sur le campus l'année de l'arrivée de Nora. Au début, elle était partagée entre l'envie de le claquer et celle de l'applaudir. Le rapport entre les deux étant le battement de mains. Finalement, il s'était vite avéré que le surplus de confiance en lui avait plus amusé Nora qu'autre chose. Et en moins de temps qu'il n'aurait fallu pour le dire, ils faisaient le tour du camus ensemble et elle profitait de son temps libre pour assister à ses entraînements sportifs. Finalement, elle l'avait laissé découvrir une de ses faiblesses, c'était vrai, mais c'était surtout son coeur qu'elle lui avait ouvert. Et ainsi Luke devint son professeur particulier de natation, ce qui jamais ne déplu à Nora... à cela près qu'elle ne réussit jamais à apprendre à nager.


« T’es un vrai boulet dans l'eau, Hamilton. » Même après de multiples cours avec Luke, il fallait dire ce qui était : Nora était incapable de ne pas couler. Même flotter était une épreuve qui la forçait à boire la tasse inlassablement. Elle ne le contredit pas, après tout, il avait largement raison. Moue dépitée et sourcils haussés, il n'y avait aucune solution et elle en avait un petit peu marre de se forcer alors qu'elle n'en avait pas envie. La seule chose qui lui apportait un tant soit peu de réconfort, c'était de passer du temps avec lui. Elle se laissa tomber sur le premier banc qu'elle trouva. Elle n'avait aucun mot à dire, aucune vanne à balancer. Elle en avait juste ras-le-bol de s'efforcer d'apprendre à nager poru rien. Comme si son corps ne régissait pas les lois normales de la physique. Les yeux dans le vide, fixés sur l'eau, elle cherchait désespérément comment lui dire qu'elle ne voulait plus continuer cette mascarade. Même des brassards ne lui serait d'aucune utilité pour ne pas continuellement se noyer. Luke passa un bras autour de ses épaules. « C'est pas grave, on trouvera autre chose à faire tous les deux, pas vrai ? » Ses yeux se tournèrent vers lui, emplis de surprise. Il avait quand même envie de passer du temps avec elle, malgré tout celui qu'elle venait de lui faire perdre. « Euh... oui, bien sûr. Tu ne m'en veux pas ? » C'était évident. Luke le grand nageur de l'université avait forcément des choses à lui reprocher sur ce temps qu'il avait perdu à lui apprendre des techniques qui entraient d'une oreille pour systématiquement ressortir de l'autre. Il la rapprocha d'elle et posa ses lèvres sur son front. Il se voulait rassurant et Nora appréciait ça. Il était le petit ami dont elle avait toujours rêvé.
Entre Luke et Nora les choses s'étaient accélérées rapidement et étaient évidentes. Pour eux avant tout. Leur attirance était devenue un véritable intérêt et ils avaient vite passé le cap de l'attachement. Aux yeux de leurs amis, ils étaient la définition même du couple par excellence. Elle, elle était follement amoureuse de Luke, de façon inconsidérée. Elle était attachée à lui plus que ce qu'elle ne l'aurait jamais cru.  Elle se voyait vieillir avec lui, espérant que leur amour subsisterait à n'importe quel obstacle. Il était son grand amour, elle était le sien, mais ils n'avaient pas tout à fait la même perception de l'amour…


En quatre ans, Fall River n'avait pas changé d'un pouce. « Ca a l'air plutôt pas mal pour une coloc', t'en penses quoi ? » Adrienne était tout sourire devant cet appartement qui la ravissait et dans cette ville qu'elle ne connaissait pas. Son sourire était communicatif, comme toujours, et Nora le lui rendit sans le moindre problème. « Complètement d'accord. on le prend du coup ? » Ravie, Adrienne n'avait pas besoin d'acquiescer. Nora savait très bien ce qu'elle avait en tête. C'était un grand oui.
Après l'université, Adrienne, qui venait de Boston, a choisi de suivre Nora jusqu'à Fall River. Après avoir entendu les mérites vantés maintes et maintes fois c'est sans sourciller qu'elle a choisi de suivre celle qui a été sa meilleure amie durant les quatre ans à l'université. Leur colocation avait tout pour fonctionner. À l'exception près que c'est à Fall River qu'Adrienne a trouvé son grand amour et, un peu plus d'un an après leur emménagement, la jeune femme quitta la colocation pour s'installer avec celui qui était devenu son mari.


« Nora... » La colère ne la quittait pas. L'entendre prononcer son prénom était une véritable torture pour elle. Elle aurait voulu disparaître, elle aurait voulu qu'IL disparaisse, que tout ceci ne soit qu'un sacré cauchemar. Mais c'était la réalité pas un rêve bidon duquel elle se réveillerait plus tard. Après tout, elle ne dormait pas. « Quoi ? Qu’est-ce que tu as d’autre à rajouter que tu n’aies déjà dit ? Que de toute façon tu ne veux pas ?! Mais putain Luke, ça fait bientôt cinq ans qu’on est ensemble ! Tu veux quoi ? Attendre encore cinq ans de plus ? Eh bien pas moi, ce n’est pas ce que j’attends ni ce à quoi j’aspire. J’aurais espéré que toi, tu comprennes ça. » Cela faisait déjà cinq ans que Luke et Nora étaient en couple. Et après tout ce temps, elle avait beau tenter, insister, rien n'y faisait : son petit ami refusait de s'installer avec elle. L'indépendance à laquelle elle aspirait commençait finalement à lui peser. Elle avait ce besoin et cet espoir que les choses dans sa vie changent, qu'elles évoluent et plus vite qu'en cinq longues années. Elle ne souhaitait plus être la petite fille à papa-maman qui essayait de se faire passer pour tout ce qu'elle n'était pas. Cinq ans de relation, c'était bien assez pour elle et en tant qu'adulte, elle voulait être capable de se projeter dans le futur et de ne pas continuer encore et encore à faire des pas en arrière. « Je ne me sens pas prêt, et je n’ai pas envie d’être poussé, ni d’être forcé à vivre avec quelqu’un si je n’en ai pas envie. » Luke avait prononcé la phrase de trop. Pour Nora, c'était littéralement comme s'il avait dit ne pas avoir envie d'être avec elle. « Tu sais quoi ? Ne te force surtout pas alors. Mais ne reviens pas, dans ce cas. C'est fini. » Le cœur brisé elle lui avait balancé son sac au visage. Il n'avait plus qu'à tourner les talons et partir, sans jamais revenir. Elle n'était pas près de lui pardonner, et il l’avait compris.
L’indépendance avait peut-être ses bons côtés, mais provenait parfois la solitude avec. Après avoir laissé partir Adrienne, Nora avait sérieusement eu besoin de se tourner vers ce qu'elle aurait certifié comme une valeur sûre :  l'homme dont elle était éperdument amoureuse. Elle était prête à tout pour lui, mais elle se trompait sur un point : l'homme n'était qu'un petit garçon. Elle avait cette terrible sensation d'en demander trop mais elle refusait d'être la seule dans leur couple à vouloir se projeter et avancer. En cinq ans, elle avait aspiré à plus que juste une amourette qui se résumait à passer chez l'un et l'autre sans jamais se poser pour de bon. Alors elle l'avait jeté, la peur au ventre qu'il ne le fasse avant. Peut-être qu'elle avait fait une erreur, mais c'était à partir de cet instant que sa vie allait enfin commencer.

« Allez, sur les talons. Hamilton, à la barre. C'est bien. Fais moi un plié déroulé, Nora. Très bien, parfait. » Le tempo guidait ses pas, la chorégraphie était déjà prête. Elle n'avait peut-être pas le premier rôle du ballet mais Nora savait qu'à son niveau, elle brillait tout de même. Elle était là où elle avait toujours rêvé d'être, congratulée pour ses efforts. « Encore une fois. Maggie, jambes tendues. Oui, c'est ça. C'est bon. Merci à vous. On se retrouve demain, même heure. Félicitations. » La chorégraphe leur sourit de toutes ses dents. Elle avait la réputation d'être un véritable dragon et Nora ne comprenait pas vraiment pourquoi. Elle était une femme gentille, à l'écoute et toujours prête à encourager. Enfin, pour l'instant, rien ne disait que cela durerait. Mais Nora n'avait pas à se plaindre. Elle l'adorer et l'entendre l'encenser ne lui permettait pas d'en être autrement.
Quelque temps après sa rupture avec Luke, Nora a trouvé une place au conservatoire de ballet de la ville. Une petite structure mais quand même avec des représentations quasiment tous les soirs de la semaine. Bien sûr, les rôles variaient et c'était ce qu'appréciait le plus la jeune femme : être sollicité mais suffisamment pour avoir quand même une vie à l'extérieur. Rapidement, elle s'est démarquée du lot. Nora n'a obtenu de premier rôle que deux ou trois fois depuis qu'elle est là, mais c'est suffisamment pour la remplir de bonheur… et en faire de même avec son compte en banque. Car ce "petit conservatoire" était des mieux financés. Alors, forcément, y travaillait était non seulement un rêve pour la jeune femme mais également du confort bonus.

« Waouh, tu t'es surpassée ce soir. Tu étais sublime » Les joues de Nora rougissent sous les compliments de Jeff. Ils sont dans les coulisses et elle vient tout juste de finir sa prestation. Ce soir-là, elle avait décroché le premier rôle pour ce ballet. Elle n'était pas allée rejoindre sa famille tout de suite. Jeff l'avait interceptée avant qu'elle n'atteigne sa loge pour se changer. La sueur coulait le long de sa nuque et elle n'arrêtait pas de penser à quel point elle avait besoin d'une douche tandis que ses joues devenaient plus écarlates à chaque minutes qui s'écoulait à côté de lui. « Merci, Jeff. » Il lui sourit et passa un bras rapide autour de son épaule pour la serrer contre lui.
Jeff, ou plutôt Jefferson, c'était le fils du propriétaire du conservatoire. Il était venu un jour pour savoir de quoi s'occuper son père, quelle était sa place dans la société et surtout en quoi il pourrait améliorer les choses. Il avait croisé le regard de Nora et un lien inexplicable s'était créé entre eux. Un mélange de complicité et d'intrépidité. Officiellement, Jeff est là parce qu'il va devoir reprendre les rênes de "l'entreprise" familiale. S'il vient souvent, c'est pour des bilans, rencontrer le personnel et trouver des solutions pour le financement. Mais la vérité, c'est qu'une amitié s'est créée avec Nora, quelque chose de totalement inexplicable, comme leur lien. Il n'est pas supposé passer du temps avec un membre de la troupe de danse et son père le lui interdit formellement car "il a mieux à faire". Mais comme deux aimants qui s'attirent, Nora et Jeff ne peuvent s'empêcher de passer du temps entre eux. Tacitement, il y a plus entre eux, ou du moins, il pourrait y avoir plus. Mais Nora est trop concentrée sur sa carrière, meurtrie par la seule relation durable qu'elle n'a jamais eue, tandis que Jeff est supposé rester professionnel, sans jamais s'opposer à son paternel. Histoire à suivre, certainement…

Purple nights
Some legends are told. Some turn to dust or to gold. But you will remember me
âge : 24 ans. connexion : 4/7. comment nous as tu connu : prd. pronoms utilisés en rp : elle. crédits avatar/icones : merenwen type de personnage :scénario de @Camden Hamilton. un mot pour finir :  (nora) we're glowing in the dark 1180843709 .


Dernière édition par Nora Hamilton le Dim 11 Avr 2021 - 10:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora Hamilton
  Nora Hamilton  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 139
▎ Pseudo : Purple Nights.
▎ Faceclaim : Poppy Drayton
▎ Crédits : a-devious-route
▎ Multi-comptes : Beatriz, Betti & Noan
▎ Points récoltés : 2
(nora) we're glowing in the dark 7e4789e04f693169ddb7d66d96110d87c103c818
▎ Your age : 31 ans
▎ Your preference : le caractère avant le sexe.
▎ Job/Studies : danseuse
▎ En savoir plus : (nora) we're glowing in the dark 4375d0f279992b799106616d9bff72d68cffd033

https://likeariver.forumactif.com/t513-nora-we-re-glowing-in-the https://likeariver.forumactif.com/t548-nora-hamilton
(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 11:22

moodboard sometimes you win, sometimes you learn



Dernière édition par Nora Hamilton le Dim 11 Avr 2021 - 10:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amaury D. Paquin
  Amaury D. Paquin  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 111
▎ Faceclaim : Joshua Bowman
▎ Crédits : mckenzistuff - avatar ;
▎ Multi-comptes : Ayem El-Azem
▎ Points récoltés : 0
(nora) we're glowing in the dark 9LDjl
▎ Your preference : hétérosexuel
▎ Job/Studies : kinésithérapeute
▎ The one you love : (nora) we're glowing in the dark D66cccd2aa1c97ddf33fcd77490d0481

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 11:51
Bienvenuuuuuuuue soeurette d'un autre compte et de ce coooompte ♥♥♥♥♥ Merci de tenter mon scénario, tu verras, il est top à jouer ♥

J'aime déjà beaucoup ce que tu as écris ♥
Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 11:57
Re bienvenue à toi héhé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 12:10
Re bienvenue à toi (nora) we're glowing in the dark 2052301012
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Newell
  Uriah Newell  
- Spring affair -

▎ Messages postés : 693
▎ Pseudo : blueberry hills
▎ Faceclaim : Dan Jeannotte
▎ Crédits : blueberry hills
▎ Multi-comptes : Lidye, Soleine, Eamon, Charles & Rose
▎ Points récoltés : 63
(nora) we're glowing in the dark Tumblr_pcs8ti5XGx1qisc9uo1_400
▎ Your age : 39 ans (sept.1984)
▎ Your preference : He's only attracted with women and he's in love with every one of them... the truth is he's incapable of loving one, of having true feelings. Well... he thinks so.
▎ Job/Studies : chronicles writer in U Magazine
▎ En savoir plus : ♍️ VIERGE - né le 22 septembre 1984 à Fall River
› Uriah, c'est le genre de personne qui fonctionne à l'adrénaline. Il aime le frisson, il aime avoir le vertige et le cœur qui tombe dans les méandres de l'inconnu. C'est comme ça qu'il s'amuse et c'est comme ça qu'il profite de sa vie. › À presque trente-neuf ans, on peut dire qu'il est un handicapé des sentiments. La raison est simple, il n'a jamais ressenti d'amour pour une fille : les femmes lui plaisent, il flirte, passe un bon moment, mais ça ne va jamais plus loin. C'est comme s'il était incapable de s'attacher à ce point. › Avant de finir en rédaction d'une petite chronique dans un magazine, Uriah a d'abord été un illustrateur. D'abord pour le plaisir, puis il s'est fait remarqué et l'a été en "freelance" tantôt pour un petit journal du coin, tantôt pour quelques maisons d'édition et librairies. Il a également fait quelques affiches pour des événements, mais plus durant son temps libre qu'autre chose. › Si à l'école il n'était pas tout à fait l'élève modèle - voire pas du tout - il a toujours été passionné d'histoire et d'art, seules matières qui n'ont jamais vraiment réussi à éteindre son attention... avec quelques cours de littérature, mais si peu... › À partir de sa majorité, il a commencé à voyager. Il revenait de temps en temps à Fall River, pour dire que ses parents lui lâchent la grappe et repartait aussitôt. Tous ses voyages ont toujours eu pour but d'assouvir sa passion et son besoin d'en apprendre plus sur les sujets qui l'intéressaient. Ainsi, il a beaucoup visité l'Europe et particulièrement la France, l'Italie, la Grèce et la Turquie, mais aussi des pays comme l'Egypte, qui regorgent d'Histoire et d'Art antiques. › Depuis tout petit, s'il y a bien quelque chose dont il est fier, c'est sa famille. C'est peut-être la partie la plus originale de tout ce qui le définit. Depuis sa naissance ou presque, ses parents sont agrégés famille d'accueil. Il en a vu passer des enfants que ses parents ont pu aider à s'en sortir, à qui ils ont pu offrir un bras pour se relever. L'originalité, de tout ça, c'est que certains ont fini par être adoptés. Les Newell comptent un nombre ahurissant d'enfants, dont la plus grosse partie a été adoptée. Et chaque enfant, que ce soit la loi ou la nature qui les a fait appartenir à la famille Newell, a sa place. Une vraie petite tribu qui se serre les coudes. › Uriah passe son temps dans les expositions, les librairies et tout ce qui est susceptible de relayer l'information artistique dans l'une de ses chroniques. › Il fait comme s'il s'en fichait, mais il tient beaucoup à son apparence. Il passe d'ailleurs beaucoup de temps à coiffer ses cheveux, à les cirer... bref, vous voyez l'idée... › Il déteste plus que tout les réseaux sociaux. Il a conscience que c'est important quand on veut être (re)connu, quand on travaille dans un magazine tout ça tout ça... mais il préfère tellement un vieux journal qui sent le bon papier et l'encre de plomb... Enfin, ça ne l'empêche pas d'avoir un compte sur quelques RS pour savoir ce qu'il se passe dans le monde et être à la page. › Il est polyglotte. Il parle anglais, français, italien, espagnol, portugais et arabe. Il se mélange légèrement l'italien et le portugais, mais se débrouille très bien en français, ce qui l'a beaucoup aidé lors de ses quelques voyages. › Son rêve ultime serait d'écrire un livre illustré par lui-même, peu importe le sujet ou encore le type d'ouvrage.

▎ The one you love : (nora) we're glowing in the dark Tumblr_ppllv2H7801xd0lkqo6_400

▎ Annuaire rp :
touch me and the world
WILL STOP SPINNING ROUND

(nora) we're glowing in the dark 9b3b862fe75095ef616700b01ca36ffe76197a9d

Clayre ⊹ Newell FamilyJoanaBlue

https://likeariver.forumactif.com/t57-uriah-that-s-how-superhero https://likeariver.forumactif.com/t746-508-012-4136-uriah-newell
(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptySam 22 Fév 2020 - 21:02
Re bienvenue I love you





daily awards challenge:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyDim 23 Fév 2020 - 11:58
Bienvenue à toi **
Revenir en haut Aller en bas
Lennon Hawks
  Lennon Hawks  
- Administratrice du forum -

▎ Messages postés : 1042
▎ Pseudo : midnight shadow.
▎ Faceclaim : cami mendes.
▎ Crédits : Cheekeyfire (av.), midnight shadow (sign.), schafcrs, stefansalvatored (gifs), etherea.
▎ Multi-comptes : jules & nevaeh.
▎ Points récoltés : 149
(nora) we're glowing in the dark 505e3e1a9fb50c447297183d2a6a41f69f8e5bf2
▎ Your age : 31 yo (13.02.1992)
▎ Job/Studies : diplômée en droit spécialité droit pénal, avocate depuis 3 ans chez Oliveira & associates et héritière de la Hawks Financial Corporate.
▎ En savoir plus :
(nora) we're glowing in the dark F473350875a380e230f45653c4de8a7ae50d9e7b (nora) we're glowing in the dark 0e091d0def0562cd8c4c3830a798a72b4bef1a2b
- - there are roses in between my tights and fire that surrounds you. not all girls are made of sugar and spice and everything nice. some girls are made of sarcasm, wind, and everything fine.


(nora) we're glowing in the dark 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f6f3364417969524f434a773576413d3d2d3436383936333834382e313465336138666531313962653635313932373338343432353230372e676966
forgiveness is warm. like a tear on a cheek. think of that and me when you stand in the rain. i loved you completely. and you loved me the same. that's all. the rest is confetti.


(nora) we're glowing in the dark Hxubc0
hey, sister, why you all alone? i'm standing out your window. hey, little sister, can i come inside, dear ? i want to show you all my love. i want to be the only one, i know you like nobody ever, baby.


▎ The one you love : (nora) we're glowing in the dark A3368baef9cfae42e379abe659b6d03e8131ad35

▎ Annuaire rp : Soleine#3

Archivés : Soleine#2AlejandraJakeSoleine#1#rpezel#rpvalentina#rpuriah

https://likeariver.forumactif.com/t25-lennon-karma-is-a-bitch https://likeariver.forumactif.com/t115-lennon-karma-is-a-bitch https://likeariver.forumactif.com/t669-081-119-9208-lennon-hawks#4812
(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyDim 23 Fév 2020 - 13:13
Re bienvenue avec ce personnage ! Tu sais où nous trouver en cas de besoin (nora) we're glowing in the dark 2793191976



when i walk in a room i can make the whole place shimmer
J'avais jamais vu de nuit aussi calme. je la regarde enchaîner les cigarettes, ses larmes coulent en silence on entend toujours les cigales. on se blesserait même avec zéro mot, pourtant aucun mur sur cette terre ne pourrait étouffer le cri de nos phéromones.

Pour toutes questions administratives, veuillez passer par le sujet dédié sur le forum ou à défaut par mp sur ce compte.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyLun 24 Fév 2020 - 8:56
Bienvenue parmi nous
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Nora Hamilton
  Nora Hamilton  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 139
▎ Pseudo : Purple Nights.
▎ Faceclaim : Poppy Drayton
▎ Crédits : a-devious-route
▎ Multi-comptes : Beatriz, Betti & Noan
▎ Points récoltés : 2
(nora) we're glowing in the dark 7e4789e04f693169ddb7d66d96110d87c103c818
▎ Your age : 31 ans
▎ Your preference : le caractère avant le sexe.
▎ Job/Studies : danseuse
▎ En savoir plus : (nora) we're glowing in the dark 4375d0f279992b799106616d9bff72d68cffd033

https://likeariver.forumactif.com/t513-nora-we-re-glowing-in-the https://likeariver.forumactif.com/t548-nora-hamilton
(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyLun 2 Mar 2020 - 20:12
Merci à vous **

Mon délai à dû prendre fin, mais je n'ai pas eu le temps de me pencher sur la modification de l'histoire de Nora (certains points viennent d'une fiche d'un autre personnage), serait-il possible de m'accorder 3/4 jours de plus ?




Darkness cannot drive out darkness : only light can do that. Hate cannot drive out hate : only love can do that. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyMar 3 Mar 2020 - 10:15
Aucun problème, tu as jusqu’au 5 mars inclus pour finir I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
  Invité  
Invité

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyDim 8 Mar 2020 - 11:41
Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Amaury D. Paquin
  Amaury D. Paquin  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 111
▎ Faceclaim : Joshua Bowman
▎ Crédits : mckenzistuff - avatar ;
▎ Multi-comptes : Ayem El-Azem
▎ Points récoltés : 0
(nora) we're glowing in the dark 9LDjl
▎ Your preference : hétérosexuel
▎ Job/Studies : kinésithérapeute
▎ The one you love : (nora) we're glowing in the dark D66cccd2aa1c97ddf33fcd77490d0481

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark EmptyDim 8 Mar 2020 - 22:06


Tu es validé(e) !
Félicitations !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

MESSAGE DU STAFF ⊹J'ai adoré ta fiche, je l'ai lue comme on lirait un livre ! Je suis toujours aussi fan de ta façon d'écrire, si bien que je suis plus qu'heureuse que tu prennes mes liens fraternels ♥

Félicitations à toi, tu fais désormais partie des membres validés !

Avant de te lancer dans le jeu, nous te demanderons de passer dans le bottin pour vérifier que ton avatar y figure ! Tu peux également te recenser dans les listings des logements et des emplois ! Pour te trouver des liens, tu es libre de poster ta fiche de liens dans la catégorie adéquate, de même que ton téléphone. Tu peux aussi, si tu en ressens le besoin, te servir de la partie scénario et préliens si tu attends un lien important pour ton personnage. Tu peux aussi choisir, si tu le souhaites, de te dédoubler.

Nous avons mis à ta disposition un système de points, qui pourra te servir pour être élu membre du mois et pour obtenir quelques avantages. Et s'il te manque un petit coin pour RP, tu peux aussi faire une demande de lieu

Tu pourras également retrouver le journal de la ville où tu pourras lire toutes les informations que nous mettons à ta disposition. N'hésite pas non plus à voter sur nos topsites et à poster sur nos fiches Bazzart et PRD. Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
  Contenu sponsorisé  

(nora) we're glowing in the dark Empty
Message#
Sujet: Re: (nora) we're glowing in the dark   (nora) we're glowing in the dark Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
(nora) we're glowing in the dark
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ⊹ Nora Hamilton
» (nora) dancing in the moonlight
» astoria ¤ come join me to the dark side, i have black jellybeans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
๑ like a river :: administration des personnages :: Les fiches de présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: