-25%
Le deal à ne pas rater :
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro 6,78″ 5G + casque ...
599 € 799 €
Voir le deal

Partagez
 Morning without you is a dwindled dawn
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 13:55

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Après avoir récupéré mes bagages et navigué à travers le flot continu de passagers à l'aéroport, je me retrouve enfin dans le taxi qui me conduit à l'hôtel. L'excitation du voyage a cédé la place à la fatigue, mais je tiens à informer Cassia de chaque étape, comme promis. Tel que je la connais, elle ne trouvera pas facilement le sommeil sans être certaine que je suis bien arrivé, en un seul morceau.  Dès que l'hôtel entre en vue, je sors mon téléphone pour lui envoyer un message.

Message - Arrivé à l'hôtel enfin. Le trajet a été plus long que prévu avec la circulation. Maintenant, prêt à m'effondrer sur le lit.

Avec cet horrible décalage horaire, je ne rêve que d’une chose : une douche et dormir. Je traverse le hall et m'enregistre à la réception avec mes collègues, mais un problème inattendu survient. Je tape rapidement un nouveau message pour partager la situation avec Cassia.

Message - Petit hic ici, ils ont un problème avec les réservations et il manque des chambres. On attend de voir qui va devoir partager avec qui. Espérons que je n’ai pas à tirer à la courte paille !

Je m'assois dans le lobby de l’hôtel, mon téléphone à la main, observant les discussions entre mes collègues et le personnel de l'hôtel. Certains semblent amusés par la situation, d'autres nettement moins. Je continue de partager ces détails avec Cassia, espérant la faire sourire.

Message - C’est un peu le chaos ici. Clyde semble prêt à camper dans le hall s’il le faut, et Tim cherche déjà des hôtels alternatifs sur son téléphone. Je te jure, c’est comme un épisode d’une vieille série télévisée…

Je ris en écrivant, imaginant Cassia riant aussi à l'autre bout du monde. Finalement, je reçois un update de la réception.

Message - Bon, nouvelles du front : je partage une chambre avec…

Volontairement je ne dis rien. Je laisse un suspens se créer. Juste assez pour taquiner Cassia même à distance. Je laisse mon téléphone sur mes genoux, levant les yeux pour voir Clyde approcher avec un grand sourire amusé face à la réaction de Lou.

Message - …avec personne ! Du coup il y a une place de libre dans mon lit si jamais tu pouvais te téléporter !


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 14:11

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson



Paisiblement installé dans le lit, j’échange des messages avec Milo. Le jeune était arrivé à l’hôtel à présent. Fatigué par le vol mais aussi par le décalage horaire il n’aspirait qu’à une chose : dormir.

Message – L’essentiel c’est que t sois arrivé à destination. Repose toi bien…

Mais rapidement je reçois un autre message. Milo m’informe qu’il y avait un problème de réservations à l’hôtel et que par conséquent il manquait des chambres. Ses collègues tentaient pour certain déjà de trouver des alternatives. J’espérais pour eux que tout s’arrange au plus vite.

Message – Mince. C’est vraiment pas de chance. J’espère qu’il y aura une bonne solution pour tout le monde…

Je termine ma tasse de thé et je vais la déposer dans le lave vaisselle à la cuisine. J'ouvre ensuite le frigo pour prendre un verre d'eau et découvre alors les paires d'yeux collé un peu partout. Je me mets à rire de bon cœur me demandant bien quand Milo avait orchestré cela.  De retour dans la chambre, je vois un énième message de Milo  m’indiquant qu’il partageait une chambre. Mais ne me dis pas avec qui.

Message – Avec qui !?

Lou ? Non il ne mélangerait pas un homme et une femme. Avec Clyde ? J’attends la réponse de Milo avec impatience. Finalement il m’envoie un ultime message pour me dire qu’il serait seul dans sa chambre. Sa remarque sur une éventuelle téléportation me fait sourire.

Message – Toujours aussi drôle même à des milliers de kilomètres ! Pour la téléportation, ne me tente pas… Profite de cette chambre à toi, j’ai comme l’impression que tout le monde n’aura pas cette chance... PS : Quelle drôle d'idée de coller des yeux partout dans mon frigo !

Je souris avant d'envoyer le message. Comme quoi Milo avait raison, même à des milliers de kilomètres il trouvait le moyen d'être présent malgré tout.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:15

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Après avoir navigué à travers les dernières complications administratives à l'hôtel concernant les chambres, je trouve finalement du répit en montant dans ma chambre individuelle, un soulagement palpable en ne devant la partager avec personne. Je ferme la porte derrière moi et laisse échapper un long soupir de fatigue. Le décalage horaire pèse lourdement sur mes épaules, et bien qu'il soit encore tôt ici à Londres, tout ce que je désire est de plonger dans le sommeil. Mais il y a encore une chose que je dois faire : je dois voir Cassia, même si ce n'est que virtuellement.

Je sors mon téléphone et, tout en m'installant sur le bord du lit, je lance un appel vidéo à Cassia. Je commence par une touche légère pour détendre l'atmosphère.

Appel visio – « Comment se porte la plus belle de tout Fall River ? Alors, prête à te téléporter ici pour échapper au chaos de ton quotidien ? » lui dis-je avec un sourire taquin. Je ris et continue, pivotant la caméra pour lui montrer ma chambre. 

Appel visio – « Regarde ça, voici mon royaume ! Pas de colocataire pour ronfler ou voler les couvertures. Il y a même une petite place pour toi ! » Je fais un petit tour de la chambre avec la caméra, montrant le lit double, la table de chevet, et la vue sur le parc. 

Appel visio – « Je vais pouvoir étaler toutes mes affaires partout sans que personne ne se plaigne. »

Nous partageons des rires et je lui raconte un peu sur les différences culturelles que j'ai observées. Avant de finir l'appel, je prends un moment pour exprimer ma gratitude.

Appel visio – « Merci de prendre le temps pour cette petite visite. Ça signifie beaucoup pour moi, tu sais ? Surtout avec toute cette distance entre nous. »

Après avoir montré la chambre, je glisse vers la porte de la salle de bain, poussant un peu le jeu de la visite guidée. 

Appel visio – « Et maintenant, pour le clou du spectacle » dis-je avec un enthousiasme teinté d'ironie, ouvrant la porte avec un geste théâtral. 

Appel visio – « Voici la magnifique salle de bain ! » Je passe la caméra lentement pour couvrir chaque détail de cet espace réduit mais fonctionnel. 

Appel visio – « Comme tu peux voir, elle est équipée de tout le nécessaire : une douche assez grande pour ne pas me sentir à l’étroit, ce qui est un plus non négligeable. Et regarde, ils ont même un porte-serviettes chauffant » je continue, pointant la caméra vers l'appareil mentionné avec un sourire. 

Appel visio – « Peut-être pas le luxe ultime, mais crois-moi, après une journée froide dehors, ça semble presque révolutionnaire ! » Je ris, espérant transmettre un peu de l'humour de la situation. 

Appel visio – « Et bien sûr, tous les petits shampoings et savons que je pourrai ramener pour toi » j'ajoute, un clin d’œil complice à travers l'écran, sachant combien elle apprécie ces petites attentions. 


Appel visio – « Dommage que nous ne pouvons pas la tester ensemble ! »


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Mer 17 Avr 2024 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:44

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson



Allongée dans me lit, plongée dans une lecture plus ou moins concentrée, j’entends la sonnerie de mon téléphone retentir. Un appel de Milo. Je ne perds pas la moindre second et décroche découvrant ainsi son visage. Même si cela n’était que virtuel, ça avait un côté réconfortant malgré tout. Un sourire s’empare de mon visage en le voyant apparaître à l’écran.

Appel visio – Je vais bien. H’m… ne me tente pas. Si je pourrais, je serais déjà dans un avion pour te rejoindre…

Puis Milo se met alors à me faire visiter virtuellement sa chambre d’hôtel. Il semblait soulager de ne pas avoir à partager cette dernière, ce que je pouvais comprendre.  La chambre d’hôtel avait l’air sympathique, le confort semblait être au rendez-vous. Milo continue sa petite visite guidée tout en me racontant quelques faits qu’il avait pu remarquer d’ores et déjà et qui changeait beaucoup de notre manière de faire à nous, aux Etats-Unis.  

Appel visio – Tu n’as pas à me remercier. Tu ne croyais tout de même pas que j’allais pouvoir m’endormir sans au moins t’avoir vu quelques minutes... 

Après la visite de la chambre Milo me fait visiter la salle de bain. Le jeune homme à l’air enthousiaste, et cela me faisait chaud au cœur.

Appel visio – Tu m’as l’air bien installé. Je suis contente, j’espère que tout se passera bien pour toi.

Puis lorsque Milo s’attarde su la douche et souligne le fait que cela était dommage que l’on ne puisse pas la tester ensemble, je me mets à rire de bon cœur.

Appel visio – H’m… très dommage en effet. Mais je te promets que l’on se rattrapera à ton retour...

Sur ses mots je lui adresse un léger clin d’œil complice. Inutile d’en dire davantage, Milo avait très bien compris ce à quoi je faisais allusion.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 19:16

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Après avoir montré la chambre et la salle de bain à Cassia, je me rappelle soudain de l'enveloppe blanche qu'elle avait glissée discrètement dans mon bagage.

Appel visio – « Oh, attend, il y a une dernière chose que je veux partager avec toi » je dis en me dirigeant vers mon sac posé près du bureau. Je sors l'enveloppe, mon cœur battant un peu plus fort, curieux et un peu nerveux à l'idée de découvrir ce qu'elle contient. Je m'assois sur le bord du lit, l'enveloppe à la main, et Cassia sur l'écran, attentive et tout aussi impatiente.

Appel visio – « Alors alors… Voyons un peu le contenu de cette lettre ! »  J’ouvre l’enveloppe, déplie la lettre, et commence à lire à voix haute, permettant à Cassia d'entendre ses propres mots résonner dans l'espace entre nous. Toutefois une petite taquinerie supplémentaire me gagne. Si bien que je feints de lire autre chose

Appel visio - « Penser à acheter du pain, des carottes, des poireaux, des pomme de terre, du poisson… Euh… Dois-je comprendre un message caché ?  Tu veux que je te ramène tout ceci de Londres ? » lui demandais-je avant d’éclater de rire face à son regard interrogatif.

Lettre de Cassia:

Je finis de lire, les mots vibrant dans l'air, chargés d'émotion. Je lève les yeux vers Cassia, son visage empreint de tendresse et d'une vulnérabilité partagée.

Appel visio – « Tu ne veux pas te téléporter près de moi ? Merci pour ces mots… » je murmure, ma voix légèrement ébranlée par l'émotion. Puis je range la lettre précieusement dans le tiroir de la table de nuit, un trésor à garder près de moi pendant ce voyage. Avec un dernier regard sur la photo de nous deux qu’elle a glissé à l’intérieur.

Appel visio – « Tu me manques tu sais… Ce n’est pas bien de me rendre aussi accro à toi, après je ne vais plus vouloir partir ! » soulignais-je avant de poursuivre « Prête pour ouvrir la première case de ton calendrier demain matin ? »


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Mer 17 Avr 2024 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 19:27

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson



Milo m’avait fait visiter sa chambre d’hôtel, et cela me soulageait un peu dans le fond de savoir qu’il était bien installé. Alors que je pensais que Milo allait conclure cette entrevue virtuelle il me dit qu’il y avait une dernière chose qu’il voulait partager avec moi. Je comprends rapidement qu’il s’agit de la lettre que j’avais glissé dans son sac tout à l’heure à l’aéroport. Je laisse Milo lire alors les quelques lignes que j’avais écris dans cette lettre. Puis alors que la lettre est terminée, le jeune homme se met à énumérer une liste de course. Mon regard se fait interrogateur. Puis je comprends qu’il s’agit de l’une de ses nombreuses plaisanterie.

Appel visio – Très amusant. Tu ne t’arrêtes donc jamais. Mais bon, c’est aussi pour ça que je t’aime…

Je ris de bon cœur à mon tour. Milo me remercie pour la lettre. Ce n'était, à mon sens, pas grand chose. J'avais simplement voulu qu'il parte avec un doux et sincère souvenir de moi, de nous.

Appel visio – Tu n’as pas à me remercier. Ce n’est vraiment pas grand chose.

La discussion est douce mais malgré tout remplie d’émotions. Et quand Milo évoque le premier présent à découvrir demain matin, mon regard s’illumine davantage.

Appel visio – Plus que prête ! J’ai déjà placé le petit sac sur la table de la cuisine, il est prêt à être déballer demain matin à la première heure...

J'avais vraiment hâte de découvrir chaque présent auquel le jeune homme avait pensé pour tenter au mieux de minimiser son absence.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 20:23

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Malgré la distance qui nous sépare, je trouve une petite joie dans le fait d'avoir découvert un moyen de rendre le quotidien de Cassia un peu plus lumineux. Trois semaines sans elle, c'est long, c'est même très long. Chaque jour sans sa présence semble s'étirer bien au-delà des vingt-quatre heures réglementaires. Pourtant, je me réconforte à l'idée que le compte à rebours a déjà commencé et que chaque jour qui passe est un jour de moins avant nos retrouvailles. Je m'accroche à cette pensée pour ne pas me laisser submerger par le manque. Lors de notre appel vidéo quotidien, je tente de garder l'ambiance légère et joyeuse.

Appel visio – « Ah oui ? Bon, j’espère que mes petits cadeaux vont te plaire ! Je sais déjà ce que je vais te ramener de Londres, mais je ne te dirai rien sinon tu vas râler, et je ne pourrais même pas te chatouiller à distance pour t'embêter ! » je plaisante, tentant de la taquiner un peu pour voir son sourire.

Nous continuons à discuter encore longuement, partageant des anecdotes et des plaisanteries, faisant comme si la distance entre nous n'était que temporaire, juste un petit obstacle facile à surmonter. Finalement, je me décide à me lever pour aller prendre une douche et me détendre un peu.

Appel visio – « Je t’emmènerais bien sous la douche, mais malheureusement c’est impossible… Et puis, tu travailles demain, n'est-ce pas ? Il ne faudrait pas te distraire trop longtemps. »

Rire un peu plus, parler un peu plus, c'est difficile de raccrocher, même si je sais que c'est tard pour Cassia et qu'elle doit se lever tôt le lendemain. Après un dernier échange rempli d'affection, nous finissons par nous dire au revoir pour la nuit.

Quelques jours plus tard, une idée un peu folle me traverse l'esprit après avoir vérifié une nouvelle fois le planning de Cassia pour m'assurer qu'elle n'était pas trop occupée. Je décide de l'appeler en visio, mais cette fois, l'appel ne se fait pas depuis ma chambre d'hôtel mais à bord d'un petit avion, prêt à réaliser un vol acrobatique.

Appel visio – « Tiens mais qui êtes-vous ? » je commence par demander avec un air faussement confus, en pointant la caméra vers moi, assis dans le cockpit. « Bon… Tu vas vouloir m’étriper, mais j'ai fait un pari avec mes collègues, et je vais faire quelques loopings en avion. Je ne voulais absolument pas que tu loupes cela ! » révélais-je bien conscient de la peur du vide de Cassia.

Appel visio –  « Promis, je rentre en un seul morceau, » j'ajoute, un sourire un peu nerveux aux lèvres.

Je fixe alors mon téléphone sur la ventouse prévue à cet effet, donnant à Cassia une vue imprenable sur ce qui allait suivre, espérant que cette petite aventure la ferait rire et non pas s'inquiéter trop pour moi. Sur ces mots, je commence le décollage, prêt à lui offrir un spectacle mémorable, un de ceux qu'on raconte encore des années après, un sourire complice partagé entre nous malgré les kilomètres.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 20:44

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson




Je venais tout juste d’avouer à Milo que son premier présent de son calendrier de l’avant improvisé était déjà posé sur la table de la cuisine, prêt à être déballé demain dès la premier heure. Milo évoque alors déjà un cadeau souvenir de Londres

Appel visio – Ne fais pas trop de folies s’il te plaît… Tu sais, tant que tu rentres ça me va. Ce sera mon plus beau cadeau.

Nous continuons à discuter un peu de tout et de rien. Cela faisait un bien fou, j’avais vraiment l’impression qu’il était presque à mes côtés. Je vois Milo se lever pour se rendre à la salle de bain. Il avait besoin d’une bonne douche et de dormir. Et de mon côté je devais également rejoindre les bras de Morphée.

Appel visio – Oui c’est exact… Le lit va me paraître bien vide sans toi… Repose toi bien et fais attention à toi surtout.

Je lui envoie alors des semblants de baisers avant que nous raccrochions tous les deux. Suite à cette appel, je me sens quelque peu soulagée mais ce vide présent dans mon cœur est malgré tout présent.


Quelques jours plus tard.

Je venais tout juste de rentrer à l’appartement. Les jours filaient vite certes mais l’absence de Milo me pesait malgré tout. Nous communiquions tous les jours mais cela ne comblait pas tout le vide ressenti. Chaque matin j’ouvrais le contenu d’un petit sac numéroté. J’avais déjà eu une magnifique lettre, un coffret de thé blanc ainsi qu’une tasse personnalisé avec Milo en train de faire une grimace. Et ce matin j’avais eu le droit à des écouteurs sans fils. Tous ces présents me rendaient réellement l’absence de Milo plus supportable. Mon téléphone sonne, il s’agit de Milo. Je décroche

Appel visio – Hey…

Milo m’annonce tout de suite que je n’allais pas être ravi, et il m’expliquer sans tarder la situation.

Appel visio – Un pari !? C’est comme ça que tu prends soin de toi monsieur Davis en faisans des paris qui t’obligent à faire des loopings en avion...

Milo fixe son téléphone, et je l’aperçois alors dans le cockpit du petit appareil. J’aperçois également la vue imprenable de l’avion. Milo fait décoller l’avion. Pour le moment rien de très dramatique. C’est supportable. Je prendre place dans le canapé. Puis Milo me confie qu’il va commencer ses loopings.

Appel visio – S’il te plais, fais attention…

Je grimace presque en l’imaginant déjà entrain de manœuvrer Puis le pilote de ligne commence ses manœuvres. Je grimace, parfois je ferme même les yeux le temps de quelques secondes. Bien qu’impressionnée par ce que pouvait faire Milo, je ne peux m’empêcher d’être inquiète.

Appel visio – C’est affreux. Je me demande comment tu fais pour ne pas être malade…

Je plaisantais un peu mais dans le fond j’étais un peu sérieuse quand même.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:14

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Je ne suis absolument pas surpris de la réaction de Cassia à mon annonce des loopings. Sa voix monte d'un cran, mêlant inquiétude et exaspération amusée : « Un pari !? C’est comme ça que tu prends soin de toi, monsieur Davis, en faisant des paris qui t’obligent à faire des loopings en avion... » Elle ne peut s'empêcher de me gronder à travers l'écran du téléphone.

Installé dans le cockpit de l'avion, je lui adresse un sourire malicieux alors qu’elle s’installe dans son canapé. J’apprécie toujours autant la taquiner, même à distance. La connexion vidéo est stable, elle me voit clairement, et je profite de chaque instant de ce jeu entre nous, même si elle est à des milliers de kilomètres.

Appel visio – « Regarde bien, ça va commencer » prévenais-je alors que je prends une profonde inspiration et lance l'avion dans une série de manœuvres audacieuses. Le premier looping est abrupt, l'avion se retournant complètement sur lui-même. À travers la caméra du téléphone fixé solidement, Cassia voit le monde tourner, se retrouvant la tête à l’envers l’espace d’un instant.

Elle ferme les yeux, grimace de temps à autre tandis que je ris, m’amusant comme un enfant avec son jouet préféré. Je guide l'avion avec assurance, enchaînant les loopings. Chaque rotation envoie une poussée d'adrénaline à travers mes veines, et je sens mon cœur battre à l'unisson avec chaque virage serré et chaque plongée vertigineuse.

Appel visio – « Aucune idée, je dois être fou ! Mais c’est bien pour cela que tu m’aimes, non ? » lançais-je entre deux loopings, ma voix trahissant mon excitation mélangée à une pointe de fierté. L'avion vire à gauche puis à droite, chaque mouvement fluide et précis sous mes mains expérimentées. Je montre à Cassia non seulement le frisson du vol mais aussi la beauté du ciel qui nous entoure, les nuages semblant danser autour de nous. Après plusieurs minutes de cette montagne russe aérienne, je stabilise finalement l'avion, laissant la tension retomber. Je respire un peu plus calmement, le sourire toujours éclatant sur mes lèvres. Cassia, bien que secouée, ne peut s'empêcher de rire aussi, sa peur initiale transformée en un mélange d'admiration et de soulagement.

Appel visio – « Je t'avais promis un spectacle, j'espère que ça en valait la peine, » dis-je alors que l'avion commence sa descente vers l'aéroport. Le calme après la tempête, nos rires et commentaires reprennent, la complicité intacte malgré l'écran qui nous sépare. Après les loopings exaltants et alors que l'adrénaline commence à peine à redescendre, je regarde de nouveau l'écran où Cassia se tient, toujours un peu secouée mais souriante, clairement soulagée de voir l'avion se stabiliser. Profitant de cet instant de calme relatif, je décide qu'il est temps de révéler le clou du spectacle que j'avais préparé pour elle. Je veux que ce moment soit mémorable, quelque chose de vraiment spectaculaire.

Appel visio – « Tu penses que c’était tout ? Oh non, Cassy, j’ai encore une surprise pour toi » je commence, mon sourire s'élargissant alors que je vois son expression devenir à la fois curieuse et légèrement inquiète. « Je crois que tu vas vraiment adorer et détester ce que j’ai prévu ! » Je fais signe à Clyde, qui a jusque-là admiré d'une main de maître à travers les acrobaties aériennes que je venais de réaliser, de s'approcher et de prendre le relais complet. Il s'installe, ses mains expertes sur les commandes, prêt à maintenir l'avion stable pour ma prochaine folie.

Appel visio – « Alors, voilà le plan… » je dis en me tournant complètement vers Cassia via la caméra, assurant que je capte toute son attention. « Clyde va continuer à piloter, et moi... je vais sauter en parachute. » lui annonçais-je comme si j’allais acheter un sachet de thé. « Je sais que ça semble un peu fou, mais je voulais vraiment faire quelque chose d’inoubliable. Et quoi de plus inoubliable que de te montrer les cieux non seulement depuis l'intérieur d'un avion mais aussi... en tombant à travers eux ? » Je ris légèrement pour détendre l'atmosphère, mon cœur battant à la perspective de sauter. Je montre à Cassia le parachute déjà attaché à mon dos, le matériel vérifié et sécurisé. « Ne t'inquiète pas, tout est en ordre de sécurité, Clyde est un expert et il a supervisé tout le préparatif. »

Appel visio – « Et puis... » j'ajoute, un clin d'oeil espiègle illuminant mon visage, « Tu sais que je suis toujours prêt pour une bonne dose d’adrénaline. Et cette fois, je veux partager cette montée d'adrénaline avec toi, même si c'est juste virtuellement. »

Après un dernier contrôle de l'équipement, je me dirige vers la porte de l'avion, que Clyde a déjà ouverte pour moi. Le vent frais de l'altitude me frappe le visage, et je jette un dernier regard vers Cassia sur l'écran.
Appel visio – « Prête à voir le monde d’un tout nouveau point de vue ? Regarde bien ! » je lance avec enthousiasme, avant de me positionner sur le bord, prêt à sauter.

Appel visio – « Si je meurs, sache que je partirai en pensant à toi ! » je dis finalement, et avec un dernier sourire, je laisse le vent m'emporter, plongeant dans le vide, le téléphone sécurisé montrant chaque seconde de cette chute libre sensationnelle pour Cassia.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:41

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson




Alors que je venais tout juste de rentrer chez moi, Milo m’appelait pour une petite conversation avec visio. Je décroche sans hésiter une seconde mais me rend bien compte que le jeune homme ne m’appelait pas depuis sa chambre d’hôtel mais depuis le cockpit d’un avion. Milo m’annonce alors qu’il avait fait un pari et qu’il devait faire des loopings. Une fois en plein ciel il commence alors à manœuvrer C’est comme si j’étais aux premières loges. Je grimace, je me cacher les yeux par moment. Je ne sais pas comment Milo fait pour ne pas être malade. Bien qu’inquiète pour ce que Milo était en train de faire, je ne pouvais que constater son enthousiasme, son excitation, son bonheur à faire ce genre de vol. Le spectacle que m’offre Milo dure quelques minutes qui, sur mon canapé, me semble être une éternité. En voyant que l’avion est de nouveau stable je me rassure me disant que Milo avait terminé de faire ce qu’il souhaitait faire.

Appel visio – Pour un spectacle, s’en était un effectivement…

Je souris malgré tout. Comment ne pas sourire en voyant Milo si satisfait de lui ? Il y avait tout de même beaucoup de fierté à le voir voler ainsi. Mais je ne suis apparemment pas au but de mes peines. Milo m’annonce avoir encore une surprise pour moi.

Appel visio - Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que je vais davantage détester qu’adorer...

Milo m’explique alors sans détour qu’il allait sauter en parachute. Il me donna plus de détails mais je dois bien avouer que j’étais tellement surprise et inquiète par ce qu’il s’apprêtait à faire que je n’avais pas tout écouté.

Appel visio – Tu vas quoi !? Milo tu n’es pas sérieux…

Mais si bien entendu qu’il l’était. Je le vois contrôlé les derniers détails. Je sens mon cœur accélérer anormalement bien que Milo m’ait rassuré sur les détails de ce qu’il allait faire. Et juste avant de sauter Milo m’annonce que si il mourrait il partirait en pensant à moi.

Appel visio – Milo Davis ! Ce n’est pas amusant…

Mais trop tard, Milo avait déjà sauté. Mon premier réflexe fut de fermer les yeux quelques secondes. Puis je me mis à regarder petit à petit le spectacle de cette chute vertigineuse. Mon rythme cardiaque est toujours aussi élevé. Puis quand j’aperçois le parachute s’ouvrir, je me sens soulagée. La chute est moins rapide, Milo ne devrait pas tarder à toucher le sol. Soudainement, je ne vois plus grand-chose. La toile du parachute devait être sur l’écran du téléphone. Rapidement, Milo reprend l’appareil en main.

Appel visio – Une chance pour toi que je ne sois pas cardiaque… Tu es complètement dingue…

Mais rapidement une question me traverse l’esprit.

Appel visio – Alors, comment c’était ?

Oui, j'étais curieuse d'avoir son ressenti.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 22:11

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Alors que je me lance dans le vide, le vent siffle à mes oreilles et l'adrénaline embrase chaque fibre de mon être. La sensation de liberté est indescriptible, comme si j'avais quitté le monde ordinaire pour un royaume où seuls les audacieux osent pénétrer. Sous moi, la terre s'approche rapidement, mais je suis calme, confiant dans mon parachute et dans l'expérience de l'équipe au sol. Le paysage s'étend sous mes pieds, une toile vivante de verts et de bruns, de rivières serpentines et de routes sinueuses. Je m'émerveille de la beauté du monde vu d'en haut, une perspective qui m'inspire à la fois humilité et émerveillement. L'horizon semble infini, et pour un bref instant, je me sens comme un oiseau, libre de toutes contraintes terrestres.
Puis, l'atterrissage approche. Je tire sur les cordes du parachute, ajustant ma trajectoire pour un atterrissage en douceur. Le sol se rapproche lentement, et mes pieds touchent finalement terre ferme avec un léger rebond. Je suis à nouveau ancré dans le monde tangible, mais l'esprit toujours envoûté par l'expérience transcendante que je viens de vivre. La toile du parachute recouvre l’écran, l’espace de quelques instants j’ai l’impression de redevenir l’enfant qui se cachait sous la couette alors que je cherche la sortie. Je me saisis du téléphone pour partager cette aventure avec Cassia, lui racontant chaque instant, chaque sensation, chaque émotion qui a traversé mon être pendant ce saut. Je lui décris la vue imprenable depuis le ciel, la sensation de chute libre, et enfin, l'atterrissage en douceur sur le sol

Appel visio – « Alors ? Tu sautes avec moi la prochaine fois ? » lui demandais-je tout sourire aux lèvres.

À travers l'écran, je vois son visage s'illuminer d'admiration et de fierté, mêlée à une légère inquiétude pour ma sécurité. Je lui assure que tout s'est bien passé, que je suis en un seul morceau et que cette expérience restera gravée dans ma mémoire pour toujours.

Appel visio – « C’était génial ! J’ai hâte de recommencer ! Mais la prochaine fois je pense plus au saut à l’élastique ! Tu m’accompagneras ? »  Et dans ses yeux, je vois quelque chose de plus, quelque chose de profond et d'indéfinissable.  Je m'assieds dans l'herbe, le cœur encore palpitant d'excitation, le sourire aux lèvres alors que je commence à replier mon parachute. L'adrénaline commence à se dissiper, laissant place à une profonde satisfaction et à une gratitude immense pour cette opportunité unique.

Appel visio – « Tu sais que tu es atrocement attirante lorsque tu t’inquiètes. J’aurais presque envie de recommencer ! » Est-ce que je suis provocateur ? Bien évidemment. « Je te rappelle dans une petite heure si tu ne t’es pas endormie ? Je rentre, je prends une douche et je ne suis rien qu’à toi… J’ai plein de chose à te raconter ! » lui dis-je avant de raccrocher.

Après une journée riche en aventures, je rentre épuisé à l'hôtel, impatient de retrouver le confort de ma chambre et de partager mes exploits avec Cassia. Je m'installe confortablement sur le lit, sortant mon téléphone pour l'appeler en visio. Son visage apparaît sur l'écran, illuminant instantanément ma soirée. Alors que nous échangeons des sourires et des récits de ma journée, un bruit de toc-toc retentit à ma porte. Intrigué, je me lève, enfile rapidement un boxer et me dirige vers la porte. Qui cela peut-il bien être à cette heure tardive ? Ouvrant la porte avec curiosité, je suis surpris de voir Lou se tenant devant moi, vêtue d'un long imperméable beige. Son regard espiègle et son sourire malicieux m'indiquent qu'elle a quelque chose en tête. Sans un mot, elle laisse tomber son imperméable, révélant sa silhouette vêtue d'une petite tenue qui laisse peu de place à l'imagination. Je reste figé sur place, abasourdi par cette soudaine apparition. Lou semble s'amuser de ma réaction, tandis que Cassia, sur l'écran du téléphone, reste silencieuse, les yeux écarquillés devant cette scène inattendue. « Je peux entrer ou tu comptes me laisser mourir de froid dans le couloir ? » plaisante Lou, brisant le silence.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 22:29

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson




Milo n’avait pas voulu s’arrêter à me faire voir ses loopings en plein vol. Non, le jeune homme venait de me faire la surprise de sauter en parachute. Il avait eu beau me rassurer en me disant que tout avait été contrôlé et que Clyde était aux commandes, rien ne m’avait rassurée. J’avais angoissée tout le monde de sa chute. L’angoisse s’était légèrement estompé quand je vis le parachute de Milo s’ouvrir. Mais le soulagement arriva seulement lorsque Milo atterrit au sol et reprit son téléphone en main. Le pilote de ligne me raconte alors sur le fait toutes les divines sensations qu’il avait ressenti lors de ce saut en parachute. Et un sourire aux lèvres, Milo finit par me demander si je sautais avec lui la prochaine fois.

Appel visio – Milo … Si je n’avais pas cette peur incontrôlable du vide, je te dirais oui sans hésiter…

Milo était tellement heureux de ce moment qu’il avait déjà hâte de recommencer. Mais cette fois-ci il évoque un tout autre saut. Non pas un saut en parachute mais un saut en élastique. Il me demande si je l’accompagnerais.

Appel visio – H’m… laisse moi y réfléchir.

Nous continuons brièvement notre discussion. Puis Milo m’annonce me rappeler un peu plus tard, le temps pour lui de rentrer à l’hôtel et de prendre une douche.

Appel visio – Je serai encore debout. Promis j’attends ton appel. A tout vite...

De mon côté, j’en profite pour me préparer à dîner et prendre une douche également. Toujours à l’affût de l’appel de Milo pour être certaine de ne pas louper son appel. Et quand mon téléphone sonne à nouveau, un large sourire apparaît sur mon visage. Je m’installe sur le canapé et nous entamons à nouveau une discussion pleines d’anecdotes sur nos journées respectives. Mais Milo s’interrompt pour aller ouvrir la porte de sa chambre d’hôtel. C’était Lou. Et sans rien demander, cette dernière fait tomber son imperméable laissant apparaître la très légère tenue qu’elle portait en dessous. Je suis stupéfaite. La colère monte en moi. Elle a de la chance de ne pas être en face de moi.

Appel visio – Ça va !? Je vous dérange peut être !? Je vais vous laisser. J’en ai assez vu personnellement !

Et sur ces mots je mets fin à la conversation. Je n'arrivais pas à le croire. Quel toupet cette Lou ! J'avais pourtant prévenu Milo qu'elle ne s'arrêterait pas à un baiser.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 22:45

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


J'ai à peine le temps de réagir que nous percevons la voix de Cassia, résonnant avec une telle amertume que j'en sursaute presque. « Ça va !? Je vous dérange peut-être !? Je vais vous laisser. J'en ai assez vu personnellement ! » crache-t-elle avant de raccrocher brutalement, sans me laisser le temps de prononcer le moindre mot. Immédiatement, mon regard se fait lourd de réprobation tandis qu'il se pose sur Lou. « Je ne sais plus quoi faire de toi... Entre tout ce qui s'est produit à New York, et je ne rentrerai pas dans les détails sinon la liste s'avérera bien trop longue, ton attitude à l'égard de Cassia et aujourd'hui... Franchement... » Je n'achève même pas ma phrase, trop outré pour trouver les mots justes. D'un geste vif, je ramasse son imperméable et le lui lance avant de lui indiquer d'un ton sans réplique qu'il est plus que temps pour elle de s'en aller. Une fois seul, un long soupir m'échappe, libérant une infime partie du poids qui semble m'écraser la poitrine. Je me sens dépassé par la situation qui m'échappe totalement.

Les événements de la journée ont pris une tournure que je n'avais aucunement anticipée, et la réaction véhémente de Cassia me pèse lourdement. J'essaie de comprendre ce qui a bien pu la pousser à réagir avec une telle virulence, mais mes pensées sont un maelström de frustration, de culpabilité et d'incompréhension. J'essaie à plusieurs reprises de la rappeler, mais à chaque tentative, je tombe sur sa messagerie vocale devenue la cruelle gardienne de son silence. Encore et toujours cette même voix désincarnée, me rappelant son absence insupportable et le vide de cette impasse relationnelle dans laquelle nous nous sommes engouffrés. Je lui envoie également plusieurs messages, suppliant, m'excusant, expliquant, mais rien... Silence radio. Le poids de l'inquiétude et du remords s'installe inexorablement dans mon esprit et dans mon corps. Que peut-elle bien ressentir en ce moment ? Est-elle blessée, en colère, déçue ? Cette interrogation tournoie en boucle, attisant mes tourments. Et au fond de moi, une petite voix accusatrice me murmure que j'aurais dû agir différemment, que j'aurais dû mieux gérer cette situation avec Lou, que j'aurais dû être plus vigilant et attentif envers Cassia. Cette même voix qui réveille les regrets amers, semant le doute sur mes propres actions. Écrasé par le poids de ma culpabilité, je m'assois sur le bord du lit, la tête entre les mains, cherchant désespérément un moyen de réparer les choses. Mais pour l'instant, je ne peux que subir cette terrible attente, espérant qu'elle me donne une chance de m'expliquer, de lui montrer à quel point elle compte pour moi et combien je regrette amèrement les erreurs que j'ai commises...

Quelques heures plus tard, alors que je suis plongé dans un tourbillon de pensées et de remords, un léger toc-toc à ma porte me tire de ma torpeur. C'est Clyde qui se tient devant moi. Rapidement, je lui explique la situation avec un mélange d'embarras et de frustration, espérant trouver en lui un conseil ou un soutien. Clyde écoute attentivement, puis avec son habituelle sagesse, il m'enjoint à prendre un peu de recul et à nous rejoindre au bord de la piscine. Je lui accorde un sourire reconnaissant, reconnaissant la sagesse de ses paroles, et le suit sans plus tarder.

Quelques minutes plus tard, je me retrouve allongé à plat ventre sur un transat, le soleil chaud caressant ma peau et le léger clapotis de l'eau de la piscine apaisant mes pensées tourmentées. Je me laisse bercer par la tranquillité ambiante, laissant mes soucis s'évaporer un instant dans l'air estival. Soudain, je sens des mains se poser délicatement sur mon dos, glissant le long de ma colonne vertébrale avec une tendresse familière. Dans mon réveil éveillé, je laisse mon esprit divaguer, pensant que ces mains sont celles de Cassia, venues apaiser mes tourments avec son toucher doux et réconfortant. De loin, j'entends l'écho de la voix de Tom voix, mêlée de rires étouffés, alors qu'il s'empresse de d’immortaliser ce moment que nous partageons tous ensemble.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 23:05

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson



Alors que nous étions en train de discuter paisiblement de la journée de Milo, quelqu’un venait de frapper à sa porte. Lou. J’espérais qu’elle n’ait pas grand-chose à dire et que l’on puisse reprendre notre conversation. Mais il n’en était rien. Apparemment la jeune femme n’avait rien à dire mais plutôt à montrer. Je cru rêver en la voyant retirer son imperméable, se pavanant devant Milo en petite tenue. Impossible de ne pas réagir. S’en était trop. Elle avait déjà embrassé Milo la dernière fois, et là elle profitait clairement que l’on soit éloigné pour lui faire à nouveau du charme. Sans plus attendre, je mets un terme à l’appel. Je râle toute seule dans le salon, pestant à voix haute contre Lou. Milo n’était sans nul doute pas au courant de sa venue, surtout pas dans cette tenue. Mais je l’avais pourtant prévenu que Lou ne s’arrêterait pas à un simple baiser. L’envie de rappeler Milo était forte. Mais la colère était trop présente, tout comme la déception. Mon téléphone sonne à plusieurs reprises. C’était Milo, mais je n’arrivais pas à me résoudre à répondre à ses appels. Je tentais au mieux de me calmer mais c’était impossible. En plus d’être en colère je me sentais impuissante car à des milliers de kilomètres.

La curiosité prend le dessus et je me mets alors à naviguer sur les réseaux sociaux. Le but étant de tenter de me rassurer mais c’est tout le contraire qui allait bientôt se produire. Je tombe sur des photographies de Milo et de ses collègues. Jusque là rien de très anormal. Lou est bien évidemment toujours dans les parages également. Puis, une vidéo vient d’être mis en ligne. Je clique pour la visionner. L’ensemble des collègues semblait s’octroyer une pause détente au bord d’une piscine. Mais ce que je vois me pince le cœur « Non mais je rêve ! » Milo était allongé sur le dos, et Lou était en train de lui passer de la crème sur le dos. Moi qui était en train d’imaginer le pilote de ligne dans sa chambre où alors se confiant à Clyde sur les agissements de Lou, il n’en était rien. J’avais du mal à croire ce que je voyais. Et pourtant. « Milo qu’est-ce que tu fais... » demandai-je à moi même.  Mais que lui arrivait-il au juste ? Je ne reconnaissais pas sa manière d’être dans cette vidéo. J’avais mal au cœur, vraiment. Attristée et toujours en colère j’envoie un bref message à Milo. Je n'avais pas répondu à ses appels ni à ses messages. Mais je voulais qu'il sache que je l'avais vu avec Lou au bord de cette piscine.

Message – Je te souhaite une bonne détente au bord de la piscine avec Lou. Apparemment elle aussi semble douée pour les massages.

Et avec le message, j’envoie la vidéo en pièce jointe. Je décide de laisser le téléphone de côté. Il était très tard, je devais aller me coucher. Mais je savais d’avance que la nuit ne serait pas bonne.




Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyMer 17 Avr 2024 - 23:25

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Le tintement discret d'une notification rompt doucement le silence apaisant dans lequel je sommeillais paisiblement. Le doux murmure de la tranquillité est brutalement brisé par le son désormais familier de mon téléphone. J'écarquille difficilement les yeux, encore accablé par la torpeur engourdie du sommeil, et retire rapidement mes lunettes de soleil pour déchiffrer le message qui vient d'arriver. Mes paupières lourdes s'ouvrent subitement, tout engourdissement chassé, lorsque la photographie de Cassia illumine l'écran. Immédiatement, je me plonge dans le contenu du texto, mais à peine ai-je eu le temps de lire les premiers mots que la colère me submerge d'un raz-de-marée dévastateur. « LOU !! » Ma voix résonne dans l'air environnant avec une intensité qui me surprend moi-même. Je la cherche frénétiquement du regard, agrippant fermement mon téléphone au point que mes jointures en blanchissent presque. Évidemment, j'ai dû râler un peu trop fort, car tous les regards se tournent désormais vers moi, observant attentivement mes moindres faits et gestes tandis que je continue de la chercher avec une impatience fébrile. Une fois repérée, je me dirige d'une démarche résolue dans sa direction et lui présente sans autre forme de procès la vidéo que Cassia m'a précédemment envoyée. Mon ton reste ferme, presque cinglant, mes yeux la fixant avec une intensité accusatrice. « Tu as deux secondes pour m'expliquer cela. Sinon je te jure que je te jette dans la piscine ! »

Elle me regarde, feignant une déconcertation proche de l'incompréhension totale, comme si la raison de son geste était d'une évidence aveuglante. « Je ne voulais pas que tu attrapes un coup de soleil ! » articule-t-elle avec une innocence ostensiblement feinte, bien que son regard trahisse une certaine nervosité. « Tu as de la chance que j'aie encore un peu d'estime et de compassion pour toi, sinon je te jure que... » Je m'apprête à poursuivre sur ma lancée, mais avant même que je puisse achever ma phrase, ses lèvres se posent soudainement sur les miennes, comme si ce baiser devait être la réponse à tout. « Mais qu'est-ce que tu fais ?! » Ma réaction est purement instinctive, bien que je connaisse déjà pertinemment la réponse. Fausse question, bien évidemment. « Je ne suis pas lui, Lou. Je ne le serai jamais. Je pense avoir été assez clair ! » Ma voix est désormais teintée d'une frustration contenue à peine dissimulée, d'une déception palpable. Sous mes yeux impuissants, Lou commence à pleurer, ses larmes trahissant un mélange de regrets et de désarroi qu'elle ne cherche même plus à contenir. Évidemment... Un long soupir m'échappe alors qu'elle s'en va, emportant avec elle un fragment de notre relation déjà si fragilisée. Et moi, je reste là, le cœur lourd et l'esprit assailli par un tumulte d'émotions complexes et contradictoires. Déception, colère, frustration, incompréhension... Tout se mélange et se confond, m'abandonnant déconcerté face à cette situation qui me dépasse.

Les jours s'égrènent avec une lenteur désespérante, et toujours aucune nouvelle de Cassia. J'ai essayé maintes et maintes fois de l'appeler, de lui envoyer des messages, mais c'est le silence radio le plus total. Pas un appel, pas un seul message en retour. Cette absence de réponse, ce vide sidéral, m'angoissent autant qu'ils m'attristent profondément, creusant un peu plus le vide béant déjà présent dans mon cœur tourmenté. J'ai bien songé un temps à tout laisser derrière moi pour rentrer sur-le-champ et partir à sa recherche, mais les impératifs professionnels m'en ont empêché. Nos deux prochains jours de repos consécutifs ne sont pas encore programmés, et je ne peux me permettre de manquer cette opportunité. D'ici quelques jours sans doute, si bien que j'ai pris la décision de réserver dès à présent mes billets d'avion pour lui faire la surprise de mon retour. Même si je ne serais présent que pour un laps de temps limité, l'idée de pouvoir enfin la revoir, ne serait-ce que quelques précieuses heures, me réchauffe le cœur et m'apporte un réconfort précieux.

Cette situation m'angoisse trop, m'arrachant le sommeil et l'appétit, me laissant en proie à un tourbillon d'émotions contradictoires qui me submerge. Soudain, la vibration familière de mon téléphone vient briser le silence oppressant qui m'enserre. Je m'en saisis d'un geste vif, le cœur battant d'un espoir fou, mais mes attentes sont vite déçues. Il ne s'agit que d'Erin, une ancienne conquête d'un soir. Ce qu'elle m'envoie me paralyse net, une profonde stupeur glacée m'envahissant. L'image que je vois est d'une violence insoutenable : Cassia dans les bras d'un autre homme, à l'hôpital. La colère la plus noire, la plus brûlante, me submerge soudain, un torrent dévastateur qui consume toute autre émotion sur son passage. Même la douche glacée que je me passe n'arrive pas à calmer l'incendie qui ravage mon être. Cette fois, c'en est trop. Je me décide à l'affronter de front, ne pouvant contenir davantage le trop-plein de sentiments contradictoires qui m'assaillent. Mes doigts tremblants pianotent furieusement sur le clavier de mon téléphone :

Message – Dire que je voulais rentrer te faire une surprise. Et quelle surprise...

J'accompagne ce message cinglant de la photographie envoyée par Erin, témoignage poignant de ce que je redoutais le plus, un cauchemar désormais devenu réalité. Envahie par un mélange de colère, de trahison et de tristesse, je laisse échapper un hurlement de frustration avant de jeter violemment mon téléphone à travers la pièce.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 10:13

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson



Après avoir envoyé un très bref message à Milo, lui faisait comprendre que en plus d’avoir vu Lou presque nue devant sa porte de chambre, je les avais vu tous les deux au bord de la piscine. Après l’envoie de ce message, j’avais coupé mon téléphone. Il était très tard, mais malheureusement je n’arrivais pas à trouver le sommeil. Bien trop en colère et inquiète de savoir ce qu’il se passait à des milliers de kilomètres de là. La nuit fur courte et entrecoupée par de nombreux réveils. Mes pensées ne cessaient de divaguer vers Milo. Et Lou.

Quatre jours à présents que je n’avais donné aucune nouvelles à Milo. Je sais que ce n’était sans doute pas la meilleure manière d’agir mais j’étais décidément trop en colère et inquiète pour vouloir discuter de ce qui avait pu se passer ou non avec Lou. A de nombreuses reprises j’avais voulu appeler Milo, lui envoyer un message mais à chaque fois quelque chose au fond de moi m’en avait empêché. Les journées au travail s’enchaînaient. Tout comme les heures supplémentaires d’ailleurs. Ironie su sort, aujourd’hui un collègue de Milo est présent aux urgences. Une coupure profonde à la main. J’avais eu un peu de mal dans un premier temps à le reconnaître, c’est le pilote qui m’avait rafraîchit la mémoire en évoquant la soirée d’anniversaire de la compagnie aérienne. Il s’agissait de Luke, qui m’avait d’ailleurs invité à danser ce soir là. Tout en lui procurant les soins nécessaires nous discutons un peu mais je constate rapidement que Luke est assez entreprenant, il n’hésite pas à me proposer de boire un verre, sachant pertinemment que j’étais avec Milo et que ce dernier était à Londres en ce moment même. Je décline bien évidemment la proposition. Mais le pilote de ligne est très obstiné. Une fois les soins terminés, il insiste pour que je le raccompagne jusque dans le hall d’entrée. « C’est ton dernier mot pour ce soir ? Même pour un tout petit verre ? » me demande t-il une dernière fois. « Oui c’est mon dernier mot. » Je ne comprenais même pas pourquoi il proposait, c’était complètement déplacé. Et sans que je ne le vois venir, il s’approche, passe ses bras autour de moi et tente de m’embrasser. Je détourne rapidement le visage avant de le repousser. « Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez toi ? Je suis avec Milo, tu le sais ! Et j'ai dis non !  » Luke semble être amusé. « Je suis du genre obstiné et audacieux... » me dit-il en me lançant un clin d’œil avant de partir. Je retourne à mes occupations, frustrée et en colère du comportement qu’avait eu le collègue de Milo. Devais-je lui en parler ? Sans doute. Mais comment allait-il réagir ? Surtout sans nouvelle depuis plusieurs jours. Je n’avais malheureusement pas le temps de m’occuper de cela pour l’instant, le travail m’attendait.

Une fois rentrée chez moi, je pris rapidement une douche chaude pour me décontracter. J’étais mal fichue, indisposée, des crampes au ventre terribles, un léger mal de tête, et des frissons. Les joies d’être une femme. J’étais en train de me préparer une tasse de thé quand je reçois un message de Milo. J’ai un peu de mal à comprendre ses mots. Puis quand je regarde la photo jointe, je comprends. Mais d’où provenait cette photographie ? On me voyait, enlacé dans les bras de Luke avant que je n’ai eu le temps de le repousser.

Message – Ne te fie pas aux apparences. Je comptais t’en parler d’ailleurs. Luke est venu aux urgences pour une blessure à la main. Oui il s’est montré très entreprenant avec moi mais contrairement à ce qu’on peut voir sur cette photo je l’ai repoussé. Tu me crois vraiment capable d’une telle chose !?

J’envoie le message. Puis dans la foulée j’en envoie un autre.

Message : Permets moi de trouver la situation très ironique venant de la part de quelqu’un qui se fait masser par une femme au bord d’une piscine ! Si je peux me permettre un conseil, vous devriez faire attention à ce que vous publiez sur les réseaux...

Je pose le téléphone un peu brutalement. Non mais c’était incroyable cette histoire. D’autant plus que sur quasiment toutes les publications que j’avais pu voir, Lou était toujours collée à Milo. Et il osait croire tout et n’importe quoi.




Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 10:48

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


La situation avec Cassia pèse lourdement sur mes épaules, chaque instant marqué par son absence et les échos de nos dernières interactions. La photographie d’Erin, envoyée comme un coup de poing dans l'estomac, ne fait que raviver les flammes de l'incertitude et de la frustration. Les clichés publiés sur les réseaux sociaux, où l’on voit Lou s’éprendre de mon dos, ajoutent à mon malaise. Rien ne va plus entre nous. Nous ne nous sommes pas adressés la parole depuis quatre jours, enfermés dans un silence épais et oppressant qui étouffe toute tentative de réconciliation. Et pour couronner le tout, la réponse brève de Cassia à mon dernier message m’énerve encore plus, un cruel rappel de la distance qui nous sépare, tant physiquement qu’émotionnellement.

Au même moment où je m'engloutis dans mes pensées tourmentées, un toc-toc à ma porte brise le silence. « Oui ?! » ma voix résonne sèchement dans la pièce alors que Clyde, mon ami de confiance, passe timidement la tête. « Ouh… Je te sens énervé. Toujours aucune nouvelle de Cassia ? » demande-t-il avec sollicitude alors que je lui montre la photographie reçue par Erin, un geste empreint de désespoir et de résignation. « Tu lui en as parlé ? » Clyde pointe du doigt la rayure sur l’écran, signe de mon impuissance face à cette situation qui m'échappe. « Oui et… Enfin bref… Je n’aurais pas dû… » Je souffle, les yeux rivés sur l'horizon lointain à travers la fenêtre. « J’ai pris un billet aller-retour dans quelques jours… Je voulais lui faire une surprise, mais je pense que c’est inutile. A quoi bon ? On ne va pas cesser de se disputer. » Ma voix trahit un mélange de résignation et de déception profonde, un murmure d'abandon dans l'obscurité de mes pensées tourmentées. Clyde éclate alors de rire, un rire franc et chaleureux qui tranche avec l'amertume qui m'envahit. « A quoi ? Tu me poses sérieusement la question, Milo ? Pour lui dire que tu l’aimes et que tu n'en as strictement rien à faire de Lou ! » Il rit encore, sa voix empreinte de conviction et de fermeté.  « Mais Cassia le sait déjà… » ma réplique est teintée d'une lassitude palpable, un murmure fatigué face à l'incessante bataille qui nous consume. « Ce n’est pas parce qu’elle le sait déjà, qu’elle n’a pas besoin de l’entendre de nouveau… » La sagesse dans les mots de Clyde me frappe, une vérité douloureuse mais nécessaire qui éclaire l'obscurité de mes doutes et de mes peurs. Notre conversation finit par s’achever au bar de l’hôtel, autour de verres et de rires, une lueur d'espoir émergeant au sein de l'obscurité qui nous entoure.

***

Quelques jours plus tard, je m'engouffre dans l'avion en direction de Fall River, emportant avec moi le poids de l'incertitude et de l'absence. Le silence radio avec Cassia persiste depuis plus de quatre jours, une éternité qui semble s'étirer à l'infini. Je me suis également abstenu de lui donner de mes nouvelles, submergé par un mélange de fierté et de frustration qui me retient prisonnier de mes propres tourments. Dans l'avion, alors que les nuages défilent au-dessous de moi, un éventail de scénarios se déploie dans mon esprit tourmenté. Chacun plus sombre et inquiétant que le précédent, alimentant mes peurs les plus profondes et ravivant mes doutes les plus sombres. Finalement, épuisé par le poids de mes préoccupations, je me laisse gagner par Morphée, sombrant dans un sommeil agité et hanté par des rêves troubles.

À mon réveil, l'avion a déjà atterri et je m'extirpe de mon siège avec une fatigue lancinante qui pèse sur chacun de mes mouvements. Le décalage horaire intempestif, les longues sessions d'entraînement et la situation tendue avec Cassia ont épuisé mes réserves d'énergie, mais une lueur d'espoir persiste au creux de mon être. Une fois arrivé à destination, je me dirige directement vers l'appartement de Cassia, guidé par l'urgence de la situation et le désir ardent de la retrouver. J'ai tenté à maintes reprises de la joindre en vain, confronté à l'implacable silence qui semble maintenant devenir la norme. Comme toujours, mes appels et messages sont restés sans réponse, me laissant dans l'obscurité la plus totale. Alors, je me tiens devant sa porte, un simple étranger dans un monde qui m'est devenu étranger, et je sonne, espérant contre toute attente que cette fois-ci, elle répondra.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Jeu 18 Avr 2024 - 21:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 11:09

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson


Depuis quelques jours, l’absence de Milo virait doucement mais sûrement au cauchemar. Déjà le manque était plus que pesant. Puis il y avait eu cette histoire avec Lou, encore. Et aujourd’hui c’est Milo qui m’envoyait une photographie prise à la dérobée alors que je m’apprêtais à repousser Luke qui s’était montré bien trop entreprenant. Ce n’était jamais agréable de voir qu’on avait pris une photo de nous sans que l’on s’en rende compte. Surtout que cette photographie était bien partie pour faire des histoires. Et clairement, nous n’avions pas besoin de ça en ce moment avec Milo. Je tente malgré tout de justifier ce cliché grotesque mais Milo ne semble pas vouloir donner suite.

Quelques jours plus tard.
Allongée sur le canapé, un plaid sur moi, une tasse de thé sur la table basse  et un paquet de bonbons dans la main, je tente difficilement de suivre une nouvelle série à la télévision. La vérité est que j’étais épuisée physiquement par les dernières journées au travail, et émotionnellement par toutes ces histoires à distance avec Milo, que je ne suivais pas réellement ce qu’il se passait sur l’écran. Et pour couronner le tout, je n’étais pas dans une bonne période. Alors le seul réconfort que j’avais trouvé c’était de boire un bon thé chaud et dévorer des sucreries. La sonnerie de la porte d’entrée retentit. Je soupire légèrement, je n’avais pas envie de me lever. Mais je prends sur moi. Je quitte le canapé et me dirige vers la porte pour ouvrir cette dernière. Milo. La surprise peut se lire aisément sur mon visage. L’envie de lui sauter au cou et de l’embrasser était bien présente, mais au vue de nos derniers échanges je ne savais pas réellement comment agir. « Salut. » Je me décale légèrement pour l’inviter à rentrer. Il n’était pas question que je le laisse sur le pas de la porte. « Je pensais que tu avais annulé ta venue ici … Que tu serais resté à Londres... » dis-je d’une voix presque penaude. Une fois Milo entré, je referme la porte derrière lui. « Je suis contente de te voir... » avouai-je malgré tout. Je ne voulais pas risquer que Milo prenne mal mes dernières paroles. A croire que je me sentais obligé de peser chaque mot pour éviter tout autre malentendu.




Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 13:33

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


La tension oppressante qui pesait sur mes épaules semble s'alléger légèrement lorsque j'entends le cliquetis familier de la serrure. Après une journée épuisante, ce son anodin me procure un soulagement presque pavlovien. La porte s'ouvre lentement, révélant la silhouette familière de Cassia se découpant contre la lumière tamisée de son appartement. Les rideaux vaporeux flottent dans la brise légère, dispersant des fragments de lumière diffuse qui créent un halo presque mystique autour d'elle. Malgré la beauté apaisante de cette scène, il y a quelque chose d'étrangement différent cette fois, un éloignement insondable qui flotte dans l'air entre nous, comme un voile fin mais résistant.

Les mots de bienvenue qui auraient normalement résonné de chaleur et de tendresse, cet accueil enthousiaste qui réchauffait mon cœur, tombent cette fois comme des poids morts sur mes épaules. « Salut », murmure-t-elle, sa voix douce mais teintée d'une froideur inhabituelle qui tranche dans l'atmosphère chargée. Son regard, normalement scintillant de malice et de chaleur, semble voilé par une brume d'incertitude, d'émotions troubles qu'elle peine à dissimuler. Même ses paroles suivantes, « Je pensais que tu avais annulé ta venue ici… Que tu serais resté à Londres », me glacent le sang, un rappel brutal de la fracture qui s'est insidieusement creusée entre nous ces derniers temps.

Intérieurement, je me demande vraiment pourquoi je suis rentré, pourquoi j'ai fait le voyage jusqu'ici alors que tout semblait nous éloigner. Une furieuse envie de faire demi-tour et de repartir me submerge, l'instinct de fuite me démangeant les paumes des mains. Pourtant, la présence rassurante de Cassia, malgré la distance qui nous sépare, parvient encore à m'apaiser un peu. Elle me confie d'une voix hésitante qu'elle est contente de me voir, bien que son expression trahisse une certaine réserve, un mélange de soulagement et de doute que je ne peux ignorer. Ses yeux, un miroir de ses pensées conflictuelles, se fixent sur moi avec une intensité déconcertante, comme si elle cherchait à percer les mystères de mon âme.

J'arque un sourcil interrogatif, me demandant si c'est vraiment le cas ou si elle ne fait que prononcer des mots creux par simple politesse. Mais je n'ai pas le temps de m'attarder sur cette pensée alors que je pénètre dans son appartement familier, retirant ma veste avec un geste mécanique, presque robotique, tant mon esprit est ailleurs. Je me détourne dans sa direction, cherchant désespérément à briser le mur invisible qui s'est dressé entre nous, à percer cette forteresse de non-dits qui menace notre relation. « Je pensais annuler mon retour temporaire… En effet… », soupirais-je, laissant échapper un souffle lourd de poids et de résignation face à la situation tendue. « Comment vas-tu ? » Je lui adresse cette question d'une voix empreinte de sincérité, cherchant à sonder les profondeurs de son être malgré nos différends récents. Je suis incapable de ne pas me préoccuper d'elle, de ne pas vouloir plonger au cœur de son malaise pour en découvrir la source et peut-être apaiser ses tourments. Ses réponses, j'espère, éclaireront le chemin tortueux que nous devrons peut-être emprunter ensemble pour retrouver la complicité et l'affection que nous avons un jour partagées.

Le désir ardent de la prendre dans mes bras me consume ; je brûle d'envie de presser son corps contre le mien, de sentir la chaleur de sa peau et le parfum délicat de ses cheveux. L'impulsion de l'embrasser, de goûter ses lèvres douces dans un baiser qui nous permettrait de nous retrouver, est presque irrésistible. Je voudrais lui murmurer à l'oreille combien elle est importante pour moi, combien elle incarne tout ce que mon cœur désire et plus encore. Lui dire que, dans le tourbillon incessant de ma vie, elle reste mon phare, l'ancre qui maintient mon âme en place face aux tempêtes. Mais un mur invisible de réticences et d'incertitudes se dresse entre mes désirs et mes actions. Je n'y parviens pas… Pas encore en tout cas. Les mots se bousculent au seuil de mes lèvres, prêts à jaillir, mais quelque chose les retient, une force inexpliquée qui me paralyse et me rend impuissant. C'est comme si chaque fibre de mon être était en guerre avec elle-même, une lutte interne entre le besoin impérieux de la rapprocher et la peur de ce que cela pourrait entraîner. Je me tiens là, à la regarder, observant chaque détail de son visage, chaque éclat de lumière dans ses yeux, chaque sourire timide qui danse sur ses lèvres. Et dans ce silence lourd de mots non dits, je me promets que bientôt, je trouverai le courage. Bientôt, je franchirai ce pas qui semble à la fois si petit et si insurmontable. Bientôt, je lui dirai tout ce que mon cœur contient, en espérant que ce moment de vérité renforcera les liens déjà tissés entre nous, plutôt que de les briser. Pour l'instant, je savoure la douce agonie de mon secret, la beauté poignante de cet amour non déclaré. Mais je sais que je ne pourrai pas garder ce secret éternellement. Bientôt, je devrai affronter mes peurs et lui avouer que, pour moi, il n'y a qu'elle qui compte.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Jeu 18 Avr 2024 - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 13:58

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson


A ma grande surprise, c’est Milo qui se trouvait derrière la porte d’entrée. J’étais bien évidemment surprise de le voir ici. Avec les récents évènements je pensais qu’il aurait annulé sa venue ici et qu’il serait resté à Londres. J’étais d’autant plus surprise qu’il avait sonné et non pas utilisé la clé qu’il possédait pour entrer de lui même. Malgré tout, je ne peux m’empêcher de lui avouer que j’étais contente de le voir. C’était bel et bien le cas, malgré cette situation très particulière. Je me surprends même à lui avouer que je pensais qu’il allait tout bonnement annuler son retour temporaire en ville. Mais il ne l’avait pas fait. Il fallait sans nul douter se concentrer là dessus. Et puis le fait que Milo retire sa veste signifiait qu’il ne comptait pas repartir immédiatement. Ou pire, qu’il ne comptait pas m’annoncer qu’il ne souhaitait plus me voir avant de quitter l’appartement aussitôt. Le jeune homme me demande comment je vais. Mon regard se pose sur le sien. Je ne pouvais mentir en prétextant que tout allait bien car ce n’était pas le cas. Pas une seule minute ne passait sans que je pense à lui, à Lou, à ce qu’il pensait, à la situation dans laquelle nous étions. Je hausse légèrement les épaules « On fait aller... » Ce n’était clairement pas la grande forme, pour tout un tas de raison mais je n’avais pas envie de rentrer dans les détails. « Et toi ? Comment vas tu ? » osais-je lui demander à mon tour. Je pouvais malgré tout déjà me douter de la réponse sans oublier que Milo avait derrière lui pas mal d'heures de vol et le ressenti du décalage horaire. J'ajoute rapidement « Tu veux boire quelque chose peut être… ? » dis-je en faisant quelques pas en direction du coin cuisine. J'étais quelque peu perplexe quand à la raison de sa venue ici. Je ne savais même pas si dans le fond il m'en voulait pour cette photographie prise à la dérobée, je ne savais même pas si il me croyait ou si il doutait de moi.




Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 14:57

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


A travers le tourbillon incessant de nos vies tumultueuses, notre relation, bien qu’embrouillée et complexe, demeure une constante pour moi. Je me trouve absolument incapable de rester indifférent au bien-être de Cassia. Chaque fois que je la vois, que je prends de ses nouvelles, je sens comme une légère brise qui vient apaiser les orages furieux dans mon cœur. Cependant, malgré la douceur de sa proximité, je me heurte à un mur invisible qui m'empêche d'être tout à fait moi-même lorsqu'elle est près. Si je pouvais franchir cette barrière, je n'hésiterais pas un instant à la prendre dans mes bras, à la serrer contre moi avec toute la passion retenue par les circonstances. Lorsqu'elle me confie, d'une voix lasse et résignée, « on fait aller », mon cœur se serre sous le poids des non-dits accumulés entre nous, des silences lourds et chargés de douleur non exprimée. J’évince volontairement sa question lorsqu’elle me demande à mon tour comment je vais. Je commence alors, tentant de percer cette chape de plomb, « Non merci... Je ne suis pas juste venu pour... » mais je m'arrête, incapable de finir ma phrase, me déchaussant lentement, cherchant mes mots avec précaution. « ...te parler » finissais-je par dire, l'invitant à s'asseoir à côté de moi sur le canapé.

Elle accepte, et nous nous installons dans le silence, un silence qui pèse sur mes épaules comme une couverture trop lourde. Je remarque le plaid réconfortant qu’elle a sorti, posé nonchalamment sur le dossier du canapé, signe évident qu'elle traverse une période particulièrement difficile. Cette petite observation me touche profondément. Pourquoi ? Parce que je prête toujours attention à elle. Puis, je jette un œil à la table basse où sa tasse de thé vide semble m'inviter à me lever pour en préparer une nouvelle. C'est incroyable comme, même en période de distance émotionnelle, mon envie de prendre soin d'elle, de l’aider à se sentir mieux, reste intacte. Je me lève donc et prépare avec attention une nouvelle tasse de thé chaud que je dépose délicatement à côté d’elle sur la table basse.

En revenant à ses côtés, je prends une profonde inspiration, essayant de rassembler le courage nécessaire pour aborder les sujets qui fâchent. « Je suis sincèrement désolé pour le comportement blessant de Lou, » je commence, ma voix tremblante trahissant mon nervosisme. « Et je regrette aussi mon message, il était maladroit. » Je n'ai jamais été à l'aise avec les conflits et ces derniers temps, les malentendus et les tensions entre nous ont rendu nos interactions particulièrement éprouvantes. Je regarde Cassia, cherchant dans ses yeux une étincelle de compréhension, de pardon peut-être. « Tu sais bien que Lou ne compte pas pour moi, non ? Qu’il n’y a que toi… » Bien évidemment je tais ce qui s’est produit au bord de la piscine. Les lèvres de Lou sur les miennes. Il est inutile d’inquiéter davantage Cassia, pour un détail aussi insignifiant.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Jeu 18 Avr 2024 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 16:03

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson


Étrangement je ne savais pas réellement comment agir face à Milo. Les non dits qu’il y avait eu ces derniers jours entre nous avait sans nul doute creuser un fossé invisible mais bien présent malgré tout. Nous échangeons quelques mots. Milo ne réponds pas à ma question. Etait-ce mauvais signe ? Je lui propose tout naturellement quelque chose à boire. Milo décline, ajoutant qu’il n’était pas venu juste pour me parler. Je me demandais bien ce que cela signifiait. Je l’observe retirer ses chaussures avant de m’inviter à m’asseoir sur le canapé, près de lui. Je ne dis rien, et accepte alors son invitation silencieuse. Et sans un mot, Milo attrape ma tasse vide et se dirige vers la cuisine. Je le regarde curieuse, intriguée. Ce simple geste me fait bien évidemment chaud au cœur mais je le trouvais en totale contradiction avec notre comportement, avec la situation. Je place le plaid sur moi, me sentais particulièrement frileuse, et j’attrape un bonbon que je déguste alors que Milo revient avec ma tasse de thé, remplie cette fois-ci. « Merci... » dis-je simplement en prenant la tasse dans mes mains. Ce contact me réchauffant quelque peu, je prends une gorgée de cette boisson si réconfortante.

Milo finit par rompre le silence et se dit être désolé pour le comportement blessant de Lou. Tout comme il regrettait son message maladroit. L’entendre prononcer ces mots me réconfortait. « Tu n’as pas à être désolé de son comportement. C’est ses agissements pas les tiens... Même si ce qu’elle a fait ne m’a même pas étonné...» Je soupire légèrement avant de poser ma tasse sur la table basse « Je suis désolée de ne pas avoir donné de nouvelles, j’ai conscience que ce n’était pas la meilleure manière de réagir à tout ceci... » Après tout, j’avais aussi une part de responsabilité dans ces non dits puisque j’avais refusé d’en parler. Mon regard croise le sien lorsque Milo me demande si je savais que Lou ne comptait pas pour lui, qu’il n’y avait que moi. « Je le sais oui, Milo. Mais elle, elle ne semble pas le savoir ou pas le comprendre…Je t’assure que c’est … frustrant comme situation... » Savoir qu’une femme ne rêve que d’une chose : être dans les bras de celui qu’on aime à tout prix. Ce n’est pas commun. Surtout quand cette dernière travaille avec lui. « Et toi. Est-ce que tu sais qu’il n’y a que toi et toi seul qui compte à mes yeux… ? » dis-je en faisant référence à cette photographie qu’on lui avait envoyé.



Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 16:33

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Cassia, par ses paroles et son attitude, parvenait d'une certaine manière à me transmettre un certain apaisement. Elle semblait elle-même perplexe face aux comportements énigmatiques de Lou et, fort heureusement, ne me tenait pas pour responsable des tensions évidentes qui persistaient entre nous. Nous avions abordé le sujet de Lou à de nombreuses reprises, discutant longuement des différentes facettes de son caractère complexe et des motifs possibles derrière son refus obstiné de changer. Malgré nos conversations répétées et nos tentatives de démêler le mystère, Lou restait inflexible, presque comme si elle était convaincue de voir en moi non pas qui j'étais réellement, mais plutôt une image ou une projection de quelqu'un d'autre : Tom. Cette idée, qu'elle puisse me confondre ou me réduire à une simple substitution, ajoutait une couche supplémentaire de frustration à notre relation déjà compliquée.

Lorsque Cassia s’excuse pour ses longs silences, un simple sourire se dessine sur mes lèvres. Il m’est impossible de lui tenir rigueur pour ces moments d’absence ; après tout, qui suis-je pour juger ? Réfléchissant à ma propre réaction dans une situation similaire, je réalise que j’aurais probablement été moins patient. Pire encore, la preuve de ma propre imperfection se manifeste clairement : une vilaine rayure marque l’écran de mon téléphone, témoignage silencieux d’un moment de colère récente. Au même instant, la sonnerie de ce même téléphone brisé vient interrompre mes pensées. C’est Lou. Sans même y réfléchir, mes doigts agiles le mettent en mode silencieux. Je ne peux tout simplement pas permettre à ses appels incessants de venir gâcher ce moment de calme relatif avec Cassia. « Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? » je murmure à moi-même, presque rhétoriquement. « Je ne vais pas changer de compagnie à cause d’elle… » Il est vrai que Lou n’est pas la première hôtesse de l’air avec qui j’ai eu une liaison, mais cela, Cassia ne le sait pas. Et je préfère qu'il en reste ainsi. Cassia est également dans l'ignorance totale des événements qui se sont déroulés à Londres avec Lou, des moments que je préfère oublier moi-même.

Cassia, avec cette douceur qui lui est propre, me demande si je suis conscient que dans son cœur, je suis celui qui occupe la place centrale, je reste un moment silencieux. C'est un silence lourd de sens, qui en dit long sur les tumultes internes que je tente de maîtriser. Puis, presque malgré moi, je me lève et me dirige vers la fenêtre. Mon regard se perd au dehors, cherchant instinctivement une échappatoire, un moyen de fuir ces vérités trop lourdes à porter. « Oui… Mais… », commence-je, ma voix trahissant mon hésitation. Je marque une pause, laissant quelques secondes s'écouler, pendant lesquelles je continue de m'éloigner physiquement de Cassia. C'est comme si mettre de la distance entre nous pouvait me permettre de mieux articuler mes pensées. « …parfois je me demande si tu ne vas pas finir par te lasser de tout cela, de cette vie que nous menons. Je ne serai pas souvent là, et quand je le serai, tu seras absorbée par ton travail, tes heures sont interminables... Je crains que nos moments ensemble ne se réduisent à de simples croisements éphémères… » Je reprends mon souffle, le cœur lourd, « Je me dis que peut-être un jour, tu trouveras cela insupportable... que tu ne voudras plus continuer ainsi et que... que tu m'annonceras que tout est fini entre nous. Peut-être que tu aspires à une vie plus calme, avec quelqu’un qui exerce un métier « normal » ? Un métier où tout est bien défini à l’avance… » La simple pensée de cette éventualité me serre le cœur. « Pourrais-je vraiment t'en vouloir ? Absolument pas. Nos vies, nos ambitions... sont-elles vraiment compatibles ? C'est une question à laquelle je ne trouve toujours pas de réponse… »

Je retourne lentement vers elle et m'assois à nouveau à ses côtés, cherchant du réconfort dans sa proximité. « Je sais que tu m’aimes... Et tu connais mes sentiments pour toi... Mais j’avoue avoir parfois peur que tout s'écroule autour de nous. » Mes mots sont un aveu, un partage de mes craintes les plus profondes. « Je suis pleinement conscient des sacrifices que tu fais, de ce que je te fais endurer... Crois-moi, la dernière chose que je souhaite, c'est de te voir malheureuse à cause de moi. » Mes yeux se posent sur les siens. Depuis que je suis rentré, nous ne nous sommes toujours pas touchés, pas même embrassés. A croire que nous sommes devenus de simple colocataire.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Jeu 18 Avr 2024 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassia Henderson
  Cassia Henderson  
- Shade of winter -

▎ Messages postés : 913
▎ Pseudo : s-a
▎ Faceclaim : Gal Gadot
▎ Crédits : philia
▎ Multi-comptes : non
▎ Points récoltés : 1492
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_inline_opupfyoeON1ul4f46_400
▎ Your age : trente-trois ans
▎ Your preference : hétérosexuelle
▎ Job/Studies : Cassia est infirmière au Charlton Memorial Hospital.
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_p02mtjuqCb1vbe6zoo6_r1_250

https://likeariver.forumactif.com/f38-liens-des-membres https://likeariver.forumactif.com/f82-les-telephones https://likeariver.forumactif.com/t651-instagram-explications-modele
En ligne
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 17:04

Morning without you is a dwindled dawn
@Milo Davis & Cassia Henderson


Je ne pouvais pas définitivement en vouloir à Milo, d’autant plus que c’est Lou encore une fois qui était au cœur de cette tension. Du moins en partie. Comme un fait exprès, c’est à ce même moment que le téléphone de Milo sonne. Le jeune homme prend son appareil en main et je vois le nom de Lou s’afficher sur l’écran fissuré. Milo ne répond pas, il met même son téléphone en mode silencieux. « Apparemment tu lui manque déjà... » soufflai -je avec une légère amertume. Puis Milo me demande ce que je souhaitais qu’il fasse, ajoutant qu’il n’allait tout de même pas changer de compagnie. Je hausse légèrement les épaules. Je n’avais pas la réponse à sa question. « Je crois qu’il n’y a pas grand-chose à faire... » Lou était au courant pour notre relation, Milo avait même tenté de lui parler calmement et sérieusement. Rien n’y faisait.

Je profite de ce moment pour demander à Milo s’il savait qu’il n’y avait que lui qui comptait à mes yeux, qu’il n’y avait que lui présent dans mon cœur. « Oui… Mais… » Mais… Ce petit mot n’annonçait rien de bon. Milo se lève pour se diriger vers la fenêtre avant de m’avouer qu’il se demandait si je n’allais pas un jour, tôt ou tard, me lasser de la vie que nous menons. Il semblait inquiet pour un avenir plus ou moins proche. Je suis quelque peu surprise. Et sans nul doute angoissée par les révélations de Milo. « Je n’aspire à rien de particulier. Si ce n’est être avec toi... » dis-je le plus sincèrement du monde. Même si sur le moment j’avais comme la sensation que ça ne réglerait pas tous les questionnements que pouvait avoir Milo. Mon regard ne quitte pas le sien. Et si ses doutes reflétaient ce que lui souhaitait ou plutôt ne souhaitait pas ? Peut-être que dans le fond Milo voulait continuer sa vie à cent à l’heure, ne pas se poser de question sur qui l’attends ou non. « Est-ce que tu te soucies uniquement ce à quoi je peux aspirer dans un futur plus ou moins proche ? Ou est-ce que tes craintes ne sont pas aussi fondé sur ce que toi tu souhaiterais vraiment… ? Tu sais, parfois je me dis qu’un jour tu vas te lasser de tout ceci également… Que tu en auras assez de devoir rentrer exclusivement pour moi au lieu de continuer à parcourir le monde... » Je passe une main nerveuse dans mes cheveux « Je ne suis aucunement malheureuse à cause de toi. C'est même tout le contraire. J’ai l’impression que tu refuses d’y croire... » dis-je d’un ton presque las. J'avais cette désagréable sensation que nous en revenions toujours au même point. Milo se semblait apparemment pas prêt à s'engager pleinement. Du moins c'est la sensation que j'avais.




Carpe Diem
And i'm feeling love
Revenir en haut Aller en bas
Milo Davis
  Milo Davis  
- Autumn leaves -

▎ Messages postés : 654
▎ Pseudo : DonJuanAuxEnfers
▎ Faceclaim : Henry Cavill
▎ Crédits : DK
▎ Multi-comptes : Je galère déjà avec un seul compte
▎ Points récoltés : 1540
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_opfyk99ZmU1rq9ihbo3_r2_400
▎ Your age : 35 ans
▎ Your preference : Hétérosexuel
▎ Job/Studies : Pilote de ligne, amoureux du ciel
▎ The one you love : Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Tumblr_pbg928QHBS1spguxzo1_400

https://likeariver.forumactif.com/t2578-me-myself-and-i https://likeariver.forumactif.com/t2745-milo-davis-the-best-way-to-predict-the-future-is-to-create-it#26057
Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 19:58

Morning without you is a dwindled dawn
Milo Davis & @Cassia Henderson


Il y a quelque chose de presque cyclique dans nos discussions, comme si nous étions destinés à revenir inlassablement sur cette même interrogation existentielle. Cette question lancinante qui tourmente notre relation : l'un de nous finira-t-il par se lasser de notre mode de vie actuel ? Pour Cassia, la préoccupation est de savoir si elle pourrait vraiment embrasser cette existence effrénée sur le long terme. Peut-être, avec le temps, ressentira-t-elle le désir de ralentir, de chercher une certaine stabilité, peut-être même de fonder une famille. Quant à moi, mes interrogations sont diamétralement opposées. J'apprécie notre vie actuelle, cette liberté partagée entre New York durant la semaine et Fall River les weekends où je rejoins Cassia. Mais combien de temps encore trouverai-je satisfaction dans ce rythme ? Depuis que nous sommes ensemble, je lui ai offert l’exclusivité qu’elle me demandait et surtout méritait, renonçant à d'autres aventures éphémères, aux courbes féminines et gracieuses de la gente féminine. Je parcours toujours le monde, mais d'une manière différente. Ma formation professionnelle exigeante monopolise une grande partie de mon temps, réduisant ainsi mes voyages et particulièrement les vols long-courriers. Je me questionne sur l'après. Une fois ma formation terminée, que se passera-t-il ? Serai-je capable de m'adapter à une nouvelle routine, à une vie peut-être plus sédentaire ? Suis-je vraiment fait pour une relation de couple stable et durable ? Ai-je les épaules pour rendre Cassia véritablement heureuse sur le long terme ? Ces interrogations ne sont pas seulement les miennes, elles reflètent également les légitimes inquiétudes de Cassia.

Dans un moment de tendre intimité, je cherchais à comprendre les craintes qui pouvaient hanter Cassia. « Pourquoi penses-tu qu’un jour je puisse me lasser de tout ceci ? De toi ? De nous ? » Ma question flottait entre nous, chargée d'émotion. Alors que nos regards se croisaient, je posais délicatement ma main sur la sienne. Ce geste, simple mais profondément significatif, marquait notre premier vrai contact physique depuis mon arrivée à Fall River. Il était fugace, éphémère, mais empreint d'une réalité indéniable, un rappel de notre connexion.

Je scrutais son visage, cherchant des indices de ses pensées dans ses yeux. « Tu crois vraiment que je suis capable de me lasser de ceci ? » L'insistance dans ma voix était palpable, presque comme si j'espérais qu'elle pourrait dissiper mes propres doutes avec ses réponses. Sans attendre sa réaction, je me penchais vers elle et nos lèvres se rencontraient dans un baiser. Ce baiser, tant attendu, était le symbole de tous les désirs accumulés au cours des longues semaines passées loin l'un de l'autre. Je l'avais désiré, imaginé maintes fois durant mes voyages, pendant les longues heures d'attente dans les aéroports et les vols nocturnes. Il était empli d'une douceur infinie, chargé de tous les mots que nous n'avions pas encore osé prononcer, de toutes les émotions que nous avions contenues. Ce moment semblait suspendre le temps, alors que tout autour de nous s'effaçait, laissant place à la pureté de ce que nous partagions. C'était un aveu sans mots, une promesse muette que malgré les distances, les doutes, et les absences, notre lien restait intact, fortifié par ces instants de reconnexion profonde.

« Je suis fou amoureux de toi… » Ces mots s'échappent de mes lèvres en un souffle, chargés d’une tendresse infinie, alors que mon pouce caresse doucement son visage. Chaque contour de sa peau m'est familier, chaque ligne me rappelle les raisons de mes sentiments profonds. « Et certainement encore plus fou pour ne rentrer que pour quelques heures… » j'ajoute, un sourire mélancolique naissant sur mes lèvres. Il est vrai que mon voyage semble insensé à bien des égards : traverser des continents entiers, braver le décalage horaire et la fatigue, tout cela pour quelques précieux moments à ses côtés. Effectivement, je viens de parcourir la moitié de la terre pour elle. Pour être près d'elle, pour sentir son parfum, pour admirer son regard qui m'est si cher, même si ce n'est que pour un instant.


SHE IS MY WORLD
Et au premier battement de ses paupières, je l'ai reconnue. C'était bien elle, l'inattendue et l'attendue
(c)crackintime


Dernière édition par Milo Davis le Jeu 18 Avr 2024 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
  Contenu sponsorisé  

Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Message#
Sujet: Re: Morning without you is a dwindled dawn   Morning without you is a dwindled dawn - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Morning without you is a dwindled dawn
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ⊹ good morning new york
» Ayem •• Woke up with a fear this morning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
๑ like a river :: fall river city :: Around the world-
Sauter vers: